Énergie
GASPÉ, QUÉBEC, le 14 nov. 2011 - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, annonce que l'entreprise Les Plaquettes de freins B&B a reçu une contribution remboursable de 53 145 $ afin de développer un système de freinage pour éoliennes de grande puissance.« Le gouvernement du Canada soutient non seulement l'entreprise Les Plaquettes de freins B&B parce qu'elle innove mais aussi parce que, dans son domaine, elle encourage le développement durable et les énergies vertes », a déclaré le ministre Lebel.Fondée en 2008, la PME Les Plaquettes de freins B&B concentre ses activités sur la recherche et le développement de plaquettes de freins durables et de qualité supérieure pour les éoliennes de grande puissance. Avant de se lancer dans l'usinage du produit, l'entreprise devra franchir trois étapes : la caractérisation métallographique, le développement du procédé de fabrication et la conception du prototype à tester sur des bancs d'essai spécialisés en Europe. Pour ce faire, la firme a conclu un partenariat avec le Centre de métallurgie du Québec (avec l'aide de l'Université Laval), l'Institut des matériaux industriels du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et le TechnoCentre éolien, dont le rôle consistera à valider les résultats de ses expérimentations en climat nordique.Si les tests s'avèrent positifs, la PME Les Plaquettes de freins B&B pourrait devenir le premier manufacturier de ces composantes d'éoliennes au Canada. Très en demande, ce nouveau produit devrait lui permettre de se positionner sur les marchés domestique et international. Ce projet, réalisé au coût de 108 290 $, s'inscrit dans les priorités de la Gaspésie pour sa diversification économique et vient consolider la grappe industrielle en éolien dans la péninsule. Les fonds accordés proviennent du programme Croissance des entreprises et des régions de Développement économique Canada.
CALGARY, ALBERTA, ET MONTREAL, QUEBEC - le 3 nov. 2011 - Enbridge inc. et EDF EN Canada inc. ont annoncé qu'ils ont signé une convention stipulant qu'Enbridge investira environ 330 millions de dollars pour acquérir 50 % des intérêts et devenir copropriétaire du projet de parc éolien du Lac-Alfred de 300 MW."Le projet du Lac-Alfred marque l'entrée d'Enbridge dans le marché de l'énergie éolienne en essor au Québec, le deuxième plus grand marché au Canada", a affirmé M. Al Monaco, président, Gas Pipelines, Green Energy & International. "Pour nous, le Québec offre un environnement prometteur et propice à l'investissement en raison de l'objectif que s'est fixé la province d'atteindre une puissance éolienne de 4 000 MW en 2015 ainsi que la disponibilité de contrats d'approvisionnement en électricité de longue durée et la facilité d'accès aux infrastructures de transport dans la province.""Le projet contribue à la stratégie d'investissement dans les énergies renouvelables d'Enbridge, dans le cadre d'une plate-forme de production d'énergie durable procurant des rendements solides, une variation nette de trésorerie stable et des bénéfices environnementaux", a-t-il poursuivi. "Nous sommes enchantés de former un partenariat avec EDF EN Canada inc., un développeur et exploitant reconnu du secteur de l'énergie éolienne.""EDF EN Canada est heureuse d'amorcer ce partenariat et de s'engager dans une relation de copropriété avec Enbridge", a indiqué M. Tristan Grimbert, président et chef de la direction d'EDF EN Amérique-du-Nord. "En tant qu'opérateur intégré, nous adoptons une approche équilibrée pour notre portefeuille de projets et cet accord nous offre l'occasion de poursuivre notre progression comme développeur de projets d'énergie renouvelable reconnu mondialement. La confiance mutuelle et la collaboration entre nos deux sociétés démontrent des pratiques commerciales solides et assurent une forte présence québécoise et canadienne."Le projet, situé à 400 km au nord-est de la ville de Québec dans la région du Bas-Saint-Laurent, sera composé de 150 éoliennes fournies par REpower dont les pales, les tours et les convertisseurs seront fabriqués localement. La construction devrait se dérouler en deux phases. Commencée en juin, la phase 1 devrait se terminer en décembre 2012 alors que la phase 2 s'achèvera en décembre 2013. Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le projet alimentera l'équivalent de 70 000 foyers en électricité verte.EDF EN Canada inc. continuera de diriger et de gérer la phase construction selon les termes d'un contrat d'ingénierie-approvisionnement-construction (IAC) clé en main et à prix fixe. La filiale d'EDF EN Canada inc. spécialisée en exploitation et en entretien, enXco Service Canada inc., fournira à long terme les services d'exploitation et d'entretien. Hydro-Québec achètera l'électricité produite en vertu d'un contrat d'achat d'énergie de 20 ans et construira la ligne de transmission de 30 km pour relier le projet au réseau selon les termes d'une entente de raccordement.La transaction est soumise aux conditions habituelles, y compris le consentement et l'approbation de Hydro-Québec Distribution et de Hydro-Québec TransEnergie.Aperçu du projet de parc éolien du Lac-Alfred :Localisation :                       Région du Bas-Saint-Laurent au Québec          Puissance maximale :         300 MW                                         Rendement