Génie de Conception

Automobile En Vedette
Le moteur à injection d’hydrogène en piste

Toyota poursuit le développement de son moteur mû à l’hydrogène.


7 août 2021
Par GC staff
(Photo credit: Toyota Motors)

La Corolla à hydrogène de Toyota (ou Corolla H2) a participé à une nouvelle épreuve du championnat d’endurance japonais du 31 juillet au 1er août 2021. Engagée parmi une soixantaine de concurrents du Super Taikyu (mini championnat de six épreuves) dans une course de cinq heures sur le circuit d’Autopolis (sud du Japon), cette Corolla permet à Toyota de poursuivre le développement de ses voitures à moteur à injection d’hydrogène.

Alimentée en hydrogène vert produit par Obayashi Corporation et Toyota Motor Kyushu, la Corolla H2 est dotée d’un moteur suralimenté trois cylindres de 1,6 litres dont les rampes d’injection et les réservoirs ont été adaptés pour fonctionner à l’hydrogène.

Depuis plusieurs mois, la participation de la Corolla H2 à des courses a permis d’améliorer l’efficacité du moteur hydrogène. C’est ainsi que l’optimisation des schémas de combustion se traduit par une augmentation du couple de 15 % à consommation égale et que les modifications de la procédure de remplissage du réservoir ont conduit à un gain de temps de 40 %, le plein d’hydrogène étant fait en désormais en 3 minutes.

Advertisement

Si Toyota a choisi la Corolla comme prototype de développement de son moteur à combustion d’hydrogène, c’est qu’elle est la voiture la plus vendue au monde, avec 1,18 million d’exemplaires en 2020 en dépit de la pandémie. Après la Mirai à pile à combustible, la Corolla H2 permet à Toyota de tester une autre utilisation de l’hydrogène pour propulser une toute nouvelle gamme de véhicules à zéro émission de CO2.
https://global.toyota/en


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*