Fabrication métallique
Le Groupe ADF, un  chef de file nord-américain dans la fabrication de superstructures en acier, a officiellement annoncé, le 9 avril, la conclusion d’une série d'ententes commerciales qui lui rapporteront plus de 46 millions $ (CAN).
L’entreprise Usinage FR de Saint-Antonin, dans la MRC de Rivière-du-Loup, a obtenu, le 13 janvier 2015, un prêt de 271 000 $ du gouvernement fédéral pour l’aider à réaliser un projet totalisant 798 000 $. Ce projet consiste à agrandir l’usine et à acheter des équipements spécialisés. Cette PME de 13 employés fabrique, modifie et assemble des pièces d'équipement machinées en acier, en acier inoxydable, en aluminium et en plastique, destinées à l'industrie manufacturière, ainsi qu’on peut le voir sur cette vidéo corporative de l’entreprise. Ses principaux clients sont de grandes entreprises issues de différents secteurs d'activités  tels que le transport et les véhicules récréatifs, l’ameublement, les appareils médicaux et l’équipement industriel. www.usinagefr.com    
Cotech-XMetal, une entreprise manufacturière dont les divisions Cotech et XMetal sont respectivement basées à Saint-Éloi et à L'Isle-Verte dans la région de Rivière-du-Loup-Témiscouata, s’est vue confirmer, le 12 septembre, deux prêts totalisant 850 000 $ par Investissement Québec et Développement économique Canada en guise de soutien à un projet totalisant 1,3 million $. Ce projet déjà concrétisé consistait à agrandir l’usine de sa division XMetal et à la réaménager par l’ajout de nouveaux équipements d’automatisation.
Le BySprint Fiber de Bystronic est un produit de performance prouvé dans la découpe à haute vitesse d’une gamme de matériaux, et cela dans des épaisseurs diverses. À présent, Bystronic veut vous montrer de quelle façon la découpe de fibre pourrait être utile pour votre compagnie.
Par Eric Cloutier   La compagnie Optimum-Canada, qui s’affiche comme étant le chef de file en matière de conception et de fabrication d’outils de coupe pour les industries aéronautique, médicale et militaire au Québec, vient de construire une nouvelle usine de 30 000 pieds carrés à Mercier en Montérégie au coût de 1,6 million $. Cette usine se trouve juste derrière celle de 12 000 pieds carrés que comptait déjà l’entreprise.
L’entreprise PCM Innovation a officiellement mis en opération un nouveau centre d’usinage 5 axes à son usine de Sainte-Claire, le 13 décembre, à la suite d’un investissement de 3 millions $.
Par Eric Cloutier    Quatre mois après une première conférence tenue en anglais à l’Université Concordia, le 3 juillet à Montréal, la Société des ingénieurs manufacturiers (SME) doit présenter, en novembre et en français cette fois, une seconde conférence sur la méthode Lean appliquée au soudage.
Métatube, une entreprise créée en 1993 et spécialisée dans la conception, la fabrication, l'assemblage et le soudage de produits métalliques a obtenu, le 19 septembre, une aide financière de 406 000 $ consentie par Québec.
Par Eric Cloutier   La Société des ingénieurs manufacturiers (SME, acronyme pour l’appellation anglophone Society of Manufacturing Engineers) a tenu, en anglais, la première d’une série de deux conférences sur la méthode Lean appliquée au soudage, le 3 juillet à l’Université Concordia de Montréal, tandis que la seconde se tiendra en français plus tard cet automne.
TERREBONNE, le 20 mars - GROUPE ADF INC. annonce qu'elle a obtenu le contrat de fabrication et d'installation de la charpente métallique du nouvel amphithéâtre multifonctionnel de la Ville de Québec. Ce contrat, d'une valeur de 46,6 millions de dollars, sera livré d'ici août 2014. Il s'agit du contrat individuel le plus important de ce méga-projet qui totalisera près de 400 millions de dollars.
Le Salon industriel de la maintenance et de l’ingénierie (SIMU), tenu conjointement avec Expo fabrication avancée (AMEXPO) et Expo de la fabrication en sous-traitance (CONTREX), donnera aux entreprises de fabrication accès à une gamme de solutions pour prendre de l'essor et améliorer leurs activités grâce à une seule plateforme commode. Ce salon bisannuel aura lieu les 23 et 24 avril à Place Bonaventure, au centre-ville de Montréal.
