Génie de Conception

Fabrication additive Nouvelles
Un partenariat pour promouvoir l’utilisation de la fabrication additive à grande échelle


14 juillet 2017
Par GC Staff

Dassault Systèmes, leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du cycle de vie des produits, et Airbus APWorks, filiale d’Airbus spécialisée dans l’impression 3D métal, ont récemment signé un accord de partenariat collaboratif visant à promouvoir l’utilisation de la fabrication additive (impression en 3D) dans la production à grande échelle auprès des industries de l’aéronautique et de la défense.

Advertisment

Cette collaboration s’appuie sur la plateforme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes et l’expertise acquise par APWorks en conseil, ingénierie et production, pour favoriser de nouveaux développements dans la validation virtuelle du processus de fabrication additive.

Dassault Systèmes et APWorks vont étendre les capacités de la solution Co-Design to Target, de Dassault Systèmes, pour développer un processus intégré assurant la continuité numérique de tous les paramètres d’ingénierie qui, d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur, interviennent dans la fabrication additive d’une pièce. Grâce à cette approche, le processus de fabrication additive deviendra reproductible et évolutif, de l’optimisation de la conception jusqu’à la production.

Le nouveau processus mis au point par Dassault Systèmes et APWorks permet d’avoir une source de données unique pour la conception de matériaux réalisée en amont, ainsi que pour les processus de fabrication et les tests effectués en aval. L’intégration du design 3D, combinée aux processus d’ingénierie et de simulation, optimise la conception de pièces pour la fabrication additive, permet d’appliquer des paramètres standardisés, et assure la conformité aux normes de certification. Les étapes suivantes, telles que les tests, l’optimisation et la fabrication additive d’une pièce, peuvent être associées aux paramètres identifiés. Les donneurs d’ordre (OEM) peuvent optimiser leurs designs conceptuels en les connectant à leur chaîne logistique afin de procéder à une validation virtuelle à chaque étape, mais aussi détecter les problèmes potentiels, avant de lancer la fabrication d’une pièce.

«La plateforme 3DEXPERIENCE est une première étape importante pour que la production en série devienne reproductible et évolutive. La simulation en 3D peut contribuer à prévoir et éviter la fabrication de pièces défectueuses, assure Joachim Zettler, président-directeur général d’APWorks. L’industrie aéronautique est très centrée sur la sécurité, et l’introduction de nouveaux produits prend généralement beaucoup de temps. Avec la validation virtuelle du processus de fabrication additive, nous pouvons envisager de fabriquer en 3D des pièces certifiées produites en série».

http://www.apworks.de/en/

https://www.3ds.com


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*