Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Une conférence sur la méthode Lean appliquée au soudage à l’Université Concordia


25 juin 2013
Par Eric Cloutier

La Société des ingénieurs manufacturiers (SME, acronyme pour l’appellation anglophone Society of Manufacturing Engineers) tiendra une conférence sur la méthode Lean appliquée au soudage, le mercredi 3 juillet à 15h00 à Montréal, à la salle EV002.260) de l’édifice EV de l’Université Concordia, au 1555, rue Sainte-Catherine Ouest (à l’angle de la rue Guy). La conférence sera présentée par Viwek Vaidya, ingénieur, président de la compagnie Techno Vogue à Beaconsfield et professeur en mécanique à l’Université Concordia.

 

Advertisment

 

«La philosophie Lean est universelle et peut être appliquée à plusieurs procédés. La méthodologie règle l’élimination systématique de pertes à travers des activités focalisées sur la méthode Kaizen quand un problème est découvert. Lean fait la promotion de mesures faisant en sorte que toute opération peut être gérée plus efficacement», peut-on lire dans le texte de présentation du contenu de cette conférence à venir.

 

La méthode Kaizen repose sur l’idée de réaliser un chantier d’amélioration peu coûteux et ne durant habituellement que quelques semaines, en s’attaquant intensivement à un problème précis, en faisant appel au bon sens et mettant l’accent sur la participation des employés.

 

«Le programme Soudure Lean 101 applique les concepts de la méthode Lean aux opérations de soudage. Le masque de soudure récemment développé par Miller Electric facilite la mesure du facteur de marche opérationnel d’une opération de soudage. La présentation fournira les résultats de cette nouvelle innovation dans les affaires de soudage et élaborera un protocole pour continuer l’amélioration et les économies de coûts. La présentation abordera les résultats de plusieurs tests effectués dans différents ateliers de fabrication de la province de Québec pour mesurer le facteur de marche opérationnel des opérations de soudage utilisant au puissant outil Lean. Les résultats sont très encourageants. Pendant que les facteurs de marche élevés indiquent une automatisation complémentaire à travers la robotique, les facteurs de marche bas fournissent une occasion énorme pour appliquer la méthode Kaizen et sauver de l’argent», lit-on encore dans le communiqué d’invitation à la conférence.

www.sme.org/smecanada