Génie de Conception

Produits Automatisation
Un robot léger alliant moulage par injection et production additive


26 janvier 2016
Par Eric Cloutier


Sujets

La compagnie KUKA Robot Group a créé le KUKA LBR iiwa (intelligent industrial work assistent), le premier robot léger sensible au monde fabriqué en série pour l’industrie et en mesure d’interagir avec l’homme sans zone de protection, grâce à des capteurs de couple articulés.

Cet assistant de travail industriel intelligent enchaîne le moulage par injection et la production additive. En collaboration avec le constructeur de machines allemand ARBURG qui a développé une ligne de production basée sur une technique d’information intégralement mise en réseau et totalement automatisée, KUKA a permis de réaliser l’automatisation d’un système de production additif appelé «freeformer» et conçu par ARBURG pour apposer des inscriptions et des pictogrammes individuels en plastique sur un produit et transforme ainsi ce produit en une pièce unique. Il s’avère ainsi possible de personnaliser des produits de moulage par injection fabriqué en série selon la demande du client et directement sur la ligne de production. Par exemple lors du salon international des matières plastiques Fakuma 2015, plusieurs paires de ciseaux de bureau personnalisées ont été fabriquées à l’aide de KUKA LBR iiwa, tandis que le système de calcul pilote ALS d’ARBURG a joué un rôle prépondérant dans la mise en réseau informatique des stations selon KUKA. Le robot, équipé de sept axes et qui s’avère extrêmement flexible, a manipulé les paires de ciseaux de bureau sur la machine de moulage par injection. «Lors de la saisie de la commande pour une paire de ciseaux de bureau personnalisée, les clients créent entre autres leur griffe personnelle pour la poignée des ciseaux sur une tablette. La griffe est ainsi numériquement saisie et mémorisée sur une carte mémoire. Cette dernière est lue sur la commande de la machine de moulage par injection et la production en série commence. Les poignées en plastique sont alors moulées par injection sur les lames an acier inoxydable déposées avec un système robotique linéaire. Le code DM individuel appliqué par système laser est apposé sur chaque produit. Dès ce moment-là, le produit se transforme en support de données et d’informations et obtient son propre site Web avec tous les paramètres de production et de qualité. Un robot KUKA LBR iiwa prélève ensuite respectivement de la bande de transport de la cellule de moulage par injection une paire de ciseaux avec support de pièce», écrit KUKA dans un communiqué publié sur son site Web le 25 janvier.

www.kuka-robotics.com/fr

Advertisment