Conception
L’usine Festo Didactic de Québec (connue jadis sous le nom de Lab-Volt) s’est offert, l’automne dernier, une nouvelle imprimante à jet d’encre couleur UV automatisée, le modèle Q5-500 Flatbed UV du manufacturier chinois Handtop, pour son service de sérigraphie.
Spring Technologies a annoncé son partenariat avec Panasonic en tant qu’éditeur de logiciels indépendant (Independent Software Vendor) via le programme Partenaire Toughbook Engage de Panasonic, le 14 juin, dans le cadre du 50e Salon international de l’aéronautique et de l’espace Paris Le Bourget. Pour l’occasion, Spring Technologies a lancé NCEXPERIENCE.
SAINT-HUBERT, le 11 déc. - Varitron Technologies annonce qu'elle a joint le rang des partenaires du Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI), inauguré le 31 juillet dernier en présence du premier ministre du Québec et de nombreux dignitaires.
MONTRÉAL, le 31 oct. - ZoomMed Inc. annonce la signature d'une deuxième entente de développement de logiciels, totalisant 450 000 $, avec EvEMR, pour le développement et l'intégration de nouvelles fonctionnalités dans un Dossier Médical Électronique (DMÉ) conçu pour les professionnels en soins de santé comportementale. Cette entente supplémentaire vient s'ajouter à une entente initiale de 1M $ qui a précédemment été communiquée le 16 février 2012.
LÉVIS, le 1er mai - Creaform, chef de file des technologies de mesure 3D portables, est fière de lancer sa nouvelle gamme de scanneurs sur MMT optique MetraSCAN 3D, les scanneurs 3D les plus exacts sur le marché pour les applications de contrôle de la qualité et de rétroingénierie de haute qualité.Les scanneurs sur MMT optique MetraSCAN 3DLes scanneurs MetraSCAN 3D sont les appareils les plus exacts sur le marché, autant en laboratoire qu'en environnement de production. Tout comme l'ensemble des technologies de mesure de Creaform, les scanneurs MetraSCAN 3D sont faciles à maîtriser et à utiliser, et ils ne prennent que quelques minutes à installer. Dotés de la technologie TRUaccuracy de Creaform, ils produisent des mesures de surface dimensionnelles haute exactitude, peu importe l'environnement de mesure (instabilité, vibrations, variations thermiques, etc.) ou les habiletés de l'opérateur.La combinaison formée d'un scanneur sur MMT optique MetraSCAN 3D et d'une MMT sans bras HandyPROBE constitue un système de  mesure complet et puissant pour les points et les surfaces. Il permet l'inspection géométrique et de formes irrégulières sur une même pièce, et à l'aide d'un seul système.Les nouveautésLes nouveaux scanneurs à main MetraSCAN 3D sont maintenant offerts en deux versions :Le MetraSCAN 70 offre une résolution accrue. C'est l'appareil idéal pour les projets où la définition des éléments géométriques est primordiale, comme l'inspection d'outillage ou de tôle.Le MetraSCAN 210 offre une rapidité de mesure accrue grâce à sa surface de numérisation plus grande. La profondeur de champ et la distance nominale accrues procurent à l'opérateur une plus grande flexibilité pendant la numérisation. Il est parfait pour la métrologie de grande surface et la rétroingénierie grande échelle.Les deux scanneurs offrent une exactitude égale et possèdent une nouvelle structure légère faite de carbone.« La gamme améliorée MetraSCAN 3D répond mieux aux besoins de nos clients lorsqu'il s'agit d'applications de contrôle de la qualité ou de rétroingénierie, explique Jean-François Larue, directeur de produit. Par ailleurs, nous avons pu intégrer tout le savoir-faire que nous avons acquis depuis le lancement de la première génération de MetraSCAN en 2010. Parmi tous les systèmes d'inspection sur le marché, les scanneurs MetraSCAN 3D sont encore ceux qui réussissent le mieux à accroître la fiabilité, la rapidité et la polyvalence du processus de mesure. »Les nouveaux appareils seront présentés en public pour la toute première fois lors du salon commercial CONTROL, qui se tiendra à Stuttgart, en Allemagne du 8 au 11 mai prochain (hall 5, stand 5108).www.creaform3d.com