annuel :           Près de 1 million MWh                          Nombre de foyers desservis : Environ 70 000                                 Technologie (éoliennes) :    150 éoliennes REpower de 2 MW chacune          Construction :                     Contrat clé en main et à prix fixe             Acheteur d'énergie :           Hydro-Québec (accord de 20 ans)                Interconnexion :                 Hydro-Québec                                   Construction :                    Début - juin 2011                                                                       Achèvement Phase II - décembre 2013            Emplois créés :              Plus de 150 emplois dans la communauté au cours de la construction; jusqu'à 15 emplois locaux à temps plein au cours de la phase exploitation  www.enbridge.com
MONTRÉAL, le 20 oct. 2011 - Hydro-Québec (Canada) et Technifin (Afrique du Sud) annoncent la conclusion d'une entente aux termes de laquelle elles commercialiseront des licences pour l'utilisation de leurs propriétés intellectuelles (PI) respectives dans le domaine des technologies d'oxyde spinelle de titanate de lithium (LTO), en particulier pour la fabrication de batteries au lithium-ion.Dans le marché en croissance rapide des transports électriques, l'utilisation de la technologie LTO pour constituer l'électrode négative (anode) des batteries au lithium-ion devient de plus en plus attrayante, en raison de sa sécurité à long terme et de sa grande durabilité cyclique. Des communiqués émis par des groupes de recherche internationaux et diverses sociétés au cours des derniers mois témoignent d'un vif intérêt commercial envers cette technologie et la PI connexe. Les articles techniques et les communiqués d'Hydro-Québec et d'autres entreprises soulignent plusieurs avantages marquants de la technologie LTO, en particulier une amélioration considérable de la durabilité cyclique, une grande rapidité de recharge et une sécurité inégalée.La décision d'Hydro-Québec et de Technifin de mettre en commun leurs PI respectives en technologie LTO afin de commercialiser des licences ouvrira la voie à une arrivée rapide et à grande échelle de LTO de grande qualité sur le marché mondial, ce qui permettra de répondre à la demande en pleine croissance des fabricants de batteries et des constructeurs automobiles en quête de sources fiables de ce produit. Les chercheurs d'Hydro-Québec assureront le transfert technologique et fourniront le savoir-faire permettant une mise en œuvre rapide et efficace de la technologie LTO dans les batteries. Des licences ont récemment été octroyées à partir du portefeuille commun de PI des deux entreprises.Les batteries rechargeables au lithium-ion ont littéralement changé le monde. Les téléphones cellulaires, les ordinateurs portatifs et les véhicules électriques et hybrides d'aujourd'hui n'existeraient pas sans la technologie lithium-ion. Les atouts inégalés de la technologie LTO seront mis à profit dans nombreuses nouvelles applications, notamment les batteries de voitures électriques et hybrides ainsi que le stockage stationnaire d'énergie pour alimenter les réseaux électriques intelligents.Les PI LTO d'Hydro-Québec et de Technifin comprennent deux groupes distincts de droits de brevet assurant une protection étendue de cette technologie à l'échelle mondiale. Le premier groupe, constitué des brevets de Technifin, concerne l'utilisation, dans les accumulateurs lithium-ion, des anodes LTO inventées en 1994 par le scientifique de renommée mondiale, Michael Thackeray, qui travaillait alors au Council for Scientific and Industrial Research (CSIR), en Afrique du Sud. Le deuxième groupe concerne le potentiel de la technologie LTO constaté en 1995 par Karim Zaghib à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec (IREQ). M. Zaghib a par la suite exploité, amélioré et breveté divers aspects novateurs de la technologie LTO.À propos de la technologie LTOL'oxyde spinelle de titanate de lithium est un matériau d'anode attrayant pour les batteries au lithium-ion. Il agit à 1,5 V au-dessus du potentiel du lithium métallique, ce qui permet d'obtenir un couple de batterie d'une sécurité remarquable par rapport à celle des systèmes traditionnels à anode au graphite lithié (LiC6). Les couples de batterie possibles comprennent notamment le LTO/LMO (oxyde spinelle de lithium-manganèse, le LTO/LMNO (oxyde spinelle de lithium-manganèse-nickel) et le LTO/LFP (phosphate de fer lithié de structure olivine). L'espace tridimensionnel de mouvement des ions lithium dans la structure spinelle du LTO assure un taux de transport exceptionnellement élevé, surtout avec des nanoparticules de LTO. En outre, les réactions d'insertion et de désinsertion du lithium, respectivement pendant la charge et pendant la décharge, ne suscitent aucun retrait ni dilatation notable du réseau cristallin, ce qui augmente considérablement la durée de vie de la batterie. Malgré la faible capacité du LTO (175 mAh/g) par rapport à celle du graphite (372 mAh/g), les accumulateurs lithium-ion à anode LTO évoluée sont particulièrement attrayants pour une nouvelle génération de batteries au lithium-ion sécuritaires destinées aux véhicules électriques hybrides et à divers appareils mobiles ainsi qu'à des applications stationnaires de stockage d'énergie.www.hydroquebec.comwww.csir.co.za