MONTRÉAL, le 7 févr. - La Chambre de commerce du Montréal métropolitain dévoile les résultats de son étude intitulée La transformation métallique et la métropole : un alliage prometteur et durable. Cette étude démontre entre autres que les retombées économiques de la transformation métallique pour la région métropolitaine de Montréal sont de l'ordre de 1,8 milliard de dollars par année et qu'elles assurent le maintien de 19 000 emplois directs et indirects.« L'étude présentée aujourd'hui poursuit l'analyse amorcée en 2012 sur les retombées globales de l'exploitation des ressources naturelles pour la région métropolitaine. Le gouvernement du Québec a annoncé son intention de tenir des consultations sur le régime de redevances et il doit proposer sous peu une nouvelle loi sur les mines. Dans ce contexte, il importe de fonder le débat sur des faits et d'écarter certains mythes. L'étude de la Chambre démontre clairement que le Québec transforme déjà une part importante des métaux extraits sur son territoire, contrairement à l'image largement véhiculée. À cela s'ajoute la transformation de minerai en provenance de l'étranger », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.« Le fait que nous transformions une part importante de métaux ne veut pas dire qu'on ne peut pas faire mieux. Afin de profiter pleinement des occasions d'affaires de l'exploitation des ressources naturelles, nous pouvons accroître les effets d'entraînement en amont et en aval de la chaîne de valeur. Cela dit, il faut le faire intelligemment, en se fondant sur les particularités et les enjeux de chaque filière, de l'extraction à la troisième transformation. La situation est très différente, selon qu'il s'agit du fer, du cuivre, du nickel, de l'or ou encore du titane », a affirmé Michel Leblanc.« La métropole dispose d'atouts indéniables pour profiter avec toutes les régions du Québec de ce secteur dynamique qu'est la transformation métallique. Avec 46 % des entreprises de première transformation et 42 % des entreprises de deuxième transformation du Québec situées sur le territoire métropolitain, une hausse des activités dans ce secteur serait bénéfique pour le secteur manufacturier de la métropole. Notre économie du savoir profiterait aussi d'une dynamisation du secteur de la transformation métallique, notamment les services professionnels et les centres de recherche universitaires », a ajouté Michel Leblanc.« Au cœur de sa stratégie de valorisation du secteur des ressources naturelles, la Chambre propose de mettre davantage en relation les grands donneurs d'ordres, les fournisseurs, les utilisateurs ainsi que les travailleurs qualifiés afin de créer les synergies nécessaires à la maximisation des retombées pour la métropole. C'est pourquoi nous organisons un Forum stratégique réunissant plus de 400 participants et un Salon des ressources naturelles les 8 et 9 février prochains afin de faciliter ces rencontres et de contribuer à la mobilisation du secteur », a complété Michel Leblanc.« L'exploitation responsable et durable de nos ressources naturelles, à toutes les étapes de la chaîne de valeur, constitue une occasion unique de participer à la croissance mondiale, de dynamiser notre secteur manufacturier et de créer de la richesse dans la région métropolitaine », a conclu Michel Leblanc.Une stratégie de maximisation des retombées en cinq axes :    Comprendre les particularités de la transformation de chaque ressource.    Favoriser et valoriser l'émergence d'une « culture métallique ».    Mettre en place un environnement d'affaires propice à la transformation locale.    Encourager l'innovation et la productivité de nos entreprises de transformation.    Miser sur les métaux émergents pour développer une nouvelle filière de transformation.Hyperlien vers l'étude : www.ccmm.qc.ca/transformationmetalliquemetropole
Foule record dès le premier jour du salon, enseignes « vendu » sur l'équipement et salles remplies aux programmes d'éducation et événements spéciaux représentent les hauts points du FABTECH 2012 tout récemment conclu à Las Vegas. Il s'agit du plus grand salon nord-américain sur le façonnage, la fabrication, le soudage et la finition du métal.
MALARTIC, le 8 nov. - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, annonce que l'entreprise ASDR Fabrication inc. s'est vu accorder une aide financière. L'entreprise, qui inaugure son nouvel atelier, a utilisé les fonds consentis pour faire l'acquisition d'équipement plus performant, ce qui lui permettra d'être davantage concurrentielle.
LAVAL, le 30 avril 2012 - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, annonce que l'entreprise Métaltech-Oméga inc. s'est vu accorder une aide financière. Les fonds consentis ont permis à cette PME d'acquérir et d'installer de l'équipement spécialisé dans le but d'accroître sa compétitivité.« Le gouvernement du Canada exprime une fois de plus aujourd'hui sa volonté de soutenir les entreprises qui, comme Métaltech-Oméga inc., effectuent les investissements nécessaires à l'accroissement de leur productivité », a déclaré le ministre Lebel.Métaltech-Oméga inc. a été fondée en 1990 par des dirigeants qui ont acquis, depuis 1962, une expérience pertinente dans leur domaine d'activité et qu'ils ont pu transposer dans leur nouvelle PME. L'entreprise est spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes d'échafaudage en acier, aluminium et fibre de verre, ainsi que dans la fabrication de clôtures ornementales en acier. Grâce à la contribution de Développement économique Canada, l'entreprise a fait l'acquisition d'une cellule robotisée de soudage de même qu'une chambre de peinture automatisée. Ce nouvel équipement lui permet de rapatrier à son usine de Laval une ligne de production de cadres d'échafaudage actuellement fabriqués en Chine. Le projet de Métaltech-Oméga inc. revêt une importance stratégique, puisque l'accroissement de la productivité et de la capacité de production l'aideront à faire son entrée dans les magasins à grande surface américains. Selon les dirigeants de l'entreprise, 36 emplois pourraient être créés d'ici 2014.www.metaltech-omega.com

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.