QUÉBEC, le 26 mars 2012 - EXFO inc. annonce le lancement de la source haute vitesse FTB-2200, une source modulaire à haute puissance conçue pour l'analyse de PMD sur les réseaux 40G/100G. Combinée avec le FTB-5500B, un analyseur de PMD utilisant la méthode interférométrique généralisée, la source FTB-2200 permet d'effectuer sur le terrain les mesures de PMD les plus rapides et les plus précises du marché.Compte tenu de l'augmentation des taux de transmission de données, il est plus crucial que jamais de pouvoir mesurer de petites valeurs de dispersion des modes de polarisation (PMD). En effet, on sait depuis longtemps que la PMD constitue un obstacle majeur, autant dans les réseaux traditionnels que dans les réseaux nouvellement déployés. Les réseaux optiques haute vitesse, y compris les liens longue distance et les liens sous-marins, exigent des marges plus faibles et donc une mesure plus précise de la PMD, et c'est là ce que permet le duo formé de la source haute vitesse FTB-2200 - une source à haute puissance alimentée par une pile - et du populaire analyseur de PMD FTB-5500B.Dotée d'un mélangeur de polarisation intégré, la source FTB-2200 d'EXFO fait équipe avec le FTB-5500B afin de veiller à ce que les réseaux traditionnels et les réseaux de pointe offrent un rendement optimal, peu importe la vitesse de transmission. Conçue pour la plateforme compacte FTB-200, cette plus récente innovation procure aux clients d'EXFO de nouveaux outils pour répondre à la demande quant à un rendement fiable et constant de la part des réseaux.EXFO est l'un des plus importants fournisseurs de solutions de test et d'assurance de services de pointe pour les opérateurs et les fabricants d'équipement de réseaux sans fil et filaires de l'industrie mondiale des télécommunications. www.EXFO.com
Lévis, le 28 septembre 2011 - Creaform, chef de file des technologies de mesure optique 3D portables, présente les fondements technologiques à la source de ses gammes de scanneurs laser 3D.« En tant que développeurs de technologies de métrologie innovatrices de qualité supérieure,  nous avons établi un processus de recherche et de développement qui repose sur des fondements technologiques bien définis et innovateurs, et qui a conduit au lancement de plusieurs technologies de mesure optique 3D offrant une exactitude et une fiabilité irréprochables », a indiqué Marco St-Pierre, vice-président, Innovation et technologies chez Creaform.En brefLes nouvelles technologies à capteur 3D peuvent acquérir une très grande quantité d'observations de données sur la surface des objets et à un rythme très accéléré. À partir de ce grand nombre d'observations de données, Creaform a développé une nouvelle structure pour produire des points d'une grande exactitude. Grâce à cette avancée technologique et en s'appuyant sur le concept de la mesure intelligente, il est maintenant possible de produire un ensemble de points haute densité de grande exactitude en temps réel et exempt de bruit.Le processus de mesure intelligente, la structure de données, le traitement en temps réel, l'étalonnage et le modèle d'acquisition sont autant d'éléments clés des fondements technologiques de Creaform qui permettent de créer des systèmes plus précis en métrologie optique 3D.Journal of the CMSCCharles Mony, président de Creaform, a présenté les fondements technologiques pour la première fois lors d’un exposé qu’il a donné à l’occasion de la 2011 Coordinate Metrology Society Conference qui s’est tenue en juillet dernier aux États-Unis. L’information présentée a été très bien reçue par les métrologistes présents, et l’article technique à la source de la présentation a été retenu par l’équipe éditoriale du magazine trimestriel Journal of CMSC pour être publié dans son édition automnale  - disponible maintenant.À propos de CreaformCreaform se spécialise en technologies de mesure optique 3D portables et en services d’ingénierie 3D. Nous offrons des solutions novatrices couvrant tout le spectre des applications 3D, dont la numérisation 3D, la rétroingénierie, l’inspection, la conception et l’ingénierie et l’AÉF. Nos produits et services s’adressent entre autres aux secteurs de l’automobile, de l’aérospatiale et de la défense, des produits de consommation, de l’éducation, de la préservation du patrimoine, de la fabrication, des soins médicaux et du multimédia.www.creaform3d.com
