Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
AMEC Usinage participe à une mission commerciale virtuelle en Amérique Latine


4 août 2015
Par Eric Cloutier
Photo: sites Web d'AMEC Usinage et de Québec International)

Du 31 août au 4 septembre, l’entreprise AMEC Usinage, de Saint-Augustin-de-Desmaures en banlieue de la Ville de Québec, prendra part à une mission commerciale virtuelle en Amérique Latine mise sur pied par l’organisme Québec International, l’agence de développement économique de la région métropolitaine de Québec.

Pour AMEC Usinage, il s’agit essentiellement d’une mission de recrutement de nouveaux employés afin d’assurer sa croissance.

«Dans un contexte de mondialisation caractérisé par la compétition et la recherche constante de performance, embaucher des travailleurs spécialisés peut s’avérer être un défi d’envergure pour de nombreux gestionnaires. Afin de relever ce défi, AMEC Usinage s’ouvre sur le monde en participant prochainement à une mission virtuelle de recrutement international en Amérique Latine en collaboration avec Québec International», indique la compagnie par voie de communiqué.

Advertisment

«L’Amérique latine représente un bassin de main-d’œuvre spécialisée d’une qualité exceptionnelle pour le Québec. Outre les caractéristiques culturelles qui font des peuples latino-américains des gens qui s’intègrent de façon remarquable à notre société, la qualité de leurs formations générales et l’expérience professionnelle qu’ils détiennent, les distinguent avantageusement d’autres nationalités. De plus, les territoires du Brésil, de la Colombie et du Mexique (Jalisco) démontrent une forte présence des francophiles ouverts à l’immigration», écrit-elle encore, en citant Québec International.

Pour diffuser les offres d’emploi d’AMEC Usinage et d’autres entreprises à grande échelle, Québec International sera soutenu par des partenaires locaux en Amérique Latine et en particulier au Brésil, en Colombie et au Mexique. Ces derniers accompagneront également les entreprises participant à la mission commerciale virtuelle dans le processus d’embauche de leurs futurs travailleurs.

«Certains spécialistes et travailleurs stratégiques se font rares dans la région métropolitaine de Québec. Pour de nombreux postes à pourvoir, nous ne pouvons plus compter que sur la main-d’œuvre disponible ici. Le phénomène n’est pas amené à disparaître puisque le nombre d’emplois à combler d’ici 2017 sera de 74 400 dont 76 % (source : Emploi-Québec) seront dû à des départs à la retraite et 24 % pour la création de nouveaux emplois», souligne Québec International.

Grosso modo, cette mission virtuelle coûte à chaque entreprise participante 2950 $ plus taxes et constitue un forfait clé en main. Celui-ci comprend la promotion et la diffusion des offres d’emploi par les partenaires de Québec International au Mexique, en Colombie et au Brésil, l’analyse de ces offres, leur traduction (à raison de cinq offres par entreprises) et leur adaptation pour les travailleurs de ces trois pays.

Québec International et ses partenaires offrent également aux entreprises jusqu’à un maximum de dix tests de français par entreprise, avant de facturer un coût supplémentaire pour chaque autre test requis, et de cinq traductions d’offres d’emploi pour chaque entreprise. Encore là, un montant additionnel est ensuite facturé pour chaque traduction supplémentaire.

Québec International et ses partenaires colombiens, mexicains et brésiliens se chargent ensuite de la présélection et de la convocation des candidats, ainsi que des explications fournies à ces derniers en matière d’emploi, de services d’accueil et d’installation au Québec, de processus d’immigration, etc.

Les entreprises intéressées à prendre part à cette mission commerciale virtuelle avaient jusqu’au 22 mai 2015 pour s’inscrire. Deux jours auparavant, celles déjà inscrites ont eu droit à une journée de formation en gestion des ressources humaines en mode virtuel et de recrutement en Amérique latine.

www.info.amecusinage.com, www.quebecinternational.ca