OSHAWA, ONTARIO, le 1 sept. 2011 - Les concessionnaires du Canada ont commencé à recevoir la Volt de Chevrolet primée destinée aux clients de détail des régions de Montréal, Québec, Vancouver, Victoria, Toronto, Oshawa, et Ottawa-Gatineau. Kevin Williams, président et directeur général de General Motors du Canada, a donné le signal des premières expéditions de Volt destinées aux clients du Canada lors d'une cérémonie à Oshawa ce matin et les concessionnaires devraient débuter les livraisons de la voiture aujourd'hui même.« Il s'agit d'une journée historique pour Chevrolet au Canada » a mentionné M. Williams. « La Volt de Chevrolet déploie des technologies transformatrices qui redéfinissent le transport automobile. Très bientôt, les acheteurs de Volt enthousiastes pourront éliminer la nécessité de carburant pour leurs déplacements quotidiens tout en ayant la souplesse de voyager plus loin, ce qu'aucun autre véhicule électrifié ne permet. »La Volt de Chevrolet est une voiture électrique à autonomie prolongée. Entraînée par le révolutionnaire système de propulsion Voltec de GM, la Volt est équipée d'une batterie au lithium-ion de 16 kWh et d'une unité d'entraînement électrique qui offre une autonomie de 40 à 80 kilomètres en mode électrique seulement selon les conditions de la chaussée, les habitudes de conduite et la température.Une fois que la batterie est épuisée, un moteur/dynamo prend la relève discrètement pour ajouter 500 kilomètres d'autonomie en produisant de l'électricité pour faire fonctionner le système d'entraînement électrique du véhicule. C'est ce qui distingue la Volt des véhicules électriques à batteries qui ne peuvent pas rouler lorsque la recharge des batteries n'est pas immédiatement disponible, par exemple lors d'une panne électrique ou d'un long trajet. La Volt a d'ailleurs été reconnue en récoltant un grand nombre de récompenses depuis son lancement aux États-Unis, en décembre dernier, notamment : Voiture écologique mondiale de l'année 2012 Voiture de l'année selon le Guide de l'Auto 2012 Voiture nord-américaine de l'année Voiture de l'année 2011 selon Motor Trend Voiture écologique de l'année 2011 selon Green Car Journal Automobile de l'année 2011 selon AUTOMOBILE Magazine Palmarès des 10 meilleures voitures selon le magazine Car and Driver Innovation technologique 2010 selon Popular Mechanics Palmarès des 10 meilleurs moteurs selon le magazine Ward, une reconnaissance pour le groupe propulseur de pointe de la Volt Les clients de certains marchés canadiens ont pu passer leur commande pour la Volt de Chevrolet depuis le 2 mai 2011. La Volt sera disponible à la grandeur du pays d'ici douze mois.www.chevrolet.ca
Jacques Levy, président de la Lovato Electric Corp., présente quelques-uns des plus nouveaux produits de la compagnie au Salon industriel de la maintenance et de l’ingénierie d’usine (SIMU).
Hydro-Québec est heureuse d'annoncer qu'elle a procédé, ce matin, à la remise des voitures Mitsubishi i-MiEV aux entreprises de Boucherville sélectionnées pour la deuxième phase du plus important programme d'essai de voitures tout électriques au Canada.  « Nous sommes très heureux de la grande implication des entreprises de Boucherville. Nous entrons dans le cœur de ce projet de démonstration puisque nous allons couvrir, dans cette deuxième phase, les besoins de ces entreprises et de leurs employés qui travaillent à Boucherville », a indiqué M. Thierry Vandal, président-directeur général d'Hydro-Québec.  Hydro-Québec coordonne ce programme d’essais routiers qui permet d'étudier la fréquence de la recharge, les habitudes de conduite, la satisfaction des conducteurs ainsi que l'intégration des véhicules au réseau électrique. Cette initiative s'inscrit fort bien dans la foulée du dévoilement du Plan d'action sur les véhicules électriques, annoncé le 7 avril dernier par le gouvernement du Québec.  « J’espère que les entreprises sélectionnées à la deuxième phase seront aussi enchantées que moi de conduire la voiture i-MIEV! Le projet, qui a suscité un grand intérêt auprès des entreprises bouchervilloises, a aussi créé tout un engouement auprès de nos résidants », a déclaré M. Jean Martel, maire de Boucherville et porte-parole des utilisateurs de la première phase du projet.  « Notre partenariat avec Hydro-Québec et notre projet pilote conjoint ont connu beaucoup de succès au cours des quatre derniers mois, a souligné M. Koji Soga, président et chef de la direction de Ventes de véhicules Mitsubishi du Canada Inc. Les données recueillies et les rapports mensuels démontrent à Mitsubishi et à Hydro-Québec que la technologie i-MiEV convient au marché canadien. La deuxième phase de notre programme nous servira à mieux connaître nos véhicules tout électriques et à leur donner une grande visibilité de façon à informer les Québécois sur cette technologie. »  www.hydroquebec.com/electrification-transport
Schneider Electric a nommé Olivier Cousseau au nouveau poste de directeur Marketing, division Industrie, au Canada. « M. Cousseau fait partie de l’équipe Schneider Electric depuis plus de vingt ans », déclare M. John Whibbs, Vice-Président, Division Industrie, Schneider Electric Canada.  « Pendant ce temps, il s’est taillé une solide réputation dans les domaines de ventes, marketing et service, grâce à une forte expertise technique et une forte aptitude à diriger le personnel.  » M. Cousseau a géré tout récemment l’équipe OEM industriel dans leur exécution des solutions de pointe pour les constructeurs de machines. M. Cousseau est diplômé en Génie électronique (La Baronnerie, France) et en Marketing (ISSEC, Paris, France). www.schneider-electric.ca/sites/canada/fr/accueil.page
