Génie de Conception

En Vedette Énergie
Un carburant neutre en carbone


5 septembre 2020
Par GC Staff

Une équipe de chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, a développé un dispositif autonome qui convertit la lumière du soleil, le dioxyde de carbone et l’eau en un carburant neutre en carbone, sans nécessiter de composants supplémentaires ni d’électricité.

Le développement de ce dispositif sans fil constitue une étape importante vers la réalisation de la photosynthèse artificielle – un processus imitant la capacité des plantes à convertir la lumière du soleil en énergie. Il est basé sur une technologie avancée de feuille photo qui convertit la lumière du soleil, le dioxyde de carbone et l’eau en oxygène et acide formique – un carburant stockable qui peut être utilisé directement ou qui peut être converti en hydrogène.

Cette nouvelle méthode de conversion du dioxyde de carbone en carburants propres pourrait être étendue et utilisée dans des parcs énergétiques similaires aux parcs solaires, produisant du carburant propre en utilisant la lumière du soleil et l’eau. La récolte de l’énergie solaire pour convertir le dioxyde de carbone en carburant serait un moyen prometteur pour réduire les émissions de carbone et s’éloigner des combustibles fossiles. 

Advertisment

Le nouveau dispositif ne nécessite pas de composants de cellules solaires et repose uniquement sur des photocatalyseurs intégrés dans une feuille pour produire une feuille dite de photocatalyseur. Ces feuilles sont constituées de poudres semi-conductrices, qui peuvent être préparées en grandes quantités facilement et à moindre coût. L’unité de test mesure 20 centimètres carrés, mais les chercheurs affirment qu’il devrait être relativement simple de la mettre à l’échelle jusqu’à plusieurs mètres carrés. De plus, l’acide formique peut être accumulé en solution et être converti chimiquement en différents types de carburant.

Les chercheurs travaillent maintenant à optimiser davantage le système et à améliorer son efficacité. En outre, ils explorent l’idée d’intégrer d’autres catalyseurs au dispositif pour obtenir différents combustibles solaires.
https://www.cam.ac.uk/research/news