Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Québec octroie 100 000 $ pour aider Usinatech à créer 20 emplois et en consolider 235 autres


29 octobre 2013
Par Eric Cloutier

L’entreprise manufacturière Usinatech, de Melbourne dans les Cantons-de-l’Est, a obtenu, le 18 octobre, une aide financière non remboursable de 100 000 $ consentie par Québec pour réaliser un projet d’investissement de 988 600 $ créant 20 emplois et en consolidant 235 autres.

Advertisment

 

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Richmond.

 

Usinatech a été créée en 1986. L’entreprise, qui compte des usines à proximité de Sherbrooke et au Mexique, se spécialise dans la fabrication et l’assemblage de pièces mécaniques de très haute précision destinées principalement au secteur des véhicules récréatifs et de l’automobile. Le projet consiste  à améliorer la technologie utilisée par l’entreprise.

 

«Les exigences ne cessent de croître pour les entreprises manufacturières, qui doivent se maintenir constamment à la fine pointe de la technologie», déclare la ministre Zakaïb par voie de communiqué.

 

«C’est d’autant plus vrai pour une entreprise comme Usinatech, où la précision se joue dans des proportions infimes», renchérit Mme Zakaïb.

 

Usinatech construit des pièces complexes, précises et produites en volumes importants, telles que des pièces d’engrenage et de transmission. L’aide financière annoncée par Québec «vise à améliorer les activités de finition de pièces de très haute précision par la mise en place d’une unité de production spécialisée dans la rectification de pièces ayant des tolérances serrées», peut-on lire dans ce communiqué.

 

Le projet inclut également la construction d’une nouvelle section à atmosphère contrôlée pour réduire l’incidence des changements de température sur la précision des pièces ainsi rectifiées.

 

«L’entreprise Usinatech a connu une belle évolution depuis ses débuts il y a plus de 25 ans. C’est une entreprise stratégique pour la croissance économique de l’Estrie, dont nous sommes très fiers. Le projet annoncé aujourd’hui (18 octobre) lui permettra non seulement de mieux répondre aux exigences de son principal client, BRP, mais aussi de consolider sa diversification vers l’industrie de l’automobile», a pour sa part, déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés et de la région de l’Estrie, Réjean Hébert.

 

«Notre projet d’amélioration nous permettra de répondre aux besoins de plus en plus pointus de nos clients. Plusieurs aspects doivent être pris en compte dans la fabrication de pièces de haute précision relativement aux instruments de mesure appropriés, à la filtration des particules abrasives des liquides de refroidissement et à la variation de température dans l’usine entre autres. La rectification de pièces est une opération très complexe qui nécessite les bons équipements et les opérations adéquates dans un environnement ultrapropre. L’appui du gouvernement nous aidera à poursuivre notre croissance et à demeurer un chef de file dans l’usinage de pièces de précision», a mentionné, de son côté, le président d’Usinatech, Rudy Pelletier.

www.usinatech.com