Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
LTA Aérostructures investit 90 millions $ et créera 180 emplois dans le Grand Montréal


28 juillet 2014
Par Eric Cloutier
De gauche à droite, on aperçoit Christopher Roe, directeur général de Tantallon Group, Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International, et Michael Dyment, président de LTA Aérostructures. (Photo : Groupe CNW/Montréal International)

La compagnie LTA Aérostructures (LTA) développera ses activités canadiennes dans le Grand Montréal où elle injectera 90 millions de dollars sur une période de trois ans, tout en prévoyant créer 180 nouveaux emplois.

LTA, une filiale de la société américaine LTA Corporation qui a fait d’importants investissements dans le secteur des dirigeables lenticulaires, a annoncé cette décision, le 15 juillet, dans le cadre du Salon international de l’aéronautique et de l’espace tenu à Farnborough au Royaume-Uni. 

 

Advertisment

LTA se spécialise dans la conception, le développement et la fabrication d’une nouvelle classe de dirigeables destinés à la livraison de charges lourdes et surdimensionnées. 

 

L’annonce a eu lieu en présence du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, de Michael Dyment, président et chef de la direction de LTA Aérostructures, John Goelet, fondateur et actionnaire majoritaire de la société américaine LTA Corporation, et Dominique Anglade, présidente-directrice générale de l’organisme sans but lucratif Montréal International. 

 

«Nous sommes honorés que LTA vienne développer au Québec cette technologie d’avenir qui fait une grande place au respect de l’environnement. Très innovatrice, l’entreprise pourra compter sur une main-d’œuvre qualifiée et un réseau unique de centres de recherche et d’entreprises pour l’appuyer dans son développement», a déclaré le ministre Daoust. 

 

Selon LTA, le transport par dirigeable s’avère être une alternative rentable en matière de logistique, dans un contexte où la livraison de matériaux en sera facilitée. 

 

«Ce mode de transport atténue la nécessité de construire des infrastructures qui sont parfois intrusives et écologiquement nuisibles. La technologie permet d’intervenir dans des zones reculées et inaccessibles, sans modifier l’écosystème naturel», fait remarquer LTA, fait valoir Montréal International dans un communiqué. 

 

«Le Canada, et en particulier le Québec, représente un important marché pour le transport par dirigeable vers des régions éloignées au nord, où il y a abondance de ressources naturelles», a souligné, pour sa part, Michael Dyment. 

 

«Nous avons bénéficié d’un encouragement et d’un soutien inégalés de la communauté aéronautique et des intervenants locaux. C’est avec impatience que nous entrevoyons notre collaboration avec de nombreuses entreprises québécoises», a-t-il renchéri. 

 

De son côté, Montréal International a joué un rôle d’accompagnateur et de conseiller auprès de LTA dans ce projet. 

 

«Les travaux de LTA contribueront à renforcer la compétitivité de l’industrie, dans un créneau technologique extrêmement prometteur. Par la création de nouveaux emplois et la transmission de connaissances pointues, cet investissement  aura des retombées importantes pour le Grand Montréal»,  a conclu, quant à elle, Dominique Anglade. www.montrealinternational.com