Génie de Conception

Automatisation Nouvelles
Leroy Automation, Garos Avionique et NEOTEC s’implantent au Québec


20 juin 2014
Par Eric Cloutier
Les compagnies françaises Leroy Automation (dont on voit le logo), Garos Avionique et NEOTEC font leur entrée en sol américain via le Québec. (Photo : Site Web de Leroy Automation)

Trois compagnies françaises font leur entrée en sol américain via le Québec. Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, a annoncé l’implantation en sol québécois de Leroy Automation, Garos Avionique et NEOTEC, dans le cadre des Rendez-vous du transport 2014 tenus le 12 juin à Victoriaville.

 

 

Advertisment

Investissement Québec a accompagné ces trois compagnies dans leurs démarches respectives d’expansion au Québec.

 

«Le Québec se positionne comme un pôle mondial dans le secteur de l’aérospatiale et du transport terrestre grâce à son expertise de pointe et à la vitalité de son tissu industriel», déclare le ministre Daoust, par voie de communiqué.

 

«Ces nouvelles implantations sont le résultat d’une collaboration étroite avec les différents acteurs clés du développement économique en vue de faire croître la compétitivité du secteur manufacturier québécois. En plus de contribuer à la création d’emplois directs, ces entreprises vont permettre de stimuler l’activité économique tout le long de la chaîne de valeur», a renchéri M. Daoust. 

 

La société française Leroy Automation conçoit et fabrique des produits électroniques embarqués pour les secteurs ferroviaire et énergétique depuis près de 30 ans.

 

«Basée à proximité de Toulouse, elle emploie 45 employés et compte de prestigieux clients, notamment Alstom, Siemens, Thales et la SNCF. Récemment, Leroy Automation a conclu des accords de fabrication avec les sociétés québécoises M2S et Varitron, des entreprises phares du secteur des services d’assemblage et de conception électronique. Cet investissement permettra à l’entreprise d’intégrer la chaîne d’approvisionnement, en plus de créer huit nouveaux emplois de qualité. L’appui offert par Investissement Québec, le Pôle d’excellence des transports terrestres du Québec et le cabinet Kassar International a permis d’offrir l’accompagnement nécessaire pour la réalisation de ce projet d’implantation», peut-on lire dans un communiqué émis par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE).

 

Pour sa part, la société Garos a été fondée en 1988 et se spécialise dans la conception et l’installation de capteurs de forces pour des créneaux tels que l’aérospatiale, la marine, l’énergie, le nucléaire et le transport terrestre.

 

«Ses compétences en extensiométrie lui ont permis d’obtenir un premier contrat au Québec et d’y lancer son projet d’implantation. La filiale québécoise, Garos Avionique, fabriquera ses capteurs de forces pour les marchés américains et chinois, en plus de créer dix nouveaux emplois dans la région de Dorval», indique-t-on encore au MEIE.

 

Quant à NEOTEC, il s’agit d’un constructeur d’engins rail-roue et d’engins motorisés pour les secteurs ferroviaire et terrestre.

 

«Créée en 1991, la Société met au point des technologies innovantes brevetées, notamment des transmissions pour véhicules, des essieux et bogies ferroviaires et des engins de construction. NEOTEC compte parmi ses clients de grands donneurs d’ordre, dont Airbus, Alstom TGS, Balfour Beatty, Colas Rail et Caterpillar. Avec le soutien d’Investissement Québec, et installée chez son partenaire québécois F. Drapeau à Belœil, la filiale québécoise se dote d’une unité de conception et de fabrication d’engins et d’essieux pour le rail en vue de desservir le marché nord-américain, ce qui créera douze nouveaux emplois d’ici les trois prochaines années», conclut le MEIE. www.leroy-automation.com, www.garos.fr, www.neotec-france.com