Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Est-ce la fin des gobelets jetables en plastique ?


18 juin 2018
Par GC Staff

À la recherche d’une solution pour réduire l’impact que font peser sur l’environnement en France l’utilisation de plus de quatre milliards de gobelets jetables, générant 32 000 tonnes de déchets plastiques, dont seulement 1% sont recyclés, Ced’in, une start-up fondée en 2016 et installée à Lyon, a mis au point CleanCup, une machine à moindre impact environnemental qui permet de distribuer, collecter et laver des verres réutilisables.

 

« La consigne des verres sur divers événements, comme les festivals, m’a donné l’idée de repenser l’usage du produit », explique Éléonore Blondeau, fondatrice Ced’in, dans une interview accordée au magazine français Socialter.

Advertisment

En insérant 1 euro de consigne dans la machine qui peut contenir deux cents verres isothermiques et qui a toutes les allures d’une distributrice à eau, l’utilisateur obtient « un verre qu’il peut ensuite remplir directement à la fontaine à eau intégrée, ou à la machine à thé ou à café. Une fois vidé, le verre est replacé dans le distributeur qui le lave et l’utilisateur récupère [son euro de consigne] ». 

Fabriquée en France, la machine CleanCup est entièrement éco-conçue, de façon à réduire au maximum la consommation d’eau, d’énergie et de détergent nécessaires à laver les verres. Alors qu’il faut compter environ 1,5 litre d’eau pour laver un mug ou une tasse à la main, la consommation d’eau nécessaire pour nettoyer un verre en CleanCup ne représente que quelques centilitres », souligne Éléonore Blondeau.

Récompensée à la fois pour son volet écologique, innovation et design, la machine CleanCup s’est vue décernée seize prix entre 2016 et 2017. L’objectif de Ced’in est de supprimer l’usage des gobelets jetables dans les campus, dans les entreprises et les collectivités et ainsi améliorer la façon de boire dans ces organisations. L’entreprise a d’ailleurs livré les premières machines (d’une commande de vingt) CleanCup à la SNCF en juin 2018. D’autres seront installées dans d’autres entreprises en octobre prochain. 

L’avenir pourrait être très prometteur pour cette innovation puisque la réglementation, inscrite dans l’actuelle loi française de transition énergétique, interdira dès 2020 l’usage des gobelets en plastique. Dans un proche avenir, l’Europe, où il se jette quelque cinquante milliards de gobelets par an, pourrait bien à son tour les interdire. Un marché inespéré pour Ced’in !

http://www.clean-cup.com/
http://www.socialter.fr/fr