Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Héroux-Devtek publie de solides résultats au premier trimestre


9 août 2011
Par Rob Colman

Longueuil, le 4 août 2011 — Héroux-Devtek Inc., un important fabricant canadien de produits aérospatiaux et industriels, a publié les résultats du premier trimestre de son exercice financier 2012 clos le 30 juin 2011. Ces résultats sont les premiers que la Société présente à la suite de l’adoption, le 1er avril 2011, des Normes internationales d’information financière (« IFRS ») aux fins de publication de l’information financière. Les résultats de l’exercice précédent ont été retraités. Les résultats comprennent l’apport de la société Eagle Tool & Machine Co. et de sa filiale All Tools, Inc. (maintenant appelées « Landing Gear USA ») pour un trimestre complet, comparativement à une période de seulement deux mois lors de l’exercice précédent. À moins d’indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

Les ventes consolidées se sont établies à 91,9 millions de dollars, en hausse de 11,3 % par rapport à 82,5 millions de dollars lors de la même période l’an dernier. Cette progression reflète l’accroissement des ventes enregistré par les lignes de produits Aérostructure et Industriels, de même qu’un apport supplémentaire aux ventes de 5,3 millions de dollars de l’unité d’exploitation Landing Gear USA. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (« BAIIA ») s’est établi à 14,9 millions de dollars, soit 16,3 % des ventes, comparativement à 12,0 millions de dollars, ou 14,5 % des ventes lors de la même période l’an dernier.

Cette amélioration découle essentiellement d’une meilleure imputation des frais généraux de fabrication attribuable à un accroissement des volumes de production des lignes de produits Aérostructure et Industriels. Le résultat opérationnel s’est élevé à 9,1 millions de dollars, soit 9,9 % des ventes, en hausse par rapport à 5,9 millions de dollars, ou 7,1 % des ventes, l’an dernier. Le résultat net a atteint 5,8 millions de dollars, ou 0,19 $ par action sur une base pleinement diluée, comparativement à un résultat net de 3,3 millions de dollars, ou 0,11 $ par action sur une base pleinement diluée, un an plus tôt. Les résultats du premier trimestre de 2012 comprennent des frais de 180 000 $, déduction faite des impôts, ou 0,01 $ par action, engagés dans le cadre du démarrage de la nouvelle usine du Mexique, tandis que ceux du premier trimestre de l’exercice 2011 incluaient des frais de restructuration de 258 000 $, déduction faite des impôts, ou 0,01 $ par action, liés à la fermeture de l’usine de Rivière-des-Prairies. Enfin, les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles ont atteint 12,8 millions de dollars cette année, en hausse comparativement à 10,6 millions de dollars l’an dernier.

Advertisment

Les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine ont eu pour effet de diminuer le montant des ventes du premier trimestre de 3,4 millions de dollars, ou 4,2 %, par rapport à l’an dernier, et de réduire la marge brute de 0,7 million de dollars, ou 0,2 % des ventes. Les répercussions de l’évolution des devises sur la marge brute de la Société sont atténuées du fait de l’utilisation de contrats de change à terme pour la vente de dollars américains et de la couverture naturelle découlant des achats de matériaux effectués en dollars américains.

« Les résultats du premier trimestre de Héroux-Devtek mettent clairement en évidence la dynamique positive qui anime la plupart des marchés stratégiques de la Société, » a affirmé le président et chef de la direction Gilles Labbé. « La ligne de produits Trains d’atterrissage profite de plus en plus de l’augmentation de la cadence de production de certains programmes d’envergure de gros porteurs commerciaux, l’accélération de plusieurs programmes stratégiques contribue à la croissance de la ligne de produits Aérostructure, tandis que la demande pour nos principaux produits industriels demeure robuste. Qui plus est, cet accroissement du volume et les gains additionnels de productivité réalisés ont entraîné une hausse significative de la rentabilité et des flux de trésorerie. »

RÉSULTATS SECTORIELS

Au cours du premier trimestre de l’exercice 2012, les ventes du secteur Aérospatiale ont atteint 84,6 millions de dollars, comparativement à 76,0 millions de dollars l’an dernier. Les ventes de la ligne de produits Trains d’atterrissage ont progressé de 9,5 % pour s’établir à 59,4 millions de dollars, ce qui reflète l’apport de l’unité d’exploitation Landing Gear USA pendant un mois additionnel cette année. Si l’on exclut ce facteur, les ventes sont demeurées essentiellement stables alors que l’accroissement du niveau d’activité pour certains programmes de gros porteurs commerciaux, principalement le B-777, et de jets d’affaires a été contrebalancé par l’incidence négative de la fluctuation des devises et par une diminution des besoins des clients dans certains programmes d’hélicoptères et de jets régionaux.