Innovente inc. annonce qu’elle a fait l’acquisition d’une centrale de cogénération d’une puissance de 5 MW appartenant à Newfoundland Labrador Hydro. Située dans la ville de Roddickton, Terre-Neuve, cette centrale de cogénération a été acquise dans le but d’être relocalisée vers les installations de la société à St-Patrice-De-Beaurivage, Québec. Avec cette nouvelle acquisition, Innoventé franchit une nouvelle étape qui l’amènera vers le début de sa production d’électricité en 2012.  En faisant l’acquisition d’une centrale existante, Innoventé réalise des économies importantes totalisant près de 7 millions $ sur les coûts de construction initialement prévus à 17 millions $. M. Richard Painchaud, président de Innoventé, commente : « Innoventé montre à nouveau son opportunisme face à l’acquisition d’éléments d’actifs qui lui permettent de réaliser des projets d’envergure à moindre coûts. Les économies réalisées par cette acquisition nous permettront d’accélérer le développement de nouveaux projets au Québec, en Ontario et aux États-Unis.  Innoventé produit des énergies vertes et des fertilisants verts à partir des déchets organiques. Innoventé réalise cette transformation en utilisant des technologies innovatrices qui permettent la production de biocombustibles à fort potentiel calorifique. Ces technologies permettent également de récupérer une importante fraction des fertilisants tels que l’azote, le phosphore et le potassium contenus dans les déchets organiques. La vision stratégique d’Innoventé repose sur le développement et la mise en opération de centres de transformation au cœur des régions du Québec, du Canada et du monde entier.   Innoventé est propriétaire d’un centre de valorisation situé à St-Patrice-de-Beaurivage. Ce centre a la capacité de recevoir annuellement plus de 50 000 tonnes de déchets organiques qu’Innoventé transformera en biocombustibles utilisés pour la production d’électricité, de chaleur et de fertilisants. La société a obtenu d’Hydro-Québec, en février 2010, un contrat d’approvisionnement d’une durée de 25 ans pour la production d’électricité à partir d’une centrale de cogénération d’une puissance de 4,6 MW. En plus de l’électricité, Innoventé produira annuellement 10 MW de chaleur, 7 000 tonnes de fertilisants et réduira de 25 000 tonnes les émissions de Gaz à Effet de Serres (GES).  www.innovente.ca
Un onduleur est un équipement indispensable sur les plates-formes pétrolières : pour des raisons de sécurité, l'éclairage de signalisation doit être opérationnel à tout moment. Chargé de concevoir un onduleur pour une installation en mer large de la côte africaine, R. STAHL s'est trouvé confronté à trois défis. L'onduleur devait non seulement être protégé contre les atmosphères déflagrantes, mais aussi résister aux fortes chaleurs et au climat marin, présents sur le site. Les coupures générales et les défauts d'alimentations, comme les fluctuations de fréquence ou les surtensions provoquées par la foudre, doivent être évitées en toute sécurité sur les plates-formes pétrolières. Par-dessus tout, le bon fonctionnement des feux de signalisation est essentiel non seulement à l'exploitation de la plateforme, mais également à la sécurité de tous les bateaux et avions aux alentours. Par conséquent, ces feux de position ne doivent tomber en panne sous aucune circonstance. La plateforme, qui est exploitée au large de la côte africaine sur l'Océan atlantique, et dont la citerne sert au stockage provisoire de gaz naturel, est normalement alimentée par une centrale solaire. Un réseau de secours sur batteries a été installé en parallèle. En plus de l'unité d'alimentation, R. STAHL a aussi installé d'autres composants de distribution d'énergie issus de son kit modulaire pour onduleurs.Beau temps et environnement sévèreEn plus des atmosphères déflagrantes susceptibles d'exister (EX : zone 1), le climat tropical et l'air marin ont dû être pris en compte. La température sur la plateforme dépasse souvent les 35°c, et peut parfois monter jusqu'à 50°C. À de telles températures ambiantes, le fonctionnement du chargeur de batteries de l'onduleur, qui génère des pertes importantes, a nécessité des mesures spéciales. Afin d'éviter la surchauffe, R. STAHL a installé le chargeur de batteries dans la plus grande enceinte CUBEx disponible. Plusieurs dispositifs spéciaux assurent la dissipation thermique : au moyen d'une technologie brevetée de "plaque froide", la chaleur est directement évacuée de l'enceinte protectrice. Le radiateur est monté sur le côté de l'enceinte, et permet un accès facile à l'unité CUBEx pour la maintenance.Des caractéristiques spéciales créent des turbulencesUn ventilateur pour zones dangereuses en acier inoxydable, doté d'une supervision de mouvement, est installé au-dessus de l'enceinte, et facilite la dissipation thermique. Le ventilateur a également dû être adapté pour pouvoir être utilisé en zone 1, dans des conditions environnementales extrêmes. Le