Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Mecaer Amérique investira 40, 4 M$ au Québec d’ici cinq ans


26 juillet 2016
Par Eric Cloutier

L’entreprise Mecaer Amérique, une filiale de la compagnie italienne Mecaer Aviation Group (MAG) et qui est basée à Laval, et Québec investiront un montant de 40,4 millions de dollars au cours des cinq prochaines années.

Cette somme servira à concevoir et de fabriquer de nouveaux trains d’atterrissage pour avions et hélicoptères.

Par l’entremise d’Investissement Québec, l’État consent un prêt de 5 millions de dollars au projet, ainsi qu’une contribution non remboursable de 3 millions $. Cela mènera éventuellement à l’implantation du futur centre mondial en trains d’atterrissage de MAG au Québec. La division Mecraer Amérique est entièrement détenue par MAG, qui emploie 600 personnes à travers le monde, et se spécialise plus précisément dans la conception, la fabrication et la qualification de systèmes intégrés de trains d’atterrissage.

Advertisment

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a fait l’annonce de cet investissement, le 11 juillet au cours du Salon international de l’aérospatiale de Farnborough, aux côtés du président de Mecaer Aviation Group, Alberto Ribolla, et de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade.

«En janvier dernier, j’ai eu l’occasion de rencontrer M. Ribolla lors de ma mission économique à Milan, pour discuter des installations existantes à Laval et des projets de l’entreprise pour l’avenir. Dans un secteur compétitif comme celui de l’aérospatial, le Québec tire son épingle du jeu. Cet investissement consolidera la position de Mecaer au Québec et à l’échelle internationale», a indiqué le premier ministre Couillard.

«Mecaer démontre que pour être compétitifs sur les marchés globaux, il faut avoir des projets à long terme et une dimension adéquate. L’accord avec le gouvernement du Québec et avec Investissement Québec confirme le bon choix du territoire, celui de l’Amérique du Nord, qui accueille le plus important marché mondial de l’aérospatiale, au sein duquel Mecaer entend s’intégrer de plus en plus», a souligné M. Ribolla.

«Le Canada est un marché offrant d’énormes potentialités au secteur manufacturier italien et l’AECG, l’accord bilatéral UE-Canada, étant reconnu pour être le meilleur accord commercial signé par l’Europe à ce jour, en certifie l’importance pour le développement de nouvelles voies commerciales», a-t-il ajouté.

«Le projet de Mecaer Amérique aura un effet structurant sur l’économie québécoise en plus d’accroître le rôle de la région dans l’essor d’une industrie compétitive. Il nous permet également de poursuivre le développement d’un fournisseur de premier rang dans le segment des trains d’atterrissage et illustre bien notre choix de miser sur le manufacturier innovant comme pilier de notre croissance économique au Québec», a déclaré la ministre Dominique Anglade.