Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Un campus et une usine de 30 millions $ pour Walter Technologies pour surfaces


26 août 2013
Par Eric Cloutier

Par Eric Cloutier

 

Advertisment

 

C’est au cours d’une soirée de gala en sons et en lumières que la compagnie Walter Technologies pour surfaces a inauguré, le 22 août en présence de 300 personnes, son nouveau campus international et sa nouvelle usine bio-circle à Pointe-Claire.

Ce projet totalise un investissement de 30 millions $.

 

Animée par le journaliste Dennis Trudeau et en présence d’invités de marques dont l’ancien premier ministre du Québec, Daniel Johnson, la cérémonie a été entre autres agrémentée par différentes surprises dont un groupe de trois soudeurs qui ont exécutées une démonstration de leur travail quotidien au son de «La Chevauchée des Valkyries», célèbre air tiré de l’opéra «La Valkyrie» composé par Richard Wagner.

 

«Après des années d’investissements en design ultramoderne et en multiples travaux de construction, la dernière phase d’agrandissement du campus Walter Technologies pour surfaces est maintenant complétée et prête à contribuer à la croissance de l’entreprise», fait valoir la compagnie dans son communiqué de presse.

 

Le campus totalise une superficie de 92 000 pi2. Il a fait l’objet de récents travaux d’agrandissement et comprend une nouvelle usine de fabrication de produits verts Bio-Circle. Il constituera le siège social international de Walter Technologies et intégrera toutes les activités de cette multinationale, soit la gestion d’entreprise, la recherche et le développement (R&D), des laboratoires, la gestion de produits, des centres d’essais, le marketing, les ventes, l’entreposage la distribution et le service après-vente.

 

Au cours d’une visite réservée à l’attention des journalistes avant le début de la cérémonie d’inauguration, le directeur de production, Daniel Delisle, a fait valoir que la nouvelle usine aura des espaces d’entreposage et des activités d’emballage de produits fortement en hausse comparativement à l’ancienne qui se trouvait sur le terrain juste à l’arrière et qui a fait l’objet de travaux de démolition. Cette nouvelle usine a récemment obtenu la certification LEED Or (Leadership in Energy and Environmental Design).

 

«La nouvelle aile consacrée à la gamme Bio-Circle comprend une usine d’embouteillage à la fine pointe de la technologie, ce qui permet à l’entreprise de multiplier par dix sa capacité tout en garantissant des produits finis d’une qualité impeccable. Les éléments phares des nouvelles installations sont le système d’embouteillage automatisé, les immenses cuves à mélanger et à entreposer de même que les systèmes de pompage et d’emballage ultra-perfectionnés», fait encore valoir la compagnie.

 

«Notre campus récemment agrandi est un atout majeur sur lequel s’assoit notre croissance future», a déclaré Pierre Somers, président et chef de la direction de Walter Technologies pour Surfaces International.

«Nous disposons désormais de l’automatisation, des procédés et des installations nécessaires pour mettre en œuvre nos valeurs, à commencer par nos préoccupations environnementales», a ajouté M. Somers, en soulignant que sa compagnie était «le secret le mieux gardé de Montréal» depuis sa fondation en 1952.

 

Selon Walter Technologies pour surface, le virage vert qu’elle a entrepris lui a permis d’explorer des pratiques et des procédés nouveau genre permettant aux manufacturiers de mieux protéger la santé de leurs travailleurs, tout en réduisant l’empreinte carbone et les rejets de polluants.

 

«Les produits exempts de COV (composés organiques volatiles) ou à faible pourcentage de COV, ainsi que les produits à base d’eau, tous utilisés de nos jours, protègent désormais les usagers des composantes toxiques auxquels ils étaient traditionnellement exposés autrefois», souligne la compagnie.

 

La nouvelle gamme de produits industriels écologiques Bio-Circle compte déjà une vingtaine de produits, des nettoyants liquides jusqu’aux systèmes de nettoyage de pièces mécaniques.

 

Mentionnons qu’une version mise à jour de ce texte qui comportera de plus amples détails sur la nouvelle usine et la conférence de presse sera publiée sous peu dans le numéro de novembre-décembre de Produits pour l’industrie québécoise et sur le site Web de PIQ. www.walter.com