Lévis, le 14 septembre 2011 - Creaform, chef de file des technologies de mesure optique 3D portables, présente le système optique de mesure de coordonnées MaxSHOT 3D, qui s’ajoute à l’éventail de technologies qu’elle développe et fabrique.Le MaxSHOT 3D vient élargir le spectre d’utilisation des technologies Creaform, puisqu’il permet de tirer parti de l’exactitude et de la vitesse de la mesure par photogrammétrie, et ce, particulièrement sur grandes pièces. Le système est formé de la caméra vidéo photogrammétrique MaxSHOT 3D et du logiciel de traitement VXshotMC.« Nous sommes enthousiasmés par notre nouveau système. Il reflète parfaitement notre engagement à créer des produits fiables et de haute exactitude, a dit Charles Mony, président de Creaform. Le système MaxSHOT 3D apporte une tout autre dimension à la photogrammétrie en la rendant abordable, facile à utiliser et accessible. Le MaxSHOT 3D nous permettra de consolider notre position et d’accroître nos parts de marché sur le marché des technologies de métrologie, et ce, à l’échelle internationale. » Caractéristiques et avantagesComme le fait valoir Jean-François Larue, directeur de produit, « pour supporter le MaxSHOT 3D, nous voulions créer le logiciel de photogrammétrie le plus convivial au monde. Nous sommes extrêmement fiers de proposer un logiciel innovateur et très facile à utiliser aux gens de métrologie et de contrôle de la qualité.  Le système offre des fonctions de visualisation et de validation en temps réel des données acquises ainsi que l’opération étape par étape entièrement guidé, de sorte que même les néophytes de la photogrammétrie sont capables de produire le modèle de positionnement haute exactitude d’un objet. »Concrètement, le fait d’utiliser le MaxSHOT 3D avec un scanneur autopositionné Handyscan 3D, un scanneur 3D sur CMM optique MetraSCAN ou une CMM sans bras HandyPROBE se traduit par une réduction du temps de mesure sur grandes pièces, le positionnement accéléré de l’appareil autour de la pièce ainsi qu’une exactitude de mesure accrue, ce qui entraîne généralement une réduction des coûts de production et une amélioration de l’efficacité.  Le MaxSHOT 3D sera présenté au public le 19 septembre prochain à l'occasion du salon commercial de la métallurgie EMO à Hanovre (Allemagne) ainsi que le 20 septembre lors du salon Quality Expo à Chicago (États-Unis).Creaform se spécialise en technologies de mesure optique 3D portables et en services d’ingénierie 3D. Creaform a développé et vend la gamme de scanneurs laser Handyscan 3D, ainsi que la CMM portable sans bras HandyPROBE et le scanneur 3D sur CMM optique MetraSCAN, deux systèmes destinés aux applications d’inspection. Elle a récemment lancé le système optique de mesure de coordonnées MaxSHOT 3D, qui vient élargir le spectre d’applications de toutes ces technologies.www.creaform3d.com
Lévis, le 28 juillet 2011 – Creaform, chef de file des technologies de mesure optique 3D portables et des services d’ingénierie 3D, a dévoilé aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2011. L’entreprise continue sur sa lancée et affiche des ventes de 9,6 millions de dollars en T2, ce qui résulte en une impressionnante croissance sur 12 mois de 63 % et une augmentation marquée de sa profitabilité.Sous la direction de son vice-président Markus Eickhoff, la région EMEA a surpassé les attentes et termine le trimestre avec une croissance de 131 % de ses ventes de technologies Creaform par rapport à 2010. Pour leur part, les territoires de ventes de l’APAC et de l’Amérique du Nord (fusionnée depuis peu avec l’Amérique latine pour devenir le territoire élargi des Amériques, dont Stéphane Galibois continue d’assurer la vice-présidence) ont également connu une croissance importante.Martin Lamontagne, chef de la direction de Creaform, se dit évidemment très satisfait des résultats de vente obtenus par l’entreprise. « Au cours de la dernière année, nous avons connu des résultats fantastiques, et nous entendons bien continuer à ce rythme. Nous venons tout juste de clore le deuxième trimestre, qui devient le trimestre record de l’histoire de Creaform, ex æquo avec le quatrième trimestre de 2010. C’est là tout un accomplissement! Nous travaillons d’arrache-pied à repousser les limites de la métrologie et de