Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Ottawa dévoile le document stratégique «Renforcer le secteur manufacturier du Canada»


3 août 2015
Par Eric Cloutier
De gauche à droite, on aperçoit Robert Hardt, président et chef de la direction de Siemens Canada, Peter Kent, député de Thornhill ; Gary Goodyear, ministre d'État responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario (FedDev Ontario), et Mathew Wilson, vice-président de la politique nationale, Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC) lors du lancement du livret d'Industrie Canada intitulé «Renforcer le secteur manufacturier du Canada». Photo: site Web d'Industrie Canada)

Le ministre responsable de ministre de l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario (FedDev), Gary Goodyear, et le député de Thornhill, Peter Kent, ont dévoilé, le 30 juillet à Concord, en Ontario, la publication intitulée «Renforcer le secteur manufacturier du Canada».

Celle-ci décrit les actions du gouvernement Harper pour appuyer et promouvoir cette industrie.

Cette présentation s’est déroulée lors d’une table ronde sur la fabrication avancée tenue en collaboration avec le vice président de la politique nationale des Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), Mathew Wilson.

Advertisment

Le livret «Renforcer le secteur manufacturier du Canada» explique en détail les politiques et les programmes fédéraux aidant les fabricants canadiens à soutenir la concurrence dans l’économie mondiale.

«La publication diffusée aujourd’hui (N.D.L.R. 30 juillet) présente de façon détaillée la façon dont la suite de politiques du gouvernement – impôts bas, possibilités de commerce international, formation professionnelle et placements stratégiques dans les nouvelles technologies – a aidé les fabricants canadiens à élargir leur empreinte actuelle», a déclaré le ministre Goodyear.

Des représentants du secteur manufacturier ont participé, ce jour-là, à ce qui constituait la cinquième rencontre de discussions d’une série de tables rondes organisées dans le Sud de l’Ontario et portant sur les défis et des possibilités pour le secteur manufacturier ontarien. Après la table ronde, le ministre Goodyear et le député Kent ont visité Siemens Ruggedcom, un fabricant spécialisé dans les équipements de communication utilisés  dans des environnements difficiles.

Avant la table ronde, le ministre Goodyear et le député Peter Kent avaient rendu public un investissement maximal de 5000 $ dans Rubinet Faucet Company, un fabricant de robinets en laiton et d’accessoires fixes de haute qualité pour les salles de bain, les cuisines et les bars. Ce projet est financé en vertu du programme SMART des technologies de pointe pour la croissance mondiale qu’Ottawa a conjointement mis sur pied avec MEC. Ce programme permettra à Rubinet Faucet Company d’examiner les pratiques de fabrication actuelles et de recommander la façon de mettre en œuvre des technologies avancées dans la fabrication de ses produits, telles que la robotique, l’impression tridimensionnelle et la manipulation automatisée des matériaux par exemple, pour améliorer sa productivité.

«Le programme SMART des technologies de pointe pour la croissance mondiale de MEC est une initiative qui aide les fabricants à élargir leurs opérations, à investir dans des améliorations de la productivité et à adopter des technologies avancées. Avec l’annonce d’aujourd’hui, la Rubinet Faucet Company sera à une étape plus près d’adopter de nouvelles technologies et d’améliorer ses opérations. Nous souhaitons à Rubinet Faucet Company de connaître du succès avec son évaluation de la technologie», a souligné, pour sa part, Peter Kent.

«Le marché mondial et ses pressions sur le secteur de la fabrication au Canada n’ont jamais été aussi forts. L’économie du Canada a changé sa dépendance pour, à nouveau, se baser sur la commercialisation novatrice des techniques de fabrication et des technologies de pointe pour alimenter la croissance. L’Ontario demeure le cœur de secteur industriel canadien et, en retour, l’économie de l’Ontario dépend de la fabrication pour créer des emplois hautement rémunérés, commercialiser de nouveaux produits et technologies et pour alimenter les exportations», soutient, quant à lui, Mathew Wilson. www.FedDevOntario.gc.ca