Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Le gouvernement du Canada consent 250 000 $ à L.S. Finition Industrielle inc. pour l’acquisition d’équipement spécialisé


8 mars 2011
Par Rob Colman

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Christian Paradis, a annoncé que l’entreprise L.S. Finition Industrielle inc. recevra une contribution financière remboursable de 250 000 $ qui lui est consentie en vertu de l’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec ( IPREFQ). La PME emploiera ces fonds à l’acquisition d’équipement de production qui concourra à l’amélioration de sa compétitivité.

« La réalisation de ce projet entraînera des retombées positives pour l’entreprise, dont le maintien d’une vingtaine d’emplois et l’embauche d’un représentant qui verra au développement de nouveaux marchés », a indiqué le ministre Paradis. De plus, L.S. Finition Industrielle doublera sa capacité de production, la qualité du produit fini sera bonifiée, la productivité augmentera de 40 % et les délais de production seront réduits de 30 %.

Fondée en 1991, cette PME se spécialise, entre autres, dans l’application de peinture sur des produits industriels métalliques de spécifications techniques variables. Sous l’égide de la société mère, le Groupe Machinex inc., qui est un chef de file mondial dans la fabrication de centres de tri, L.S. Finition Industrielle inc. œuvre dans deux créneaux considérés porteurs d’avenir pour la région du Centre-du-Québec, soit la machinerie ainsi que la récupération et valorisation des matières résiduelles.

Advertisment

En vigueur depuis juin dernier, l’ IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu’à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d’épauler les PME établies dans ces collectivités afin d’assurer leur survie et leur développement durable.

« L’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec fonctionne très bien. Je me réjouis puisque nous sommes présentement en voie d’atteindre notre objectif d’investir 50 millions de dollars au Québec dans la première année d’application de cette mesure », a conclu le ministre Paradis.

www.dec-ced.gc.ca