Génie de Conception

En Vedette
Innovation technologique et COVID-19

L’effet de la pandémie sur les perspectives d’avenir.


8 juin 2020
Par Pierre Deschamps

Dans un article publié sur le site du World Economic Forum, Valesca Molinari, avocate chez Baker McKenzie Allemagne, estime que : « Un changement réglementaire dans le secteur automobile pourrait aider les entreprises à innover et à récupérer après la crise du COVID-19 » Elle ajoute que « de nombreuses réglementations de l’industrie sont obsolètes et inadaptées aux inventions telles que les véhicules autonomes (AV), qui comprennent les voitures sans conducteur et les camionnettes de livraison ». En fait, souligne-t-elle, « il est maintenant temps d’élaborer de nouvelles réglementations cohérentes et dynamiques qui offrent aux entreprises la certitude et la clarté dont elles ont besoin pour investir dans l’avenir. »

Pour une centaine d’experts en technologie interrogés par le GeoTech Center de l’Atlantic Council, l’innovation technologique dans différents domaines pourrait affecter différemment les sociétés ouvertes et les régimes autocratiques. Les répondants estiment que « l’innovation dans les domaines du travail, des données et de l’IA, des chaînes d’approvisionnement et des technologies médicales vont renforcer les sociétés ouvertes ». À l’inverse, il sont d’avis que « l’innovation dans l’avenir du travail et dans les chaînes de confiance et d’approvisionnement vont affaiblir les régimes autocratiques. » Leurs opinions sur l’effet des données et de l’IA ainsi que sur l’innovation en matière de santé sur les autocraties divergent cependant. En outre, presque tous les experts ont convenu que « l’innovation dans l’avenir de l’espace aura peu ou pas d’effet sur l’une ou l’autre forme de gouvernement. »

Par ailleurs, pour un article publié sur le site industrieweek, Peter Fretty a demandé à Stuart Carlaw, directeur de la recherche chez ABI, et à Ryan Martin, analyste principal d’ABI dans l’industrie et la fabrication, si la crise actuelle allait inspirer des innovations.

Advertisment

« Pour effectuer un changement, il doit y avoir une stimulation d’une ampleur qui signifie que les entreprises ne peuvent rien faire d’autre que prendre des décisions audacieuses pour survivre. COVID-19 est de cette ampleur, explique Stuart Carlaw. Des décisions audacieuses et des investissements technologiques pourraient déboucher sur des résultats, notamment une utilisation accrue de la manutention autonome ; une chaîne d’approvisionnement plus intégrée, diversifiée et coordonnée; un investissement dans les villes intelligentes pour soutenir la résilience des communautés ; et une transition vers des espaces de travail et des pratiques virtuelles. »

Pour Ryan Martin, la pandémie va « susciter de nouvelles innovations, et par conséquent le besoin de technologies habilitantes pour l’Industrie 4.0 n’a jamais été aussi grand. La fabrication additive en est un bon exemple. La même imprimante 3D utilisée pour produire des pièces d’avion peut être utilisée pour produire des ventilateurs respiratoires. Pour la robotique, plutôt que les bandes transporteuses fixes, les usines et les entrepôts peuvent utiliser des AGV (véhicules guidés) et des AMR (robots mobiles autonomes) comme système automatisé de stockage et de récupération. »

Hong Luo (Harvard Business School) et Alberto Galasso (University of Toronto) estiment que la seule bonne chose causée par la pandémie est l’innovation. À leur avis, « les entreprises ont la possibilité de réévaluer leurs options. Ils peuvent investir dans des technologies et des conceptions de produits nouvelles ou abandonnées qui sont particulièrement efficaces pour atténuer les risques et améliorer la sécurité, même lorsqu’ils sont initialement inférieurs en termes de coûts, de convivialité ou d’autres dimensions de qualité. »

À titre, d’exemples, ils notent que « des entreprises développent et expérimentent des technologies d’atténuation des risques beaucoup plus radicales. Il s’agit notamment de développer de nouveaux produits et processus qui atténuent le risque de contagion. Par exemple, en Chine, des robots ont été conçus pour distribuer des médicaments, des repas et pour collecter les draps et les ordures dans les hôpitaux. Le géant du commerce électronique JD a développé un programme de drones pour déposer des colis et pulvériser du désinfectant. Les casques intelligents peuvent identifier toute personne souffrant de fièvre dans un rayon de cinq mètres. »
https://www.weforum.org/agenda/2020/05/coronavirus-car-manufacturers-innovation/
https://www.atlanticcouncil.org
https://www.industryweek.com/
https://hbswk.hbs.edu/item/the-one-good-thing-caused-by-covid-19-innovation