Génie de Conception

Automobile En Vedette
L’informatique quantique et la mobilité

Pour améliorer la détection d'objets 3D.


9 mai 2022
Par GC Staff
(Photo credit: Hyundai)

IonQ, un leader de l’informatique quantique, et Hyundai Motor Company ont annoncé en avril un nouveau projet conçu pour appliquer l’apprentissage automatique quantique à la classification d’images et à la détection d’objets 3D pour les mobilités futures.

La classification d’images et la détection d’objets 3D sont des étapes fondamentales vers la prochaine génération de mobilités, y compris les véhicules autonomes. Ensemble, IonQ et Hyundai chercheront à améliorer les fonctionnalités de calcul grâce à un apprentissage automatique plus efficace sur les ordinateurs quantiques, car ceux-ci peuvent traiter d’énormes quantités de données plus rapidement et plus précisément que les systèmes classiques.

Utilisant une percée dans le codage des images en états quantiques, IonQ est déjà bien avancé dans la classification de 43 types de panneaux de signalisation à l’aide des processeurs quantiques d’IonQ. La phase suivante verra les deux sociétés appliquer les données d’apprentissage automatique d’IonQ à l’environnement de test de Hyundai et simuler divers scénarios du monde réel.

Advertisement

Dans le cadre de ce projet, IonQ et Hyundai chercheront à développer des techniques quantiques pour la vaste tâche de détection d’objets 3D, en élargissant les travaux en cours sur la reconnaissance des panneaux routiers pour inclure d’autres objets comme les piétons ou les cyclistes.

L’exécution de tâches de reconnaissance d’objets sur le dernier ordinateur quantique d’IonQ, IonQ Aria, devrait permettre un traitement plus efficace à moindre coût, conduisant au développement de mobilités plus sûres et plus intelligentes à l’avenir. Avec 20 qubits algorithmiques (#AQ), IonQ Aria est l’ordinateur quantique le plus puissant de l’industrie basé sur des références industrielles standard orientées application.

« Du partenariat sur la recherche sur les batteries pour les véhicules électriques à la recherche sur la classification des images et la détection d’objets pour la conduite automatisée, nous nous attendons à voir les ordinateurs quantiques devenir une partie encore plus intégrante du développement de nouvelles solutions de transport » a affirmé Peter Chapman, président et chef de la direction d’IonQ.
https://ionq.com/