Génie de Conception

Automatisation Nouvelles
Québec prête 225 000 $ à Automation Mauricie


25 novembre 2013
Par Eric Cloutier

L’entreprise Automation Mauricie, spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes automatisés, s’est vue attribuer, le 18 novembre, un prêt de 225 000 $ par le gouvernement du Québec afin de pouvoir créer 30 nouveaux emplois et d’optimiser ses procédés de fabrication dans le cadre d’un projet évalué à environ 1,2 million $.

 

 

Advertisement

L’annonce a été faite par la députée de Champlain, Noëlla Champagne, le 18 novembre, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb.

 

Le prêt a été consenti dans le cadre du Fonds de diversification économique des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie.

 

Il s’agit en fait de la deuxième phase du projet d’expansion de l’entreprise, puisque la construction d’un nouveau bâtiment et l’aménagement d’équipements constituait sa première phase. Cette deuxième phase consiste à optimiser les procédés de l’entreprise afin de l’aider à accroître sa compétitivité, ce qui inclut l’achat d’équipements, la formation et la commercialisation.

 

«Automation Mauricie est une entreprise dynamique et visionnaire qui contribue à l’essor de notre industrie manufacturière, tout en consolidant la vocation industrielle de notre grande région de la Mauricie», a déclaré Noëlla Champagne, par voie de communiqué.

 

«Ce projet fait partie du Plan de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie. Il est donc porteur de retombées économiques importantes pour notre région, et permettra de maintenir les 45 emplois actuels de l’entreprise et d’en créer une trentaine d’autres», ajoute la députée Champagne.

 

«Le secteur manufacturier est un important moteur de croissance économique et notre gouvernement a pris l’engagement de le soutenir davantage, notamment dans le cadre de la Politique industrielle québécoise 2013-2017», a indiqué, de son côté, la ministre Élaine Zakaïb. 

 

«Cette politique mise notamment sur la modernisation des entreprises manufacturières pour assurer leur compétitivité, une modernisation qui passe essentiellement par l’automatisation. Nous redoublons ainsi d’efforts pour que nos entreprises manufacturières continuent de démarrer, de progresser, d’exporter et d’innover afin de demeurer des chefs de file et d’offrir des emplois de qualité dans toutes les régions», ajoute-t-elle.

 

Fondée en 1989, Automation Mauricie se spécialise dans la conception, la fabrication, la programmation, l’installation et le maintien de systèmes automatisés. Elle touche de nombreux secteurs d’activité dont l’agroalimentaire, les mines et la transformation du bois. Quant à sa filiale, CPMI Entrepreneur spécialisé, elle regroupe des électriciens spécialisés en contrôle et instrumentation.

 

Selon Automation Mauricie, le projet a été élaboré en deux phases afin de mieux répondre aux besoins d’espace et de diversification des activités de l’entreprise.

 

«Grâce à l’optimisation de nos procédés, nous réaliserons des projets novateurs, en plus d’accroître notre compétitivité ici comme à l’échelle internationale », a souligné, quant à lui, le président d’Automation Mauricie, Stéphane Thiffault.

 

www.automationmauricie.com