Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Quatre investisseurs québécois s’associent aux Dutil pour privatiser Manac au coût de 140 M$


17 août 2015
Par Eric Cloutier
La Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et le Fonds Manufacturier Québécois mettent sur pied un consortium avec Placements CMI, l’entité contrôlée par la famille du fondateur de Manac, Marcel Dutil, pour acquérir l’entreprise qui conçoit et fabrique des semi-remorques spécialisées, dont ce type de benne basculante à cuvette. (Photo : site Web de Manac)

Pour permettre à Manac de poursuivre sa croissance en Amérique, la famille du fondateur de l’entreprise de Saint-Georges de Beauce, Marcel Dutil, privatise cette dernière en formant dorénavant un consortium avec quatre grands investisseurs québécois.

Les cinq partenaires ont annoncé, le 13 août à Montréal, qu’ils injecteront 95 millions $ en capital dans ce projet qui totalise un investissement de 140 millions $, tandis que les 45 millions $ supplémentaires constituent une part prêtée par trois d’entre eux.

Ainsi, la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et le Fonds Manufacturier Québécois mettent sur pied ce consortium avec Placements CMI, l’entité contrôlée par la famille Dutil, pour acquérir l’entreprise qui conçoit et fabrique des semi-remorques spécialisées.

Advertisment

«Cette transaction replace Manac sous contrôle entièrement québécois et donnera une bonne stabilité au niveau de l’actionnariat. Nos partenaires vont jouer un rôle important dans la prochaine phase de croissance de Manac. L’entreprise aura 50 ans dès l’an prochain; cette transaction est une importante étape pour sa continuité et sa forte présence au Québec», a indiqué la famille Dutil, par voie de communiqué, le 13 août.

Celle-ci injecte 36 M$ en capital dans Manac. À leur tour, la Caisse de dépôt et placement, le Fonds de solidarité et Investissement Québec investissent chacun 17 M$ en capital et 15 M$ sous forme de prêt, tandis que le Fonds Manufacturier Québécois ajoutera, pour sa part, 8 M$ en capital. À la suite de cette transaction, Manac devient une entreprise privée. La famille Dutil détiendra 38 % de celle-ci, la Caisse, le Fonds de solidarité et Investissement Québec en auront chacun 18 %, tandis que la portion acquise par le Fonds Manufacturier Québécois s’élèvera à 8 %.

«La conclusion de ce processus représente une étape importante pour Manac, nos employés et tous nos partenaires commerciaux. Nous nous réjouissons à l’idée d’une longue collaboration avec ce groupe d’investisseurs, ayant déjà collaboré avec la plupart de ses membres par le passé», a fait valoir Charles Dutil, qui demeurera président, chef de la direction et administrateur de Manac.

«Nous sommes heureux d’avoir conclu un partenariat pour investir dans ce chef de file québécois, a déclaré Christian Dubé, premier vice-président, Québec de la Caisse. Depuis la création de Manac en Beauce, la famille Dutil a bâti un solide historique de rentabilité et fait de l’entreprise un modèle d’entrepreneuriat et d’innovation grâce aux nombreux nouveaux produits lancés par Manac au fil des ans. Ces nouveaux investissements, auxquels s’ajoute l’expertise opérationnelle du Fonds Manufacturier Québécois, donneront à l’entreprise les ressources et l’impulsion nécessaires à la poursuite de sa croissance en Amérique du Nord.»

«Partenaire de Manac dans le passé, le Fonds de solidarité FTQ est fier de s’associer une fois de plus à ce fleuron québécois. La vision de la famille Dutil a fait de Manac un chef de file nord-américain. Grâce à leur leadership, les membres de la famille s’assurent que l’entreprise qu’ils ont bâtie et les emplois qui y sont rattachés demeurent bien ancrés ici au Québec», a déclaré Normand Chouinard, premier vice-président aux investissements du Fonds de solidarité FTQ.

«Il est extrêmement important pour le Québec de pouvoir compter sur des fleurons industriels à l’image d’une entreprise telle que Manac qui contribue depuis de nombreuses années déjà à notre vitalité économique et à la création de nombreux emplois de qualité. Notre Société est donc particulièrement fière d’avoir participé avec d’autres investisseurs institutionnels québécois à cette importante transaction financière qui assurera la pérennité du siège social à Saint-Georges, mais aussi le maintien de l’expertise manufacturière et du savoir-faire unique développé par la famille Dutil», a souligné, pour sa part, Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

www.manac.ca