Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Pratt & Whitney reçoit un équipement de grenaillage de précontrainte de Shockform Aéronautique


27 janvier 2014
Par Eric Cloutier

La compagnie Shockform Aéronautique, spécialiste en équipements de grenaillage et nettoyage par jet, a livré, le 9 janvier, un équipement de grenaillage automatisé à Pratt & Whitney Canada, Saint-Hubert. Shockform Aéronautique ajoute des équipements robotisés et automatisés dans le secteur du grenaillage en aéronautique à sa liste de produits spécialisés.

 

«La livraison de cet équipement adapté aux besoins spécifiques de l’usine 5 de Pratt & Whitney Canada démontre notre engagement envers les compagnies aéronautiques québécoises», a déclaré Brigitte Labelle, vice-présidente, Développement des Affaires et Stratégies, chez Shockform Aéronautique. «Nous sommes heureux de la reconnaissance de notre expertise par Pratt & Whitney et cette performance est le résultat de notre engagement à offrir des équipements de haute qualité et un support après-vente fiable». 

Advertisment

 

Shockform Aéronautique est présente dans le secteur aéronautique depuis 2006. Elle fabrique des produits spécialisés et portatifs tels que le contrôleur de roto-grenaillage FlapSpeed® pour lesquels elle détient des brevets. Cette compagnie produit des équipements de grenaillage robotisés et automatisés qui rencontrent les normes aéronautiques (SAE-AMS, Nadcap, Militaire). La mission de l’entreprise consiste à offrir des produits innovateurs en réparation et en amélioration de la vie en fatigue des composantes métalliques aéronautiques.

 

«Nous avons la capacité de livrer des équipements de grenaillage et nettoyage par jet adaptés aux besoins spécifiques de nos clients et offrir le service spécialisé d’entretien pour ce type d’équipement. Du personnel expérimenté dans le domaine de la fabrication, la programmation et l’entretien des équipements de grenaillage s’est récemment ajouté à notre équipe, ce qui nous permet d’offrir à nos clients un support professionnel, rapide et en français» conclut Brigitte Labelle.

www.shockform.com