Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Le gouvernement accorde une aide financière à l’entreprise Cuisine J.-F. Poirier


19 décembre 2011
Par Rob Colman

SAINT-JEAN-DE-MATHA, QUÉBEC, le 9 déc. 2011 – Le ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l’honorable Denis Lebel, annonce que l’entreprise Cuisine J.-F. Poirier inc. se voit accorder une aide financière qui lui permettra d’accroître sa productivité et de renforcer sa position concurrentielle.

« Le gouvernement du Canada fait le choix de soutenir financièrement l’entreprise lanaudoise Cuisine J.-F. Poirier, car son projet contribuera à créer de l’emploi dans un secteur autre que celui de la forêt dont l’économie régionale est tributaire », a précisé le ministre Lebel.

Afin de poursuivre son développement, l’entreprise Cuisine J.-F. Poirier doit faire construire une nouvelle usine de transformation et se doter d’équipement qui lui permettra d’augmenter sa capacité de fabrication et d’assurer l’innocuité des aliments préparés. Elle lancera en outre de nouveaux produits élaborés au cours des derniers mois, ce qui se traduira par une hausse de son chiffre d’affaires.

Advertisment

L’entreprise Cuisine J.-F. Poirier est établie à Saint-Jean-de-Matha, dans la région de Lanaudière. Elle fabrique des mayonnaises aromatisées, sans agent de conservation; ses produits sont commercialisés dans bon nombre d’épiceries, de fruiteries, de restaurants et d’hôtels du Québec.

La contribution annoncée s’élève à 50 000 $ et est remboursable. Elle est consentie en vertu de l’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ). En vigueur depuis juin 2010, l’IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu’à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d’épauler les PME établies dans ces collectivités afin d’assurer leur survie et leur développement durable.