Génie de Conception

Automobile Nouvelles
Une 2CV Électrique


7 février 2020
Par GC Staff

En 1949, Citroën présente la 2CV (pour 2 chevaux vapeur, toute une puissance). Soixante-dix ans plus tard, il est temps de faire entrer la 2CV dans le 21e siècle, estime Martin Hajek désigner industriel néerlandais. En fait, grâce aux travaux qu’il a menés, la 2CV devient électrique.

 

Avec les voitures électriques devenant monnaie courante et la conduite autonome à l’horizon, les constructeurs automobiles introduisent de plus en plus leurs classiques du design dans le 21e  siècle, comme l’Urban EV de Honda ou le concept car Smart Vision EQ fortwo. Pourquoi pas alors l’emblématique 2CV ?

Advertisment

Au cours de la dernière année, pendant ses temps libres, Martin Hajek a ainsi repensé et reconstruit en 3D le successeur électrique et autonome de la 2CV. Comme il l’affirme : « Je ne suis certainement pas le premier à réinventer cette voiture française emblématique, mais même la propre tentative de Citroën à partir de 2007 laisse beaucoup à l’imagination ».

Au cours de cette période de réflexion, ce dernier s’est aussi mis à faire toutes sortes d’observations, dont l’une vient d’un voyage à Paris où il a pu constater que la capitale française n’a pas vraiment d’icône de taxi comme les taxis noirs de Londres ou les taxis jaunes de New York.

C’est alors qu’il s’est mis à rêver : « Et si Paris décidait d’électrifier la flotte de taxis de la ville et pendant qu’ils y étaient – de lui donner un design emblématique », soit celui dérivé de l iconique 2CV ? Ce taxi électrique, Martin Hajek lui a donnée le nom de eCV.

Si les ailes de la eCV sont toujours légèrement déportées par rapport à l’habitacle, une barre d’éclairage LED de jour remonte de chaque côté sur la carrosserie, comme le faisait le pare-chocs métallique de l’antique 2CV. Désigner a aussi privilégiées de roues arrière à moitié couvertes et une poignée d’ouverture du coffre identique à celle de son ancêtre. Le futur animé par une nostalgie aux dérives technologies bien au goût du jour.
https://www.martinhajek.com