Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Le Québec classé huitième en innovation par le Conference Board of Canada


8 septembre 2015
Par Eric Cloutier

Le Conference Board du Canada (CBC), dans son rapport intitulé Les performances du Canada et dévoilé le 3 septembre, a classé le Québec au 8e rang du classement général en matière d’innovation, et cela devant le reste du Canada, l’Allemagne, le Japon et la France.

Le Québec a obtenu une note globale de «B». Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, s’est dit enchanté de ces résultats qu’il a qualifiés de «remarquables».

«Ce rapport prouve, encore une fois, que le Québec possède les caractéristiques nécessaires pour innover, comparables à celles attribuées à des pays performants tels que l’Allemagne. De plus, le Québec décroche la note «A» sur les plans des investissements en capital de risque et de la recherche publique. Notre approche d’État partenaire, c’est rentable et profitable pour l’ensemble de la collectivité québécoise», a déclaré M. Daoust par voie de communiqué.

Advertisment

Le rapport indique également que le Québec termine en 3e position au classement général, et cela derrière les États-Unis et la Colombie?Britannique, grâce à ses investissements en capital de risque équivalent à 0,14 % du PIB,.

«De plus, il obtient un «B» en ce qui concerne les articles scientifiques et l’ambition entrepreneuriale. D’autres indicateurs laissent également suggérer qu’il nous faut maintenir le cap sur la performance» lit-on dans un communiqué.

«Dans une économie du savoir, l’innovation représente un important levier de croissance. C’est pourquoi notre gouvernement poursuit ses efforts pour mettre en place des mesures ciblées qui permettront, entre autres, d’accroître la capacité d’innover des entreprises québécoises. La stratégie PerforME et l’implantation du réseau QuébecInnove visent notamment à stimuler l’utilisation de nouvelles connaissances et à faciliter la commercialisation de produits innovants, conçus et développés au Québec», a conclu le ministre Daoust.