la numérisation optiques 3D, et nous récoltons maintenant ce que nous avons semé au fil des ans avec nos acquisitions, l’ouverture de nos filiales et les nombreux produits lancés depuis 2005. »Du côté des ventes de technologies Creaform, la CMM sans bras HandyPROBE se démarque avec une croissance sur 2010 de 118 %, tandis que les gammes de scanneurs Handyscan 3D et MetraSCAN ont connu une croissance soutenue. Par ailleurs, les Services d’ingénierie 3D ont obtenu d’excellents résultats avec une croissance sur 12 mois de 91 %.Creaform se spécialise en technologies de mesure optique 3D portables et en services d’ingénierie 3D. www.creaform3d.com
MONTRÉAL, le 19 mai - L'Ordre des ingénieurs du Québec a remis le Prix Génie Innovation 2011 à l'équipe de Newtrax Technologies inc. pour son positionneur souterrain MineTrax, un projet qui contribue à l'avancement des technologies dans les mines souterraines, au même titre que le GPS à la surface de la terre. M. Alexandre Cervinka, ing., président-directeur général et fondateur de Newtrax Technologies, a reçu le prix au nom de son équipe, lors du Gala de l'excellence qui a eu lieu le 12 mai dernier dans le cadre des activités du Colloque annuel de l'Ordre.« Newtrax Technologies fait honneur à la profession en démontrant la capacité d'innovation du génie québécois et en exportant une technologie qui a un impact concret sur la qualité de vie et la sécurité des travailleurs miniers », a déclaré Mme Maud Cohen, ing., présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec, lors de la cérémonie de remise de prix.Le positionneur souterrain MineTrax est un projet d'ingénierie ambitieux qui vise à améliorer la santé et la sécurité des travailleurs et à accélérer les opérations de sauvetage en cas d'accidents, tout en réduisant la consommation d'énergie grâce à l'information fournie en temps réel. Avec son positionneur souterrain, l'équipe de Newtrax Technologies contribue aussi au partage de la richesse, puisqu'une partie du prix de chaque système installé dans un pays en voie de développement revient à des entreprises locales et contribue à créer des emplois techniques de qualité. Plusieurs chefs de file de l'industrie minière ont déjà adopté le positionneur MineTrax et l'utilisent comme plateforme de communication.Le prix Génie Innovation a pour but d'encourager l'innovation liée à l'ingénierie en reconnaissant le mérite autant du point de vue des résultats obtenus que des efforts investis. Les innovations récompensées par ce prix doivent obligatoirement contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des êtres humains et correspondre aux valeurs fondamentales de l'ingénieur, soit : la compétence, la responsabilité, l'engagement social et le sens de l'éthique.Newtrax Technologies est une compagnie de haute technologie basée à Montréal et spécialisée dans les réseaux sans fil alimentés par batteries. Ces réseaux sont utilisés, entre autres, pour la messagerie texte, le suivi du personnel et la télémétrie des équipements de production.La plateforme de réseau MineTrax développée par Newtrax Technologies a été conçue pour les mines souterraines, en collaboration avec plusieurs spécialistes d'applications minières. Elle offre une brochette de solutions pour améliorer la sécurité, la productivité, l'entretien basée sur la condition et la gestion de l'énergie.www.newtrax.com
MONTRÉAL — SNC-Lavalin annonce qu'elle a fait l'acquisition du Groupe Stavibel, entreprise de génie-conseil multidisciplinaire établie en Abitibi-Témiscamingue, au Québec.Le Groupe Stavibel fournit des services de génie-conseil dans différentes disciplines des secteurs du bâtiment, des infrastructures, du transport, des mines et de l'environnement. L'entreprise emploie quelque 300 personnes à temps plein réparties dans plusieurs bureaux en Abitibi-Témiscamingue et dans le Grand Montréal.« Le Groupe Stavibel accroît et renforce notre présence en Abitibi-Témiscamingue, qui connaît un regain d'activité dans les secteurs des infrastructures et des mines, a déclaré Riadh Ben Aïssa, vice-président directeur, Groupe SNC-Lavalin inc. Les synergies entre nos deux entreprises diversifieront notre expertise et élargiront la gamme de services que nous offrons aux clients de la région, ainsi que dans le Grand Nord québécois, et favoriseront la continuité de nos bonnes relations avec les communautés autochtones. »« Nous nous réjouissons des nouvelles occasions d'affaires que suscitera cette transaction, surtout pour nos clients en Abitibi-Témiscamingue, que nous desservons depuis plus de 50 ans, a déclaré Gilles Marcotte, président, Groupe Stavibel. Le vaste savoir-faire de SNC-Lavalin s'ajoutera à nos services offerts et consolidera nos activités actuelles, faisant de notre équipe un moteur de développement économique encore plus dynamique dans la région. »www.snclavalin.com
