Génie de Conception

En Vedette Énergie
Transport maritime durable

Transition énergétique et méthanol.

décembre 5, 2022  By GC Staff


(Photo credit: Maersk)

Le leader mondial du transport maritime Maersk commandé six autres grands navires océaniques capables de naviguer au méthanol vert. Les six navires seront construits par Hyundai Heavy Industries (HHI) et auront une capacité nominale d’environ 17 000 conteneurs (équivalent vingt pieds – EVP). Ils remplaceront la capacité existante de la flotte Maersk.

Cette commande s’inscrit dans la volonté Maersk d’atteindre un objectif de zéro émission nette pour 2040 dans l’ensemble de. Cela inclut une réduction de 50 % des émissions par conteneur transporté dans la flotte Maersk Ocean par rapport à 2020 et un principe de ne commander que des navires neufs pouvant être exploités avec des carburants verts.

Comme l’a souligné A. P. Moller, président-directeur général de Maersk : « Nos clients attendent de nous que nous décarbonions leurs chaînes d’approvisionnement, et ces six navires capables d’opérer au méthanol vert accéléreront encore les efforts visant à offrir à nos clients un transport climatiquement neutre. »

Advertisement

Les six navires de 17 000 EVP doivent tous être livrés en 2025 et battront pavillon du Danemark. Ils font tous partie du programme de renouvellement de la flotte en cours de Maersk et leur capacité remplacera une quantité égale de capacité atteignant la fin de vie et laissant la flotte gérée par Maersk. Lorsque les 19 navires commandés au total à ce jour par Maersk seront déployés et auront remplacé les navires plus anciens, ils généreront des économies annuelles d’émissions de CO2 d’environ 2,3 millions de tonnes.

Maersk réitère en outre sa stratégie consistant à maintenir une capacité de flotte à un maximum de 4,3 millions d’EVP, en combinant des navires gérés et affrétés à temps par Maersk.

Par ailleurs, Maersk et le gouvernement espagnol ont récemment signé un protocole général de collaboration pour explorer les possibilités de production de carburants verts à grande échelle en Espagne.

La signature du protocole marque une étape importante dans la collaboration qui, si elle est mise en œuvre dans son intégralité, pourrait produire jusqu’à deux millions de tonnes de méthanol vert par an à l’horizon 2030, ce qui devrait permettre à Maersk de décarboner 10% de sa flotte de bateaux.
https://www.maersk.com/


Print this page

Advertisement

Stories continue below