Génie de Conception

Énergie Nouvelles
Un porte-parole québécois sous peu pour l’ACÉF


10 juin 2013
Par Eric Cloutier
Ted O’Donnell, Luigi Broccoli et John Lamb.

Par Eric Cloutier

 

Advertisment

La région de l’Est du Canada aura sous peu un porte-parole québécois au sein de l’ACÉF (Association canadienne des énergies fluides). C’est ce qu’a indiqué John Lamb, un responsable de l’ACÉF, de passage à Montréal le 6 juin lors de la réunion annuelle de l’ACEF pour l’Est du Canada.

 

 

«Nous sommes une organisation pancanadienne dont les bureaux chefs se trouvent en Ontario. Cependant, nous mettons également le focus sur les enjeux à l’extérieur de l’Ontario, en organisant des réunions annuelles dans les différentes provinces du Canada, parce que chaque province a une réalité différente des autres. Au Québec par exemple, l’aéronautique est une industrie manufacturière très importante, tandis que celle des sables bitumineux prend beaucoup d’ampleur en Alberta. Même la réalité entre chacune des quatre provinces de l’Ouest varie considérablement d’une à l’autre. Depuis 2009, nous organisons une réunion annuelle à Montréal. Sans former un chapitre au Québec, notre objectif, d’ici le mois de juillet, est de trouver un bénévole provenant de l’industrie et qui agira à titre de personne-ressource de l‘ACÉF auprès des manufacturiers d’ici», indique M. Lamb.

 

Rappelons que l’ACÉF se consacre à promouvoir la technologie de l’énergie des fluides au Canada et à fournir à ses membres les connaissances, les aptitudes et les opportunités de réseautiques dont ils ont besoin. www.cfpa.ca