Merck Canada a annoncé un investissement de 6,8 millions de dollars dans AmorChem, un fonds de capital-risque des sciences de la vie du Québec. Ceci représente le plus récent investissement faisant partie du plan à long terme de Merck d’investir un montant additionnel de 100 millions de dollars sur cinq ans en recherche et développement biopharmaceutique au Québec. L’annonce a été faite aujourd’hui lors d’une conférence de presse à laquelle participait également  le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec, Clément Gignac.  «L’annonce d'aujourd’hui témoigne de l’engagement de Merck à promouvoir la recherche et le développement de l'industrie biomédicale, a dit Bruno Strigini, président, Division mondiale des Produits pharmaceutiques de Merck, Europe et Canada. Nous reconnaissons que des investissements de ce genre sont essentiels pour nous assurer de continuer à stimuler l’innovation au Québec et au Canada, pour le bien-être futur des patients.» AmorChem est un fonds de capital-risque qui investit dans la recherche biopharmaceutique au Québec. Le fonds qui a été annoncé dans le budget de 2009-2010 du Québec, est issu d'un partenariat entre le gouvernement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et divers investisseurs, et fait partie de la stratégie biopharmaceutique du Québec visant à développer et à soutenir la grappe industrielle. Merck est la seule société pharmaceutique d’importance à investir dans le fonds AmorChem. «Ceci est une collaboration synergique entre le gouvernement et l’industrie qui favorisera l’innovation et qui nous aidera à continuer de bâtir un Québec plus fort, a déclaré Clément Gignac, ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, qui assistait à la conférence de presse annonçant l’investissement. Le Québec est reconnu et bien établi en tant que plaque tournante de la recherche-développement, et des investissements de ce genre sont essentiels. Nous félicitons Merck d’assumer ce rôle de leadership dans le secteur en effectuant cet investissement.» AmorChem investira dans des projets de recherche prometteurs au Québec et dans des technologies du secteur des sciences de la vie afin de procurer les ressources qui permettront l'avancement de projets de recherche au moyen de l’homologation ou de la commercialisation. Il créera en outre des occasions de conserver des chercheurs au Québec, dont sept anciens employés de Merck Canada.  «AmorChem privilégie un modèle particulièrement innovateur pour les investissements d'amorçage en sciences de la vie au Québec. Nous financerons des projets en phase très précoce de développement de produits thérapeutiques, produits de diagnostic et d'instrumentations médicales issus de la recherche académique au Québec  afin de pouvoir en tirer rapidement des bénéfices commerciaux. En appuyant le développement d'actifs plutôt que la création d'entreprises, nous souhaitons favoriser le développement de l'innovation à moindre coût,» a déclaré Louis Lacasse, président d'AmorChem.  Le mois dernier, Merck a annoncé un nouvel investissement de 5 millions de dollars dans le Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM), un autre organisme qui soutient la recherche biopharmaceutique au stade initial au Québec.  www.merck.ca
Dorénavant, vous pourrez suivre Creaform sur tous les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, YouTube et LinkedIn. Restez à l’affût des percées technologiques en numérisation 3D et en mesure optique, renseignez-vous ou échangez sur le sujet avec nos experts et d’autres membres de la communauté Creaform ! Suivez-nous !
