Automatisation
Premier Tech fait trois acquisitions d'entreprises en début d’année, dont deux réalisées en Europe et une aux États-Unis. À elles trois, ces entreprises cumulent des revenus de 50 millions de dollars et emploient près de 90 personnes. Il s'agit d'un investissement total de 30 millions de dollars qui vise à améliorer le positionnement de l'offre commercial de Premier Tech auprès de sa clientèle internationale.
Kepware, une société de PTC, a récemment reçu un bouquet de prix et de distinctions pour son produit phare, KePServerEX. Au nombre des récompenses reçues, mentionnons l’Engineers’ Choice Award, du magazine Control Engineering ; le Leadership in Automation First Team Honoree, du magazine Automation World ; le MESA Smart Sttory Award, de Mesa International ; le IoT Breakthrough Awards, de IoT Breakthrough ; le Gold Readers’ Choice Award, de Control Global ;
Element AI, une entreprise œuvrant dans le domaine de l'intelligence artificielle qui a vu le jour tout récemment pour aider les entreprises à mettre en œuvre une stratégie « AI-First », ce qui leur permet d'élaborer leurs propres solutions d'intelligence artificielle, a fait l'acquisition de la totalité de l'équipe de MLDB.ai. L'acquisition englobe tout le personnel, la gamme de produits complète et la clientèle. Au dire de l’acquéreur, la technologie et le savoir-faire d'MLDB.ai en matière de création de solutions d'apprentissage machine pour certaines des plus grandes sociétés au monde sont un complément idéal pour les infrastructures technique et humaine d'Element AI.
L'Istituto Italiano di Tecnologia (IIT), installé à Gênes, en Italie, a tout récemment lancé le projet ANDY (pour Advancing anticipatory behaviors in dyadic human-robot collaboration ) consacré à la robotique collaborative pour contribuer à l'avenir de l'Industrie 4.0 européenne. Le projet sera cofinancé par l'Union européenne dans le cadre du programme H2020 à hauteur de quatre millions d'euros (5,6 millions de dollars) au cours des quatre prochaines années. L’Inria (Institut national de recherche dédié au numérique, de France), apportera sa contribution à ce projet notamment au travers de projets de recherche sur la collaboration humain-robot. Il impliquera des instituts de recherche et des entreprises internationales en Italie, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Slovénie.
Schaeffler a investi quelque 4 millions d’euros (5,6 millions de dollars) dans un nouveau centre d’ingénierie destiné aux technologies linéaires sur son site de Hombourg, en Allemagne. Dans ce centre d’ingénierie tout juste inauguré fin 2016, l’entreprise a regroupé ses activités en matière de technologies linéaires, de même que la direction du département automatisation industrielle/techniques linéaires. D’une superficie de 1 400 mètres carrés et accueillant quelque cent cinquante collaborateurs, ce bâtiment offre, au dire de Schaeffler, un espace de travail généreux et un cadre propice à la créativité et l’innovation.
AXON, le centre d'expertise en développement et assurance qualité logicielle, a lancé, le 7 septembre à Montréal, son centre d'impartition en automatisation d’essais logiciels.
Le gouvernement du Québec et la société Siemens AG se sont entendus, le 14 juillet, pour développer des initiatives conjointes afin d’aider le secteur manufacturier québécois à transiter vers une quatrième révolution industrielle caractérisée par le déploiement du numérique et l’automatisation.
La compagnie Averna, qui se spécialise dans des solutions et services de test pour fabricants d'appareils électroniques, a annoncé, le 30 juin, qu’elle avait acquise la société américaine Nexjen Systems, un intégrateur de systèmes de test mécaniques, d'équipement de test automatisé par fréquence radio, de contrôle industriel, de systèmes de surveillance et de mesure et de boîtiers de contrôle d'automatisation.
Optel Vision a annoncé, le 7 juin, la création d'une nouvelle entité nommée Groupe Optel. Cette dernière est aussitôt devenue la société mère d'Optel Vision et de futures unités d'affaires que prévoit éventuellement développer l'entreprise.
Xerox a lancé, le 19 mai, 15 nouvelles solutions d’automatisation des flux de travail destinées à trois secteurs, soit ceux de la fabrication, des services bancaires et de l’enseignement supérieur. Chacun de ces secteurs compte cinq nouvelles solutions.
L’entreprise Conception Génik, de Saint-Jérôme, sera finaliste dans la catégorie «Contribution au développement économique régional – PME» lors de la Soirée des Mercuriades 2016 que la Fédération des chambres de commerces du Québec (FCCQ) tiendra, le 16 mai, au Palais des congrès de Montréal.
Fondée à Québec en 1989, la compagnie Optel Vision a inauguré, le 15 mars, les nouveaux locaux agrandis de son usine de la Vieille Capitale, ce qui lui permettra, d’ici la fin de 2016, d’ajouter 230 nouveaux employés aux 475 qu’elle compte présentement.
Stelpro, entreprise manufacturière québécoise de solutions de chauffage intégrées, a annoncé, le 20 janvier, l’injection d’une somme de  750 000 $ pour automatiser son usine de Saint-Bruno-de-Montarville et accroître ainsi sa productivité en matière de fabrication de plinthes.
Ian Potter, vice-président, génie, au Conseil national de recherches du Canada, et Brian Benoit, directeur des produits sénior chez Rethink Robotics, prononceront respectivement les conférences d’ouverture et de clôture du 1er Salon Manufacturiers Intelligents Canada (MIC) qui se tiendra au Palais des congrès de Montréal, les 18 et 19 novembre prochains.
Québec consent un prêt de 5,1 millions de dollars à Uniboard Canada, principal manufacturier de produits de bois reconstitué au Québec, pour l’aider à moderniser son usine de fabrication de Sayabec, dans le Bas-Saint-Laurent.

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.