Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Le groupe Sogeclair ouvre une filiale en ingénierie aérospatiale dans le Grand Montréal


22 juillet 2013
Par Eric Cloutier

Le groupe Sogeclair, une multinationale spécialisée en ingénierie de haute technologie, a annoncé, le 18 juin dans le cadre du Salon internationale de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, l’ouverture d’une filiale canadienne dans le Grand Montréal.

Philippe Robardey, président-directeur général de Sogeclair et Yves Sagot, président de sa filiale québécoise, ont procédé à cette annonce en présence du ministre des Finances et de l’Économie du Québec, Nicolas Marceau.

Advertisment

«Cette nouvelle filiale au Canada nous permettra de nous rapprocher de nos clients et de leur apporter l’ensemble des expertises développées par les entités du groupe. Sur place, nous pourrons écouter nos clients et adapter notre offre en fonction de leurs attentes : mise à disposition d’experts, réalisation d’une étude complète avec engagement de résultat, ou même conception et réalisation d’un sous-ensemble complet. Le Grand Montréal est aussi un point d’accès vers les États-Unis, intéressant dans une perspective de développement de marché auprès des grands joueurs américains», déclare Philippe Robardey.

«Le Québec attire un nombre croissant d’entreprises innovantes, qui se greffent à notre grappe du secteur de l’aérospatiale et la dynamisent. Et très souvent, ces entreprises sont d’origine française», a affirmé, pour sa part, le ministre Marceau.

 

«Les nouvelles venues peuvent compter sur un ensemble d’avantages concurrentiels des plus attrayants, à commencer par une main-d’œuvre qualifiée, issue des meilleures écoles, qui soutient les nombreuses innovations proposées dans ce secteur de pointe. Les entreprises peuvent aussi miser sur le soutien du gouvernement du Québec», a renchéri le ministre.

«Investissement Québec, avec ses visiteurs internationaux, a pu nous aider dans la construction de notre projet depuis sa genèse. Nous avons obtenu un soutien indéfectible de la part de Montréal International et d’Investissement Québec, qui nous ont activement organisé des rencontres avec les clients, les partenaires et les fournisseurs éventuels pendant notre phase active de prospection. Cette aide a facilité notre installation et continuera de nous accompagner dans le développement de notre filiale», a, de son côté, souligné Yves Sagot.

À Montréal, Le groupe Sogeclair, dont le siège social est installée à Toulouse en France, prévoit recruter environ une cinquantaine de personnes, majoritairement en ingénierie, d’ici les trois prochaines d’années.

 

«Ce sont de bons emplois dans un secteur porteur où le Québec continue d’aller de l’avant», ajoute le ministre Marceau.

Selon Sogeclair et Montréal International, l’industrie québécoise de l’aérospatiale s’est classée au 6e rang mondial en matière de volume des ventes en 2012, et cela derrière les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, et le Japon. Le secteur aérospatial compte environ 42 000 emplois. Il totalise des ventes dépassant 12 milliards de dollars et regroupe une concentration importante de maîtres d’œuvre, d’équipementiers. Près de 200 PME forment le réseau de l’industrie aérospatiale.

 

«Près de 60% de la production aérospatiale canadiene est réalisée dans le Grand Montréal. Cette importante présence de l’industrie a permis à la région de devenir un des trois grands centres aérospatiaux du monde, aux côtés de Seattle et Toulouse», conclut pour sa part, Elie Farah, vice-président Investissement Grand Montréal à Montréal International.

www.sogeclair.com