Génie de Conception

En Vedette Nouvelles générales Automatisation
Une coentreprise prometteuse

Dédiée à la production d’électrolyseurs hydrogène renouvelable.

août 14, 2022  By GC Staff


(Photo credit: Air Liquide)

Air Liquide et Siemens Energy ont mis sur pied une coentreprise dédiée à la production en série en Europe d’électrolyseurs hydrogène renouvelable de taille industrielle. Ce partenariat franco-allemand combinera l’expertise de deux leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs.

Il contribuera à l’émergence d’une économie hydrogène durable en Europe et favorisera le développement d’un écosystème européen de l’électrolyse et des technologies hydrogène. L’entrée en production est prévue au second semestre 2023, avec une montée en puissance vers une capacité annuelle de trois gigawatts d’ici 2025.

Air Liquide et Siemens Energy détiendront respectivement 25,1 % et 74,9 % de la coentreprise, dont la création reste soumise à l’approbation des autorités compétentes. Le siège de cette coentreprise se trouvera à Berlin. Son usine de production de modules d’électrolyse (stacks) sera également implantée dans la capitale allemande, comme annoncé plus tôt cette année.

Advertisement

Elle fournira à Siemens Energy et Air Liquide des modules pour répondre aux besoins de leurs portefeuilles de clients respectifs et pour servir un marché en pleine expansion. Équipés de la technologie d’électrolyse à membrane échangeuse de protons (PEM), ces modules présenteront un niveau d’efficience élevé et sont particulièrement adaptés à l’intermittence des énergies renouvelables. En outre, dans le cadre de ce partenariat, Air Liquide et Siemens Energy ont convenu d’affecter des ressources de R-D spécifiques à l’appui du co-développement de la prochaine génération de technologies d’électrolyseurs.

Cette coentreprise pourra s’appuyer sur les projets hydrogène d’Air Liquide et de Siemens Energy, en particulier ceux de grande envergure développés en collaboration avec leurs clients. Ils constitueront une base solide pour faire rapidement monter en puissance les capacités d’électrolyse et accroître ainsi la quantité d’hydrogène renouvelable compétitif disponible sur le marché.

L’un des premiers projets concernés est celui de l’électrolyseur Air Liquide Normand’Hy, qui aura une capacité de 200 mégawatts dans une première phase. L’assemblage des électrolyseurs destinés à ce projet est prévu en France.
https://www.airliquide.com/fr


Print this page

Advertisement

Stories continue below