Génie de Conception

Produits Automatisation
Un robot d’inspection ultra mince


3 mars 2017
Par GC Staff

Sujets

Mitsubishi Electric Corporation a développé un robot d’inspection de 19,9 mm d’épaisseur capable d’inspecter un groupe électrogène en traversant l’interstice étroit entre le rotor et le stator sans avoir à retirer le rotor. Le robot permet de réduire le coût et la durée des inspections et d’accroître la disponibilité ainsi que la fiabilité des groupes électrogènes.

Advertisment

La durée des inspections classiques de groupes électrogènes est d’environ trente-quatre jours, notamment en raison de la nécessité de retirer le rotor. Les centrales électriques ont souhaité réduire la durée de ces inspections, tout en gagnant en précision, afin d’accroître la disponibilité de leurs groupes. Grâce au robot d’inspection ultra fin de Mitsubishi Electric, il n’est plus nécessaire de retirer le rotor, ce qui permet de réduire la durée des inspections à seulement six jours. En outre, ce robot à la précision élevée permet de réduire la fréquence des inspections (habituellement, tous les quatre ans), ce qui évite ainsi aux opérateurs de stocker inutilement des pièces. Par conséquent, le nouveau robot de Mitsubishi Electric devrait aider à réduire les coûts totaux d’inspection et améliorer la fiabilité et la disponibilité des groupes électrogènes.

Le dispositif à percussion breveté du robot, qui incorpore une came compacte, est capable de développer une force de frappe dix fois supérieure à celle d’un mécanisme classique. Le test par impact utilise la technologie d’origine d’analyse vibratoire pour identifier précisément cinq niveaux d’étanchéité des coins du stator au lieu des trois niveaux qu’un robot classique peut détecter.

http://www.mitsubishielectric.ca


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*