refroidissement forcé est commandé et supervisé par un système de contrôle intelligent : le fonctionnement du ventilateur est ajusté selon la température ambiante courante. Grâce à ces mesures, des pertes thermiques jusqu'à 1000W peuvent être compensées, en plus de ce que peut absorber naturellement la surface de l'enceinte. La quantité de chaleur considérable générée par la charge des batteries peut ainsi être libérée dans l'environnement, sans compromettre le fonctionnement du chargeur.Comme dans tous les onduleurs R. STAHL, la protection antidéflagrante zone 1 est assurée par un dispositif spécial, unique sur le marché : un protecteur intégré d'onduleur Ex supervise les fonctions du chargeur de batterie et des batteries, qui sont également installés dans la zone Ex, selon la directive ATEX et la norme IEC/EN 60079 FF, permettant ainsi une utilisation en toute sécurité.Éclairage permanent à double alimentationAfin de garantir l'alimentation de l'éclairage en permanence, R. STAHL a installé un tableau de distribution alimenté en parallèle par l'alimentation standard et par l'alimentation de secours. Le tableau de distribution d'éclairage comporte deux entrées inter-verrouillées. De plus, chaque ligne sortante est supervisée séparément au niveau défaut de masse. Toutes les fonctions peuvent être activées de l'extérieur, et l'état de chaque ligne sortante est clairement indiqué par la position de la commande. En installant une combinaison d'enceintes CUBEx ignifuges (Ex d) et d'enceintes dotées de chambres de connexion à sécurité renforcée (Ex e), R. STAHL a réussi à implanter un système très compact, avec un poids optimisé, dans l'espace limité disponible sur la plateforme en mer. Toutes les parties métalliques extérieures devant résister à l'eau de mer des enceintes CUBEx sont en acier inoxydable SS316. Ce matériau ne nécessite aucun traitement extérieur supplémentaire pour être utilisé en mer.Sécurité à 100% en zones dangereuses : onduleurs modulaires en détailsLes éléments composant les onduleurs sont notamment des chargeurs de batterie, différents types de batteries antidéflagrantes rechargeables (gel de plomb, NiCd, NiMH), des composants de supervision de charge comme des annonciateurs d'alarme, des distributeurs de puissance à courant continu, et des convertisseurs de différentes classes de performance jusqu'à 3000 VA. Enfin, R. STAHL fournit une large gamme d'enceintes antidéflagrantes, telles que la série GUBox à chambres de connexion Ex e. R. STAHL peut également fournir des modules antidéflagrants répondant à des cahiers des charges utilisateur spécifiques.Illustration : les onduleurs antidéflagrants R. STAHL assurent l'alimentation de secours en toute sécurité sur les plateformes en mer, au moyen d'une batterie. 
Les nouvelles ampoules à diodes électroluminescentes (DEL) faciles à utiliser de Philips constituent la gamme la plus complète de solutions pour l’éclairage de remplacement disponible sur le marché.   Pour la première fois au Canada, les consommateurs peuvent choisir parmi une vaste gamme d’ampoules à DEL de haute performance. Philips Électronics, le leader mondial de l’éclairage, a annoncé aujourd’hui la sortie du plus grand assortiment de produits d’éclairage à diodes électroluminescentes (DEL) en Amérique du Nord.   Dès novembre, Philips lance dans tout le pays une nouvelle gamme d’ampoules à DEL à intensité variable et faciles à utiliser. Avec le lancement de ces nouvelles ampoules à DEL, Philips offre maintenant près de cent produits d’éclairage écoénergétiques pouvant répondre aux besoins d’un plus grand nombre de consommateurs.   Alors que les ampoules traditionnelles à incandescence ont une durée de vie d’environ 1 000 heures, les produits de remplacement à DEL de Philips peuvent durer jusqu’à 25 000 heures, soit 25 fois plus longtemps. Les consommateurs peuvent ainsi économiser sur les coûts d’énergie et de remplacement tout au long de la durée de vie d’un produit à DEL.    «  Philips est consciente que la qualité, la durabilité et l’accessibilité sont les facteurs clés qui incitent les consommateurs à adopter les ampoules à DEL, et nous sommes heureux de pouvoir offrir aux cosommateurs nord-américains le plus important échantillonnage d’ampoules à DEL au Canada », nous explique Ted Simpson, directeur général de la division Éclairage chez Philips. « C’est une solution avantageuse à tous les égards pour le consommateur. » D’ailleurs, les ampoules Philips à DEL ont gagné le premier tour du concours L-Prize lancé par le président Obama en 2008. Ce concours consiste à trouver un remplacement pour les ampoules 60 W à incandescence classique.   L’arrivée des produits écoénergétiques à DEL de Philips permet au consommateur d’entrer dans une nouvelle ère technologique en matière d’éclairage durable. De la traditionnelle ampoule d’intérieur à faisceau large – pour luminaire encastré ou éclairage sur rail – en passant par les bougies décoratives et les ampoules globes, la nouvelle gamme d’ampoules à DEL a été conçue avec la technologie DEL la plus récente et la plus avancée qui soit, et elle s’adapte aux luminaires les plus populaires en décoration.   Les ampoules à DEL de Philips sont offertes par de nombreux détaillants partout au Canada, y compris chez Home Depot Canada, London Drugs et autres. Le prix de vente au détail suggéré varie de 19,99 $ à 59,99 $.   Pour en savoir plus sur les solutions d’éclairage pour la maison, consultez Philips.ca.   Pour plus d’information, veuillez contacter : Court Elliott                                        Sébastien Voyer Phillips                                                The Montréal Office PR Tél. : 905-201-4509                           Tél. : 514-397-1703 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.                    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  
