Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Les 15 entreprises aérospatiales participant à la mesure PME 2.0 sont connues


9 juin 2014
Par Eric Cloutier

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard a dévoilé, le 5 juin, les noms des 15 entreprises du secteur de l’aérospatiale participant à la mesure PME 2.0 pilotée par le CEFRIO, au nom de son collègue de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust.

Du même coup, le CEFRIO a également publié le portrait de l’utilisation des technologies de l’information et des communications (TIC) dans l’industrie aérospatiale québécoise, intitulé Cap vers l’entreprise numérique.

 

Advertisment

«Les TIC sont au cœur des entreprises les plus innovantes, et particulièrement celles évoluant dans le secteur de l’aérospatiale, lequel joue un rôle prédominant dans l’économie québécoise. Une plus grande intégration des TIC contribuera de surcroît à consolider la position de chef de file du Québec dans ce secteur, notamment à l’échelle internationale», a fait savoir le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust.

 

La mesure PME 2.0, a été introduite dans le budget 2012-2013 et comprend une enveloppe de 6 millions de dollars répartie sur trois ans. Cette mesure vise à accompagner, dans le cadre de projets pilotes, 30 PME manufacturières pour les aider à accroître leur productivité au moyen d’une plus grande intégration des TIC dans leurs activités. De ces PME, 15 proviennent de l’industrie aérospatiale et 15 autres du secteur de la mode et du vêtement.

 

«La mesure PME 2.0 facilitera l’intégration des TIC auprès de ces entreprises dynamiques du secteur de l’aérospatiale. Ultimement, cette initiative se traduira également par un accroissement de ces technologies d’avenir au sein de l’ensemble des PME québécoises, une condition désormais essentielle à leur productivité et à leur compétitivité», a déclaré le ministre Jean-Denis Girard.

 

Les 15 entreprises du secteur de l’aérospatiale participant à la mesure PME 2.0. sont Abina Canada, Air Data, Alta Précision, Altitude Aerospace, APN, Groupe Meloche, Mesotec, PCM Innovation, Pôle Air Aviation, Précision S.F. Tech, Sonaca Montréal, TechFab, Techniprodec, Tecnickrome Aéronautique, ainsi qu’Anodisation et Peinture.

 

«Le portrait de l’utilisation des TIC dans l’industrie aérospatiale québécoise – Cap vers l’entreprise numérique – s’inscrit également dans le cadre de la mesure PME 2.0. Il donne un aperçu des différentes utilisations de ces technologies au sein de l’industrie et met en lumière des exemples novateurs et efficaces», indique le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE) par voie de communiqué.

 

Abandon du programme des gazelles

 

Dans un autre ordre d’idée, le programme des gazelles, mis en place par le Parti québécois en début d’année, sera vraisemblablement abandonné par le nouveau gouvernement du Québec selon ce qu’a révélé Radio-Canada, le 7 juin.

 

Ce programme, lancé dans la foulée de la Politique industrielle du Québec dévoilée par l’ancien gouvernement péquiste en octobre dernier, visait principalement le secteur manufacturier.

 

Le programme des Gazelles visait à sélectionner 300 petites et moyennes entreprises à forte croissance au cours des trois prochaines années pour leur offrir un service intégré et un soutien du gouvernement pour devenir des fleurons de l’entrepreneuriat québécois, via l’aide notamment du ministère des Finances, d’Investissement Québec, d’Export Québec et d’Emploi-Québec.. De ces PME, 75% d’entres elles devaient provenir du secteur manufacturier et 25% du secteur des services tertiaires à forte valeur ajoutée dont celui de la conception et fabrication de jeux vidéo.

 

Selon Radio-Canada, le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust a soutenu qu’il était hors de question de choisir des entreprises et qu’il préfère plutôt baisser les impôts pour aider les entreprises à se développer.