Génie de Conception

Automatisation En Vedette
Une main en 3D étonnante

Elle soulève mille fois son propre poids.

octobre 17, 2022  By GC Staff


(Photo credit : IIT)

Corrado De Pascali et ses collègues de l’Institut italien de technologie ont développé des muscles artificiels imprimés en 3D, créés à partir d’actionneurs qui convertissent l’énergie en mouvement en gonflant les muscles artificiels. « Nous sommes partis du muscle artificiel traditionnel et avons développé une nouvelle classe de muscles artificiels constitués d’un seul composant monolithique », explique ce dernier.

Les membranes d’actionneur, appelées actionneurs basés sur la géométrie qui se contractent et s’allongent, sont imprimées en 3D à partir d’une résine flexible qui leur permet de s’étirer et de se contracter comme un muscle humain. La membrane a été conçue à l’aide d’un modèle mathématique créé par les chercheurs.

Ces actionneurs sont différents des générations précédentes de muscles artificiels car ils contiennent des plis dans leur membrane qui se plient et se déploient, donnant aux muscles artificiels plus de force et de flexibilité.

Advertisement

Selon le matériau utilisé pour fabriquer l’actionneur et l’épaisseur du matériau, certains actionneurs peuvent soulever des objets relativement lourds. Lorsqu’il a été mis à l’épreuve, un actionneur de 8 grammes a soulevé 8 kilogrammes.

Les actionneurs peuvent également être combinés pour imiter les muscles et les parties du corps de la vie réelle. Les chercheurs ont lié dix-huit actionneurs de tailles différentes pour fabriquer une main robotique avec un poignet. En appliquant une pression sur les différentes membranes de l’actionneur, la main pouvait plier ses doigts, tordre sa paume et tourner au poignet.

Voilà un grand pas en avant pour doter les robots humanoïdes de mains aussi flexibles et précises que les mains humaines.
https://www.iit.it/


Print this page

Advertisement

Stories continue below