Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Un premier vol pour le FTV2 de Bombardier


27 janvier 2014
Par Eric Cloutier
C’est sous un ciel dégagé qu’un second avion de la CSeries de Bombardier Aéronautique, le FTV2, a pris son envol pour la première, le 3 janvier, à partir de l’aéroport international Montréal-Mirabel. (Photo : Bombardier Aéronautique, cseries.com) (Photo : Bombardier Aéronautique, cseries.com)

Bombardier a procédé au vol inaugural d’un second appareil de la CSeries, le véhicule d’essai en vol no 2 ou plus communément appelé le FTV2, le 3 janvier. L’appareil a décollé de Mirabel sous un ciel dégagé.

C’est en décembre que Bombardier a obtenu de Transports Canada l’autorisation d’effectuer à ce vol d’essai de Transports Canada. 

 

Advertisment

À l’occasion de ce vol, les commandes de l’appareil avaient été confiées au capitaine Andris ‘Andy’ Litavniks, un pilote du Centre d’essais en vol Bombardier. Le capitaine Litavniks était secondé par ses collègues, William ‘Muz’ Colquhoun et Ken Slaughter, respectivement copilote et responsable technique des essais en vol. Pendant le vol qui a duré deux heures et quart, le FTV2 a atteint l’altitude de 3,962 mètres (13,000 pieds) et une vitesse aérodynamique de 333 km/h (180 nœuds). 

 

 «Nous sommes enthousiastes de ce vol inaugural sans problème du FTV2», a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général, Programme d’avions CSeries. 

 

«Tandis que le FTV1 est le véhicule d’essai initial ayant permis de valider le domaine de vol, les essais du FTV2 viendront compléter les connaissances existantes que nous avons tirées du FTV1 – dont l’ensemble assurera l’exactitude et l’efficacité des données recueillies. Plus spécialement, nous utiliserons le FTV2 pour tester les systèmes avion et leurs redondances, notamment la toute nouvelle suite avionique, en plus de mesurer les performances de l’avion. L’élan soutenu du programme d’essais en vol des avions CSeries constitue une expérience stimulante pour l’équipe et nous sommes impatients d’appliquer les connaissances obtenues grâce au FTV1 et au FTV2 aux véhicules d’essais en vol qui suivront et voleront cette nouvelle année», a-t-il renchéri.

http://cseries.com