Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Le Fonds InnovExport sera doté de 30 M$ pour soutenir le démarrage d’entreprises exportatrices innovantes


27 septembre 2016
Par Eric Cloutier

Le gouvernement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN et un groupe d’investisseurs privés financeront le Fonds InnovExport pour soutenir l’amorçage et le démarrage d’entreprises exportatrices innovantes; un nouveau fonds de capital de risque annoncé en mars dernier et qui totalisera finalement 30 millions de dollars.

 

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, ses collègues Carlos Leitão, ministre des Finances, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, et François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, ainsi que le maire de Québec, Régis Labeaume, en ont fait l’annonce de ce montant le 21 septembre.

Advertisment

De façon plus précise, Québec investit 15 millions $ dans le Fonds InnovExport par le biais d’Investissement Québec, tandis que 6 millions $ proviennent de la Caisse de dépôt et placement du Québec, 4,5 millions $ du Fonds de solidarité FTQ, 2,25 millions $ de Fondaction CSN et 2,25 millions de dollars de quinze entrepreneurs. La Ville de Québec, quant à elle, consent une aide financière de 2 millions $ dédiée à la gestion du Fonds dont la mise sur pied, rappelons-le, avait été annoncée en mars dernier lors du dévoilement du Plan économique 2016-2017 du gouvernement du Québec par le ministre Leitão.

Le Fonds InnovExport sera installé dans le secteur Saint-Roch, à Québec, et plus précisément dans les bureaux de l’incubateur-accélérateur Le CAMP avec lequel il collaborera pour promouvoir ses activités auprès des incubateurs et des accélérateurs de l’ensemble du Québec. Ce Fonds investira dans des entreprises québécoises au stade de l’amorçage ou du démarrage et déjà accompagnées par un incubateur, un accélérateur ou une structure équivalente. Il s’agit d’entreprises qui conçoivent des produits ou services innovants destinés à l’exportation.

«Grâce à ce nouveau fonds, ce sont plus d’une cinquantaine de projets de démarrage d’entreprises novatrices souhaitant conquérir les marchés étrangers qui pourront bénéficier, au cours des prochaines années, du soutien et de l’accompagnement d’investisseurs et d’entrepreneurs actifs au Québec», a déclaré Dominique Anglade.

«Le soutien à l’innovation est au cœur de notre plan économique. Cette volonté se traduit notamment par des initiatives comme la création du Fonds InnovExport, qui permettra d’assurer un financement adéquat à des entreprises technologiques à fort potentiel de croissance et axées sur l’exportation», a ajouté Carlos J. Leitão.

«La création du Fonds InnovExport signale enfin le retour du capital de risque basé à Québec, afin de soutenir l’amorçage et le démarrage d’entreprises. Québec revient ainsi sur l’échiquier de l’industrie des capitaux de risque. Depuis la fermeture d’Innovatech, où j’ai longtemps œuvré et qui a généré de beaux succès, il n’y a plus eu de capitaux d’investissement ou de capitaux de risque localisés dans la région de la Capitale-Nationale», a fait valoir, pour sa part, le maire Régis Labeaume.

Le Fonds InnovExport lancera par appel de projets sur une base trimestrielle pour assurer un traitement efficace des demandes de financement des entreprises québécoises innovantes en phase d’amorçage ou de démarrage. La première date limite de soumission de projets a été fixée au 28 octobre prochain. Pour prendre part au premier appel de projets, les entrepreneurs intéressés peuvent consulter le site Web du Fonds.

«Né de l’ambition de quinze entrepreneurs convaincus de la nécessité de supporter la création d’entreprises innovantes visant l’exportation pour créer un Québec fort et prospère, le Fonds InnovExport entend contribuer à cet objectif en soutenant les jeunes entrepreneurs qui savent transformer des rêves en réalité», a conclu, quant à lui, Richard Bordeleau, le président du Fonds InnovExport.

www.fondsinnovexport.com