Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Fibres Lyster reçoit 317 900 $ du gouvernement du Canada pour acquérir de l’équipement plus performant 


8 mars 2011
Par Rob Colman

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Christian Paradis, a annoncé que Fibres Lyster a reçu une contribution remboursable de 317 900 $. Ces fonds ont permis à l’entreprise de rapatrier au sein d’une seule usine plus spacieuse différentes unités auparavant dispersées et de lui donner les moyens d’acquérir de l’équipement technologique plus performant dans le but d’automatiser la production. Cet appui financier est accordé en vertu de l’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec ( IPREFQ) mise en œuvre par Développement économique Canada.

« Grâce à une augmentation de 40 % de sa productivité, Fibres Lyster a pu diversifier ses produits et répondre à la demande de sa clientèle; dans cette foulée, quatre emplois seront créés », s’est réjoui le ministre Paradis.

Depuis sa création en 2001, cette PME se spécialise dans le laminage en fibre de verre de pièces industrielles destinées au secteur des transports, par exemple la carrosserie des nouveaux véhicules T-REX, en plus de fabriquer des baignoires et des douches pour le secteur de la construction. Fibres Lyster œuvre dans le secteur des matériaux composites, un créneau considéré porteur d’avenir pour la région du Centre-du-Québec.

Advertisment

En vigueur depuis juin dernier, l’ IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu’à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d’épauler les PME établies dans ces collectivités afin d’assurer leur survie et leur développement durable.

« L’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec fonctionne très bien. Je me réjouis puisque nous sommes présentement en voie d’atteindre notre objectif d’investir 50 millions de dollars au Québec dans la première année d’application de cette mesure », a conclu le ministre Paradis.

www.dec-ced.gc.ca