Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Phase 2 du projet d’avion écologique


19 mai 2017
Par GC Staff

Le projet mobilisateur de l’avion écologique, aussi nommé SA2GE, amorce une deuxième phase de développement de cinq projets qui mobiliseront le secteur aérospatial du Québec, dont notamment des dizaines de PME ainsi que des universités et des centres de recherche. Les cinq projets retenus sont ceux de Bombardier, CAE, CMC, TeraXion et Thales.

Advertisment

Bombardier (projet FARE – Fuselage Avancé Respectueux de l’Environnement) propose de développer au Québec, en collaboration avec différents partenaires académiques et industriels, des technologies permettant la réduction du poids et une plus grande efficacité de fabrication des structures d’avion en matériaux composites et métalliques, tout en réduisant les gaz à Effet de Serre (GES) et en utilisant des matériaux plus respectueux de l’environnement.

Pour CAE, le projet SimÉco 4.0 a pour objectif de développer une nouvelle génération de technologies de formation de pilotes, synthétique et virtuelle connectée. Il vise également la création d’un nouveau modèle d’affaires où le temps de cycle de développement de solutions de formation serait optimisé

Le projet AMI-Éconav – Avionique modulaire intégrée pour éconavigation de CMC vise la création de nouvelles technologies et de nouveaux produits de navigation réduisant l’empreinte écologique du transport aérien. L’éconavigation telle que proposée par CMC se décline en trois volets principaux  la navigation fondée sur la performance, optimisant la trajectoire de l’aéronef ; un capteur GPS utilisant le renforcement au sol, afin de guider l’aéronef sur des approches de précision 3D ; un affichage du trafic aérien sur une « carte mobile » dans le cockpit. La plateforme sera optimisée en volume, poids et consommation d’énergie, et le projet comporte un volet de fabrication additive.

Teraxion développera un module photonique radiofréquence (RF) intégré pour des systèmes de communication aéroportés. Celui-ci pourra transmettre, recevoir ou convertir des signaux RF en utilisant l’optique. En plus de repousser les limites de bande passante des systèmes RF, le module permettra de remplacer les câbles coaxiaux dans les avions par des fibres optiques beaucoup plus légères. De plus, TeraXion développera une source laser multifréquence intégrée pour un système de navigation de nouvelle génération. Celle-ci permettra de réduire significativement le poids du gyroscope.

Enfin, Thales créera un contrôleur critique spécialement adapté aux besoins des systèmes non-avioniques permettant de couvrir l’ensemble de ces systèmes par un seul boîtier. Un tel contrôleur permettra de réduire de 64 % les équipements électroniques mis à bord d’un aéronef pour les systèmes non-avioniques.

Appuyé par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et par le ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques, le projet SA2GE s’inscrit dans le cadre de la Stratégie québécoise de l’aérospatiale et du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. 

http://www.sa2ge.org/

http://www.bombardier.com/

http://www.cae.com/fr/

http://www.cmc.ca/

http://www.teraxion.com/fr

https://www.thalesgroup.com/fr/canada