Génie de Conception

En Vedette Nouvelles générales
Pour réduire les émissions de carbone

Nouvelles technologies de décarbonisation à l'usine d'ArcelorMittal Dofasco


7 août 2021
Par GC staff
(Photo credit: ArcelorMittal)

ArcelorMittal a récemment annoncé son intention d’investir 1,765 milliard de dollars dans les technologies de décarbonisation à l’usine d’ArcelorMittal Dofasco à Hamilton. 

Au cours des sept prochaines années es investissements prévus réduiront les émissions annuelles de CO2 des opérations d’ArcelorMittal à Hamilton, en Ontario, d’environ trois millions de tonnes, ce qui représente environ 60 % des émissions actuelles. 

Cela signifie que l’usine de Hamilton passera de la filière de production d’acier à haut fourneau à base d’un four à oxygène à la filière de production de fer à réduction directe (DRI) – Four à arc électrique (EAF), qui a une empreinte carbone considérablement plus faible.

Advertisement

Dans la foulée de cet investissement, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il investira 400 millions de dollars dans le projet. ArcelorMittalest est en pourparlers avec le gouvernement de l’Ontario concernant son soutien.

ArcelorMittal introduira de nouveaux procédés de fabrication qui contribueront à une réduction considérable des émissions de CO2 et auront d’autres impacts environnementaux positifs, notamment l’élimination des émissions et le brûlage à la torche des opérations de fabrication de coke et de fonte.

Au cœur du projet se trouvent une installation DRI d’une capacité de 2 millions de tonnes et une installation EAF capable de produire 2,4 millions de tonnes d’acier de haute qualité grâce à ses installations de métallurgie secondaire et de coulée secondaire existantes. 

La modification de l’installation EAF existante et des roulettes continues sera également entreprise pour aligner les capacités de productivité, de qualité et d’énergie entre tous les actifs de la nouvelle empreinte.

Ce projet contribue à la pérennité de postes qualifiés bien rémunérés dans la fabrication de pointe et devrait également soutenir jusqu’à 2 500 emplois pendant les phases d’ingénierie et de construction. Il soutiendra également les ambitions de décarbonisation des clients d’ArcelorMittal Dofasco tout en renforçant la capacité d’ArcelorMittal Dofasco à prendre en charge les segments de produits les plus exigeants, notamment les aciers destinés à l’automobile, les aciers avancés à haute résistance et les emballages de consommation.
http://corporate.arcelormittal.com/