Iberdrola Renewables, deuxième plus grand fournisseur d'énergie en Amérique du Nord, a choisi le système SCADA PC VUE pour assurer la surveillance de ses parcs éoliens aux États-Unis, qui produisent 3600 mégawatts grâce à 35 centrales indépendantes. Chacune des 2479 turbines éoliennes fournit 300 à 350 données, soit au total environ 700 000 à 850 000 données E/S sur deux douzaines de serveurs.La toute dernière opération d'Iberdrola Renewables est son Centre de Contrôle National. Dans une pièce qui ressemble au Contrôle de Mission de la NASA, les analystes système surveillent chaque turbine de chaque parc éolien du territoire des États-Unis. Ils surveillent la performance et le rendement de chaque turbine et gardent un œil sur les orages à proximité pour avertir les techniciens du danger sur les sites.Un élément essentiel de cette opération est le système SCADA. Chaque turbine éolienne dispose d'un boîtier de contrôle contenant un automate programmable, un convertisseur de puissance, des cartes de commande et une unité d'E/S au-dessus. Les capteurs de vitesse et de direction du vent, de vitesse de rotation de l'axe et de nombreux autres paramètres colligent des données et les transmettent à l'automate programmable. En détectant la direction de vent, le système de contrôle est capable de commander le système d'orientation permettant d'orienter toute la turbine dans la direction optimale pour une production d'électricité maximale. Toutes les turbines sont reliées à un réseau local, le boîtier de contrôle de chaque turbine étant relié par liaison Ethernet à la base de la tour, elle-même connectée au réseau local par une liaison fibre redondante. Le réseau local est relié à une station de contrôle distante, qui gère et collecte les données, ajuste les paramètres des turbines, génère des alarmes intelligentes et permet des fonctions de dépannage par l'intermédiaire d'un centre de contrôle et de traitement des données, situé à Portland, dans l'Oregon. Ce centre de contrôle est équipé d'un système SCADA PcVue qui sert de centre nerveux pour les parcs éoliens. Il relie les différentes turbines, les sous-stations, les stations météorologiques, le radar de détection d'oiseaux et de chauves-souris ainsi que d'autres systèmes de surveillance servant à préserver la faune, à la salle de contrôle centrale. Il permet à l'opérateur de superviser le comportement de l'ensemble des parcs éoliens. En enregistrant l'activité à intervalles de temps réguliers, PC VUE permet à l'opérateur de déterminer quels ajustements sont nécessaires, ou quelles actions correctives doivent être prises, le cas échéant.Iberdrola Renewables exploite différents types de turbines, et chaque fournisseur de turbines fournit son propre système de commande et d'interface opérateur. Le principal avantage d'utiliser PcVue comme système SCADA principal : il n'est lié à aucun fournisseur d'automate programmable, ce qui permet de l'utiliser avec n'importe quel type de turbine. Ce point était particulièrement important pour Iberdrola qui regroupe des opérateurs de parcs éoliens utilisant différentes turbines avec différents automates programmables.Au cours de l'implantation, l'équipe d'Iberdrola a pu apprécier la facilité de configuration de PcVue. L'utilisation d'icones animées et de fenêtres contextuelles réduisent le risque de recouvrir certains renseignements cruciaux et permettent à l'équipe Iberdrola d'avoir une vue d'ensemble. En outre, la création de gabarits de contenu et de comportement, associés à chaque représentation ou animation graphique, assure la cohérence des affichages.Iberdrola Renewables utilise OPC, et aussi d'autres protocoles de communication pour extraire les données des différents automates programmables. Iberdrola s'appuie sur le client OPC d'accès aux données et sur le client OPC DA XML de PcVue pour l'échange de données en temps réel avec les serveurs de communications, et sur le serveur OPC DA pour faciliter l'échange de données avec les applications de tierce partie. Toutes les données acquises sont renvoyées vers le Centre de contrôle national.« PcVue s'est révélé fiable, extensible et facile à configurer. Le noyau est resté opérationnel et stable. PcVue fournit une vue utilisateur unique qui permet une visualisation facile et une gestion globale des innombrables systèmes en place, allant des automates programmables aux interfaces homme-machine et aux systèmes de contrôle équipant les turbines », déclare Harm Toren, directeur des Services opérations éoliennes, chez Iberdrola. « Étant donné que nous surveillons le trafic aérien, les migrations et la météo, en plus de contrôler et de gérer nos turbines, nous avons eu besoin d'un système qui fournisse une interface graphique simple et facile à consulter, pour pouvoir réagir rapidement en cas de besoin. » En outre, le logiciel PcVue s'est déjà révélé facile à utiliser et très fonctionnel pour nos opérations espagnoles.Pour plus d´information : www.arcinfo.comARC Informatique2, avenue de la Cristallerie 92310 Sèvres - FranceFAISANT AlainTél. : 33 1 41 14 36 00Téléc. : 33 1 46 23 86 02 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ARC Informatique2, avenue de la Cristallerie92310 Sèvres - FranceRIGAUD FabienTél. : +33 4 76 182 912Téléc. : +33 1 46 23 86 02 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