Les ventes de la ligne de produits Aérostructure ont progressé de 15,0 % pour s’établir à 24,9 millions de dollars en raison d’une augmentation des ventes liées aux programmes de jets d’affaires, de l’accélération de la cadence de production du programme de l’hélicoptère Bell 429 et de l’accroissement des ventes liées au JSF, qui ont plus que contrebalancé les répercussions de la fluctuation des devises.

Les ventes du secteur Industriel se sont élevées à 7,2 millions de dollars pour les trois premiers mois de l’exercice 2012, en hausse par rapport à 6,5 millions de dollars lors de la période correspondante un an auparavant. Cette progression reflète l’accroissement de la demande d’équipement lourd dans l’industrie minière et, dans une moindre mesure, l’augmentation des ventes réalisées dans le secteur de la production d’énergie.

PERSPECTIVES

Les conditions demeurent favorables dans le marché de l’aérospatiale commerciale. Les fabricants de gros porteurs commerciaux ont annoncé plusieurs augmentations de la cadence de production de leurs programmes d’envergure jusqu’à l’année civile 2014, le nombre de nouvelles commandes a augmenté de manière significative dans la première moitié de 2011 et tant Boeing qu’Airbus prévoient une hausse des livraisons pour l’année civile 2011.

Le marché des jets d’affaires continue d’observer des signes positifs, notamment l’accroissement du taux d’utilisation des avions et la diminution du nombre d’avions d’occasion à vendre. Cependant, une véritable reprise des livraisons n’est prévue qu’à partir de l’année civile 2012. Le marché de l’aérospatiale militaire se stabilise alors que les gouvernements tentent de résorber leur déficit. En ce qui a trait au programme du JSF, malgré la mise en probation pour une période de deux ans de la version à décollage court et atterrissage vertical (ADCAV), la Société prévoit accroître son nombre d’unités produites et expédiées au cours de l’exercice 2012, par rapport à l’exercice 2011. Ceci s’explique par l’accélération de la cadence de production des deux autres versions de l’appareil et l’obtention d’une part plus importante de la production totale.

Enfin, la conjoncture demeure favorable dans les principaux marchés industriels que dessert la Société alors que le nombre de nouvelles commandes continue d’augmenter et que les carnets de commandes de ses principaux clients sont en progression.

Au 30 juin 2011, le carnet de commandes fermes de Héroux-Devtek s’élevait à 509 millions de dollars, en hausse par rapport à 502 millions de dollars trois mois plus tôt, et demeure bien diversifié.

« Alors que l’économie poursuit sa progression, Héroux-Devtek est bien positionnée pour mettre à profit les forces de son organisation de classe mondiale en élargissant encore davantage son offre de produits et services. Les avancées encourageantes que nous réalisons dans nos marchés nous permettent d’entrevoir des perspectives optimistes malgré la vigueur du dollar canadien. Nous sommes également enthousiastes à la perspective de démarrer notre usine au Mexique, qui devrait produire ses premiers composants au début de l’année civile 2012. Par ailleurs, notre bilan sain nous permet d’envisager la réalisation d’autres acquisitions stratégiques susceptibles d’enrichir notre portefeuille de produits et nos technologies. Entre-temps, la Société continue de prévoir que ses ventes enregistreront une croissance interne d’environ 5 % pour l’exercice financier en cours, en supposant que le dollar canadien demeure à parité avec la devise américaine. Il est également important de rappeler que le niveau d’activité au deuxième trimestre est habituellement moins élevé en raison de facteurs saisonniers, notamment des arrêts de production dans les usines et les vacances estivales. Cependant, comme les cadences de production de plusieurs programmes d’envergure continueront d’accélérer au-delà du présent exercice financier, la Société est confiante de réaliser son objectif à long terme d’enregistrer une progression de 10 % par année, en moyenne, par le biais de la croissance interne et d’alliances stratégiques, » a conclu M. Labbé.

www.herouxdevtek.com