Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
L’entente sur le créneau de l’Industrie des systèmes électroniques du Québec est renouvelée


5 juin 2015
Par Eric Cloutier

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 7 mai, le renouvellement de l’entente pour la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’action du créneau d’excellence de l’Industrie des systèmes électroniques du Québec (CISEQ), dans le cadre de sa démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement).

 

Le CISEQ regroupe l’ensemble des entreprises du secteur de l’électronique du Québec et qui évoluent dans la conception et la fabrication de produits informatiques et électroniques. Ses activités englobent également la fabrication de matériel, d’appareils et de composants électriques ainsi que de matériel de transport. Près de 80 de ces entreprises se trouvent dans les régions de l’Estrie et de la Montérégie.

Advertisment

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région de l’Estrie, Pierre Paradis, et le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et ministre responsable de la région de la Montérégie, Pierre Moreau, ont procédé à cette annonce au nom de leur collègue Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional.

«Grâce à cet important créneau, nous pouvons hisser le Québec parmi les pôles d’expertise de calibre mondial en développement et fabrication de systèmes électroniques. Je suis donc fier du renouvellement de cette entente, qui donnera un nouvel élan à l’effort de mobilisation nécessaire au succès de ce créneau tout en assurant la promotion des forces de notre industrie tant en Estrie qu’à l’international», a soutenu Pierre Paradis.

«L’industrie des systèmes électroniques constitue un moteur économique majeur pour la Montérégie. Grâce aux initiatives du CISEQ, nous consolidons son importance en favorisant la synergie entre les divers acteurs du milieu et en stimulant la réalisation de projets créateurs de richesse et d’emplois», a ajouté, de son côté, Pierre Moreau.

Les activités de ce créneau portent sur l’innovation technologique et la croissance des marchés. La présence d’organismes spécialisés dans la recherche et le développement ainsi que dans la formation d’une main-d’œuvre de qualité bonifie le système d’innovation de ce créneau selon le gouvernement.

«La croissance économique du Québec passe par les entrepreneurs de toutes les régions. À ce titre, les créneaux d’excellence sont mis en place par et pour nos entrepreneurs afin qu’ils puissent développer le plein potentiel économique des secteurs d’activité pour lesquels nos régions présentent des atouts spécifiques», a fait savoir, pour sa part, Jean-Denis Girard.

Une évaluation du CISEQ a permis de quantifier la portée du créneau sur les entreprises multinationales et les PME des régions de l’Estrie et de la Montérégie spécialisées dans la fabrication de systèmes électroniques.

«À la suite de cette évaluation, les membres du créneau ont actualisé la stratégie de ce dernier, en plus d’élaborer un nouveau plan d’action axé sur la performance des entreprises qui le composent», lit–on encore.

Rappelons que la démarche ACCORD vise à dynamiser l’économie des régions du Québec en s’appuyant sur les forces régionales,  la mobilisation et le dynamisme des gens d’affaires en région, ainsi que sur la recherche de l’excellence dans les secteurs clés du Québec.