Génie de Conception

Aérospatiale En Vedette
Un méga banc d’essai aéronautique

Un premier test pour le banc d’essai de Rolls-Royce


7 juin 2021
Par GC Staff
(Photo credit: Roll-Royce)

Rolls-Royce a terminé avec succès le premier essai de moteur sur son banc d’essai Testbed 80 à la pointe de la technologie, qui sera le banc d’essai aérospatial intérieur le plus grand et le plus intelligent au monde lors de son ouverture officielle dans les prochains mois.

Avec une superficie interne de 7 500 m 2, le banc d’essai a effectué son premier essai sur un moteur Rolls-Royce Trent XWB sur le site d’essai de Derby, au Royaume-Uni. Il s’agit d’une étape majeure dans le projet qui est en construction depuis près de trois ans et qui a nécessité un investissement de près de 154 millions de dollars canadiens.

Testbed 80 a été conçu pour tester une gamme de moteurs d’aujourd’hui, y compris le Trent XWB et le Trent 1000, mais aura la capacité de tester le démonstrateur UltraFan, le modèle de prochaine génération de moteurs Rolls-Royce encore plus efficaces, ainsi que les systèmes de vol hybrides ou tout électriques du futur. La polyvalence du banc d’essai fait en sorte qu’il est capable d’accueillir des moteurs de toutes tailles jusqu’à 155 klbf de poussée, ce qui est assez de puissance pour lancer un Boeing 747 avec un (énorme) moteur.

Advertisment

Les systèmes de données à l’intérieur de Testbed 80 sont plus performants et complexes que n’importe lequel des bancs d’essai existants de Rolls-Royce, fournissant des données dans les plus brefs délais directement vers un stockage sécurisé, relié pour la première fois à ses modèles analytiques et à ses ingénieurs. Le site peut collecter des données à partir de plus de 10 000 paramètres différents sur un moteur, à l’aide d’un réseau complexe de capteurs qui détectent les vibrations les plus infimes à une fréquence pouvant atteindre 200 000 échantillons par seconde. 

Le banc d’essai abrite également une puissante machine à rayons X capable de capturer trente images par seconde et de les transmettre directement à un cloud sécurisé, où les ingénieurs du monde entier peuvent les analyser avec les 10 000 autres paramètres de données que le site peut mesurer. 
https://www.rolls-royce.com/