NORD DRIVESYSTEMS propose une gamme complète de systèmes d´entraînement sûrs et économiques qui satisfont à tous les besoins d´automatisation du secteur des énergies renouvelables. Les applications englobent les unités de production d´électricité à partir de la biomasse et des énergies solaire et éolienne. Pour répondre aux questions spécifiques que posent ces industries, un nouveau microsite à l´adresse http://energy.nord.com apporte désormais des solutions et donne un aperçu du portefeuille produits qui comprend des variateurs de fréquence décentralisés hautes performances et des systèmes d´entraînement IP66.Pour les applications en environnements sévères, un large éventail de caractéristiques optionnelles est disponible sur l´ensemble de la gamme produits. Parmi ces options, figurent notamment une plage de température étendue, une protection renforcée contre la corrosion, des revêtements spéciaux contre la corrosion due au sel marin. Pour les applications en atmosphères explosibles comme la production de biogaz, NORD répond en tous points à la réglementation ATEX. Avec plus de 10 000 systèmes ATEX commercialisés chaque année, NORD est un partenaire d´expérience, qui possède la technologie précisément adaptée à chaque besoin.Pour ses moteurs IE2 and IE3 à faible hauts rendements, NORD fait appel à des matériaux plus actifs associés à des tôles de qualité supérieure qui limitent les pertes et à une augmentation du facteur de remplissage du cuivre dans les encoches statoriques. Ces processus de production optimisés se traduisant par des réserves d´énergie plus importantes, il est possible d´utiliser des moteurs plus petits pour de nombreuses applications ; c´est là un gage de double efficacité.
Delta Power Company, de Rockford en Illinois, concepteur et fabricant de produits et de systèmes hydrauliques d'avant-garde, a annoncé aujourd'hui sa collaboration avec Famic Technologies Inc., de Montréal au Québec, pour créer un catalogue complet de ses valves dans le logiciel Automation Studio. Ce nouveau catalogue sera intégré à Automation Studio, une solution de conception, de simulation et de documentation de projets pour la création et le support de systèmes hydrauliques et d’automatisation.   Avec plus de 1000 valves, composants et options diverses de Delta Power, il fournira des renseignements complets sur chacun des produits, dont les symboles et les données techniques et commerciales, et aussi la modélisation mathématique de leur comportement. De plus, le catalogue offrira des fichiers de test pour les composants montrant des exemples d’utilisation ainsi que leur performance au cours de la simulation dans Automation Studio par comparaison à leur fiche technique.   Chris Castelluccio, directeur général de Delta Power a déclaré : « Nos produits sont extrêmement robustes et polyvalents. Ils sont utilisés à grande échelle dans de nombreux secteurs, y compris l'agriculture, la construction ainsi que les équipements médicaux et industriels. Les produits Delta Power sont reconnus pour performer de façon remarquable dans les environnements les plus difficiles et les plus exigeants. Le catalogue que nous créons avec Famic Technologies permettra à nos clients de concevoir facilement des systèmes hydrauliques dans Automation Studio tout en utilisant les composants de Delta Power.   « La simulation fonctionnelle intégrée de façon native à chaque composant dans le catalogue démontrera de quelle façon les produits Delta Power réagissent aussi bien que leur compatibilité avec les autres composants d’un système. Nos clients en tireront un avantage significatif en réduisant le temps de disponibilité d’un équipement, de sa conception à sa mise en marché. « L’intégration de notre gamme de produits dans Automation Studio les rendra accessibles à une plus grande base de concepteurs de systèmes qui sauront apprécier leur qualité et leur performance ».   Charbel Nasr, président de Famic Technologies, a déclaré : « L’intégration des composants de Delta Power à un catalogue d’Automation Studio permet d’obtenir des simulations immédiates afin d’en vérifier les différentes fonctions, rendant encore plus facile et rapide le développement de systèmes à l'aide de leurs produits. Cette collaboration montre une fois de plus qu’Automation Studio est le meilleur outil sur le marché pour aider à réduire le temps de développement des produits en accélérant les étapes de conception et de prototypage, en facilitant la maintenance et la documentation et en permettant une formation plus efficace et plus souple. »   Pour plus amples renseignements :   Chris Castelluccio Directeur général Delta Power Company Tél. : 815-397-6628, poste 209 ou 815-484-5000 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.   Guy Audet Directeur du Marketing et des Communications Famic Technologies Inc. Tél. : 514-748-8050, poste 225 ou 514-262-6029 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  
