Génie de Conception

Énergie Nouvelles
Une subvention de 78 000 $ et un projet de recharge de batteries industrielles pour Termaco


9 mars 2014
Par Eric Cloutier
(Photo: Site Web de Termaco)

Spécialisée dans la conception et la transformation du métal en feuilles, l’entreprise Termaco, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a obtenu confirmation du versement d’une subvention de 78 048 $ par Québec, le 3 mars, pour réaliser un projet novateur évalué à plus de 200 000 $ et qui consiste à créer un système intégré d’entreposage et de recharge de batteries industrielles.

 

 

Advertisment

Le produit à valeur ajoutée qu’entend créer la compagnie fondée en 1968 jumellera un nouveau design de cabinet pour l’entreposage de batteries industrielles avec les caractéristiques d’un système d’alimentation sans coupure (onduleur UPS). En plus de permettre la recharge de batteries, le système intégré offrira la possibilité d’être relié à d’autres cabinets pour répondre aux besoins nécessitant une plus grande puissance de remplacement. 

 

Selon le gouvernement et la compagnie offrant des produits destinés aux secteurs du transport, de l’énergie (batteries industrielles) et de l’aviation, ce système pourra emprunter plusieurs configurations et se fusionner à celui déjà en place chez un client. Cette innovation vise à permettre, du même coup, à Termaco de devenir un assembleur de composants électriques. 

 

C’est le député de Saint-Jean et whip adjoint du gouvernement, Dave Turcotte, qui a confirmé cette aide financière au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, pour la réalisation de ce projet novateur. 

 

«Ce projet contribuera à renforcer la position de chef de file de la région de la Montérégie dans le secteur de la métallurgie», a déclaré Dave Turcotte. 

 

«Notre région se distingue d’ailleurs par le dynamisme et la capacité d’innover de ses entreprises qui sont les forces vives de notre créneau d’excellence Transformation des métaux. En appuyant le projet novateur de Termaco, notre gouvernement soutient donc la croissance de notre expertise dans cette industrie florissante», a ajouté M. Turcotte. 

 

«Nous sommes fiers d’appuyer l’innovation technologique au sein d’entreprises dynamiques, telles que Termaco, qui contribuent à accroître la compétitivité du Québec à l’échelle nord-américaine», a fait savoir, pour sa part, Élaine Zakaïb. 

 

«Les mesures proposées dans le cadre de la Politique industrielle québécoise misent beaucoup sur l’aide à l’innovation pour soutenir la croissance et la compétitivité des entreprises manufacturières québécoises, les véritables créatrices de richesse et d’emplois dans toutes nos régions», renchérit-la ministre. 

 

Termaco possède un siège social et des installations à Saint-Jean-sur-Richelieu ainsi qu’une filiale aux États-Unis (Termaco USA).

 

«En plus de consolider notre réputation d’excellence dans le domaine de la transformation du métal en feuilles, ce projet nous permettra d’acquérir une expertise dans l’assemblage de composants électriques», indique, quant à lui, le président de Termaco, Roger Breton. 

 

«Nous pourrons donc offrir à nos clients des cabinets complets qui seront prêts à être connectés à leur système UPS», précise M. Breton.

www.termaco.com