Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Montréal octroie un contrat d’une valeur de 31,1 M$ à GE Canada


1 avril 2017
Par GC Staff

La Ville de Montréal a récemment annoncé l’octroi d’un contrat d’une valeur de 31,1 millions de dollars pour la construction du poste électrique de la future unité d’ozonation de la station d’épuration des eaux usées Jean-R.-Marcotte. Ce contrat a été attribué à GE Canada. Les travaux comprennent la conception, la fabrication, la livraison, la construction, la mise en service et l’entretien du poste électrique. La livraison de cette infrastructure électrique, prévue à l’automne 2018, permettra le démarrage de la nouvelle filière de traitement des eaux usées de l’île de Montréal.

Advertisment

« Le raccordement au réseau de transport par la nouvelle station électrique assurera une alimentation fiable et suffisante pour désinfecter douze mois par année, par ozone, les eaux usées rejetées au fleuve. Cette nouvelle phase de traitement permettra de réduire d’environ 95 % la quantité de bactéries et d’abattre significativement le taux de virus et de produits émergents présents dans l’effluent montréalais. D’ici la fin 2018, nous nous hisserons parmi les leaders mondiaux en matière d’épuration des eaux », a déclaré Denis Coderre, maire de Montréal.

Lorsqu’elle sera dotée d’une capacité de production de 57 tonnes d’ozone par jour, la station d’épuration Jean-R.-Marcotte deviendra la plus importante usine du genre à utiliser le traitement à l’ozone dans ses procédés de désinfection. Aucune autre usine d’épuration au monde n’est, à ce jour, conçue pour traiter un volume d’eau pouvant atteindre un débit de 40 mètres cubes à la seconde, ce qui représente le volume d’environ deux stades olympiques tous les jours.

Le procédé de désinfection consiste à produire et mettre en contact 2 500 kg d’ozone par heure avec les eaux usées de l’agglomération de Montréal. Pour produire cette importante quantité d’ozone, une grande quantité d’électricité est requise. Le poste de transformation électrique 315 kV/25 kV que construira GE Canada permettra un approvisionnement de 25 kV, ce qui équivaut à la dépense énergétique de 10 000 maisons.

La construction d’un poste de transformation, propriété de la Ville, est une solution avantageuse par rapport à une alimentation électrique 25 000 volts puisqu’elle permettra de réaliser une économie de l’ordre de 14,6 millions de dollars sur une période de 20 ans. Cet équipement assurera également l’obtention d’une puissance électrique suffisante pour combler les besoins futurs liés à l’assainissement des eaux usées de la métropole.

http://www.ge.com/ca/fra