Les moteurs d’entraînement NORD ont été retenus pour positionner et arrimer solidement les panneaux solaires des installations photovoltaïques d’Allemagne du Nord. Le rendement énergétique a constitué un facteur clé dans le succès de la solution de Nord, car les panneaux solaires suivent et traquent en permanence le soleil dans sa course quotidienne. La technologie de suivi intelligent mise en œuvre par Solarpark Rodenäs GmbH augmente le rendement des usines photovoltaïques. Elle exige de solides moteurs d’entraînement pour positionner et arrimer fermement les panneaux solaires de façon à pallier aux effets de vents violents. Les blocs d’entraînement communément proposés recourent à des dispositifs de freinage classiques et nécessitent des réchauffeurs pour ne pas souffrir du gel. Ce sont des composants coûteux à l’achat et en maintenance qui, par ailleurs, augmentent la consommation d’énergie de l’unité d’entraînement.La solution NORD répond au mieux au cahier des charges en matière de résistance aux intempéries, de précision, de rendement énergétique et d’économie. Solarpark Rodenäs GmbH est un spécialiste des systèmes d’arrimage pour panneaux solaires. Etant donné que les cellules solaires offrent un meilleur rendement au moment où le soleil les atteint à la verticale, le suivi précis de la course du soleil augmente leur rendement, du moins si ce suivi n’implique pas de consommation excessive d’énergie. Outre les dispositifs montés en fixe, la société développe des systèmes à gestion aussi bien manuelle qu’automatique pour pister le soleil. Ces systèmes sont gérés par des moteurs d’entraînement compacts et puissants en provenance de NORD DRIVESYSTEMS, comme par exemple au Rodenäs Solar Park qui, avec une puissance nominale de 2 mégawatts, est la plus grande implantation à l’air libre d’Allemagne du Nord.La gestion du suivi du soleil est calculée quotidiennement à partir de la collecte de données au lever et au coucher du soleil Au lever du soleil, les panneaux s’orientent à l’est afin de suivre la course du soleil tout au long de la journée. Toutes les 15 minutes, les moteurs d’entraînement de NORD sont activés par une impulsion de l’unité de gestion centrale pour suivre le soleil sur quatre degrés d’angle avant de se couper à nouveau. Du fait de ce suivi, ces collecteurs solaires procurent un rendement de 25 à 30% plus élevé que des collecteurs fixes.Grâce à une superficie de 16 m² chacun, les panneaux offrent une importante surface de résistance aux vents de la mer du Nord. Les blocs d’entraînement des séries modulaires universelles, qui couplent deux blocs à vis sans fin, maintiennent les panneaux dans la bonne position, sans freins supplémentaires. Elles positionnent les panneaux avec une grande précision, en les arrimant solidement pour résister à des vents violents dépassant souvent force 10.Plus de 700 moteurs d’entraînement sont doublement protégés des conditions météorologiques difficiles régnant en mer du Nord, par un carénage monobloc et à une laque spéciale anticorrosion. La fiabilité est assurée y compris aux températures en-dessous de zéro, grâce à un lubrifiant de synthèse hautes performances qui réduit par ailleurs la maintenance.  
La Scène Verte a été conçue pour atteindre deux objectifs :1. Incorporer des technologies qui consomment moins d’énergie (K-Array et Innovason de Sennheiser et éclairages à DEL); 2. Intégrer des sources d'énergie renouvelable. Osheaga et Evenko ont créé un partenariat avec Infinite Island pour concevoir une scène environnementale qui utilise moins d’énergie afin de démontrer qu’il est possible d’offrir des spectacles de qualité tout en respectant l’environnement. L’idée est de fournir l’énergie nécessaire à partir de sources renouvelables. Suite à des recherches, l'équipe a trouvé la dernière technologie sur le marché qui leur permet enfin de réaliser leur projet. Les produits K-Array et Innovason, distribués par Sennheiser Canada, vont tout à fait de concert avec le défi technique de l’équipe d’Infinite Island. En effet, les enceintes K-Array utilisent 45 % moins d’énergie que leurs concurrents, tandis que les consoles de mixage Innovason réduisent cette consommation de 60 %. Ce sont ces progrès technologiques qui rendent maintenant possible la création de la Scène Verte Sennheiser.Le fonctionnement On entrepose l’énergie dans des piles intégrées à la régie de son. L’électronique et les piles sont intégrées à la régie qui, elle, a été construite à l’ancienne avec du bois récupéré ! De plus, des panneaux solaires et deux microéoliennes portatives, ne pesant que 113 kilos, sont reliés au système de contrôle d’Infinite Island. Il est intéressant de mentionner que les deux éoliennes fonctionnent avec très peu de vent ! Toute l’énergie emmagasinée sert à alimenter la Scène Verte Sennheiser qui en est le commanditaire officiel. À noter que le bureau de la direction régionale du MDEIE (ministère du Développement économique de l'Innovation et de l'Exportation) pour la Montérégie, a récemment décidé de soutenir le projet. Pour plus amples renseignements sur Sennheiser : www.sennheiser.ca

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.