Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
L’entente du créneau d’excellence IPIMM de la Côte-Nord renouvelée jusqu’en 2019


20 mars 2015
Par Eric Cloutier

Québec a confirmé, le 19 mars, le renouvellement jusqu’en 2019 de l’entente du créneau d’excellence Ingénierie des procédés industriels, miniers et métallurgiques (IPIMM) de la Côte-Nord.

 

 

Advertisment

C’est le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand, qui en a fait l’annonce au nom du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard.

 

Cette entente s’inscrit en continuité avec la démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement), une démarche mise en place par le gouvernement du Québec en 2006 pour dynamiser l’économie des régions en aidant celles-ci à développer l’excellence dans les secteurs clés propres à chacune d’elles. L’entente de renouvellement du créneau IPIMM vise à mettre en œuvre une nouvelle stratégie de développement élaborée par les gens d’affaires de la Côte-Nord.

 

Le créneau IPIMM a ainsi entériné sa deuxième entente avec le gouvernement du Québec. La première couvrait la période 2007-2012, tandis que la seconde porte sur les années 2014 à 2019.

 

«Une cinquantaine de petites et moyennes entreprises gravitent directement autour du créneau et sont amenées à s’adapter continuellement aux exigences des grands donneurs d’ordres de la région, qui, à leur tour, subissent les fluctuations des marchés internationaux. Ces PME fabriquent des composants ou des équipements, appliquent des solutions en maintenance et en manutention industrielle, fournissent des services-conseils ou des services techniques et possèdent des expertises avancées qu’elles mettent au profit de l’industrie pour la rendre plus compétitive. De plus, le créneau IPIMM est fort de la présence de plusieurs partenaires importants, comme les deux cégeps de la Côte-Nord, les corporations locales de développement économique, l’Institut technologique de maintenance industrielle et le Centre d’aide technologique aux entreprises de la Côte?Nord, qui apportent un soutien solide à son développement», écrit le gouvernement dans un communiqué.

 

«Ce créneau d’excellence de la région de la Côte-Nord se démarque par son dynamisme, la mise en œuvre d’actions concertées, le caractère structurant de ses projets ainsi que la mobilisation de ses acteurs. Notre gouvernement est donc particulièrement fier du renouvellement de cette entente, qui permettra de générer des retombées économiques importantes pour la région de la Côte-Nord et pour tout le Québec», a déclaré le ministre Arcand.

 

Le président du comité de créneau, M. Denis Blouin, se dit «très heureux de l’entente et compte sur l’appui des industriels et des partenaires pour pouvoir démontrer tout le potentiel du secteur malgré les défis liés au ralentissement économique».

 

Les orientations de la stratégie du créneau portent principalement sur quatre axes : la compétitivité des entreprises, leur capacité à répondre aux besoins de l’industrie, le développement et l’expansion de leurs marchés, ainsi que la consolidation du créneau notamment par la promotion de son image de marque.

 

«Les créneaux d’excellence agissent comme des catalyseurs pour la croissance économique de nos régions. Le renouvellement de cette entente est d’autant plus important, car il permettra d’assurer la poursuite des activités de ce créneau, qui souhaite devenir une référence incontournable dans les domaines minier et métallurgique», mentionne, de son côté, le ministre Jean-Denis Girard.