Le chef de file des réseaux intelligents honoré comme précurseur de la nouvelle énergie   Granby, le 28 janvier 2011 – Trilliant Incorporated, fournisseur de solutions de communications pour réseaux intelligents et chef de file dans la livraison de solutions qui améliorent l’efficacité énergétique, le fonctionnement des fournisseurs de services publics et l’intégration des ressources renouvelables, annonce aujourd’hui qu’elle a remporté The New Economy Small Grid Awards remis par le magazine britannique The New Economy. Trilliant a été choisie dans la catégorie Meilleurs systèmes réseaux maillés & Solutions en Amérique du Nord et Asie-Pacifique.   « Trilliant continue d’offrir des solutions de communications pour réseaux intelligents aux services publics partout dans le monde. Cet honneur conféré par le magazine The New Economy confirme la valeur de notre technologie, de nos relations avec nos clients et de notre impact dans le marché mondial de l’énergie », a déclaré Andy White, président et chef de la direction de Trilliant.   Pour consulter la liste des gagnants, visitez http://www.theneweconomy.com/articles/awards/751-the-new-economy-smart-grid-awards-2010/    
Trilliant Incorporated, fournisseur de communications pour réseaux intelligents et chef de file dans la livraison de solutions qui améliorent l’efficacité énergétique, le fonctionnement des fournisseurs d’énergie et l’intégration des ressources renouvelables, a récemment décroché des contrats d’envergure qui ont mené à la création d’emplois spécialisés en haute technologie dans ses installations en ingénierie basées à Granby. Le contrat avec Central Maine Power (CMP) de Iberdrola USA, annoncé en juillet dernier, vise le déploiement d’un réseau intelligent qui couvrira près de 630 000 foyers alors que le contrat annoncé plus récemment avec British Gas de Centrica permettra à Trilliant de fournir le matériel de communications pour la mise en œuvre d’un réseau intelligent soutenant plus de un million de comptes clients.   Ces nouveaux contrats ont déjà créé de nouvelles occasions d’emplois spécialisés en réseaux intelligents au Québec, et d’autres suivront. L’usine de Trilliant à Granby est un centre privilégié pour les postes d’ingénieurs hautement qualifiés en haute technologie et continuera de se développer dans un contexte où le marché des réseaux intelligents est en pleine effervescence.   Le Royaume-Uni est un exemple concret de la croissance du marché des réseaux intelligents. Le ministère anglais de l’Énergie et du changement climatique s’est donné comme cible d’avoir des compteurs intelligents dans tous les foyers d’ici 2020 au plus tard. Ceci signifie fournir environ 47 millions de compteurs à 26 millions d’emplacements. Des compteurs intelligents combinés à un réseau intelligent offrent la transparence au chapitre de la consommation énergétique tant pour le fournisseur que pour le consommateur, aidant ainsi les gens à réduire leur facture d’énergie, les fournisseurs d’énergie à réduire leurs frais d’exploitation et le pays dans son ensemble à réduire ses émissions de carbone.   De bonnes nouvelles pour la région de la Montérégie L’obtention des contrats de CMP et British Gas bénéficie directement à la région de la Montérégie grâce à la création d’emplois, mais contribue également au développement d’un pôle en innovation dans le secteur très prisé de la haute technologie pour réseaux intelligents.   « Trilliant est très heureuse d’avoir l’occasion de renforcer sa relation avec British Gas, » souligne Paul Aubin, cofondateur de l’usine de Trilliant à Granby. « Nous espérons pouvoir capitaliser sur la nouvelle réglementation au Royaume-Uni dans le domaine des dispositifs de mesure intelligents en leur fournissant une solution de communications complète, multiréseau et à norme ouverte. L’obtention de ce contrat majeur témoigne éloquemment de notre expertise dans ce domaine et contribue à positionner le Québec et plus précisément la Montérégie comme centre d’excellence en matière de fabrication de dispositifs de mesure intelligents destinés aux marchés mondiaux. »  

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.