Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Le Hong Kong Government Flying Service achète deux avions Challenger 605 de Bombardier


11 octobre 2011
Par Rob Colman

MONTRÉAL, QUÉBEC – le 3 oct. 2011 – Bombardier Aéronautique a sécurisé une commande ferme de deux avions Challenger 605 du Hong Kong Government Flying Service (GFS) qui seront utilisés principalement pour la recherche et le sauvetage, ainsi que pour d’autres missions spéciales. L’avion sera construit aux installations de Bombardier à Montréal (Québec), au Canada et doté d’un équipement de missions spéciales par un sous-traitant de Bombardier.

« Cette toute dernière commande du GFS réaffirme la popularité croissante des biréacteurs Challenger comme avions de missions spéciales auprès des organismes gouvernementaux du monde entier », a déclaré Derek Gilmour, vice-président, Ventes, Marketing et Administration, Avions spécialisés, Avions amphibies et Formation à l’aviation militaire, Bombardier Aéronautique. « Son autonomie, sa fiabilité et sa polyvalence éprouvées en font la plate-forme idéale pour les missions de recherche et sauvetage, de surveillance aérienne et de transport médical aérien. »

« Nous sommes fiers de la confiance que témoigne le GFS à l’égard de Bombardier, et nous sommes convaincus que ces biréacteurs Challenger 605 assisteront bien le GFS dans ses missions de recherche et sauvetage », a ajouté M. Gilmour.

Advertisment

Les nouveaux avions remplaceront les avions de recherche et sauvetage présentement exploités par le GFS pour les opérations de recherche et sauvetage long-courrier.

Plusieurs biréacteurs Challenger sont présentement déployés en service multimission au Canada, au Danemark, en Suisse et en République de Corée du Sud. Cet avion est également utilisé pour le transport des chefs d’État en Australie, en Allemagne, en Croatie, aux États-Unis et en Jordanie.

En service depuis janvier 2007, le biréacteur Challenger 605 est doté de la plus large cabine où l’on puisse tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché aujourd’hui. L’avion Challenger 605 présente une autonomie maximale de 4 000 milles marins (7 408 km)*, assurant une polyvalence de mission exceptionnelle, ce qui le rend tout à fait adapté pour les longues missions intercontinentales ou les liaisons régionales fréquentes.

www.bombardier.com