Génie de Conception

Nouvelles Nouvelles générales
Le député libéral Robert Dutil démissionne pour la vice-présidence sénior de Canam-Ponts


22 septembre 2015
Par Eric Cloutier
Robert Dutil (Photo : site Web www.robertdutil.com)

Le député libéral de la circonscription de Beauce-Sud, Robert Dutil, a annoncé ce matin (22 septembre) son retrait de la vie politique pour occuper, dès le 28 septembre, le poste de vice-président sénior au sein de l’entreprise Canam-Ponts, division du groupe Canam.

 

Robert Dutil, 65 ans, est le frère de Marcel Dutil, président du groupe Canam, un fabricant nord-américain de composantes métalliques et spécialisé dans la conception de solutions de construction et la fabrication de produits sur mesure depuis 1961, et le fils de Roger Dutil, fondateur de Canam.

Advertisment

L’ancien ministre touchera sa prime de départ et en fera don à l’organisme sans but lucratif La Maison Catherine de Longpré, qui dispense des soins palliatifs depuis 1989 dans la région Beauce-Etchemins, selon ce qu’il a écrit sur sa page Facebook.

«J’ai eu à prendre une décision extrêmement difficile devant une opportunité professionnelle qui m’a été présentée. Je remercie tous les partenaires du milieu avec qui j’ai eu l’occasion de collaborer, mes collègues députés, les nombreux bénévoles et membres de l’Association libérale de Beauce-Sud, le personnel passé et actuel de mon équipe ainsi que les membres de ma famille qui m’ont supporté», a indiqué M. Dutil.

Celui-ci a fait son entrée à l’Assemblée nationale, sous la bannière libérale, lors des élections générales du 2 décembre 1985, après avoir été maire de Saint-Georges de Beauce durant les six années précédentes. Au cours des dernières années, il a été nommé ministre de la Sécurité publique en 2010, après avait occupé le poste de ministre du Revenu (2008-2010) sous la gouverne de l’ex-premier ministre Jean Charest et ministre des Communications dans l’ancien gouvernement de Robert Bourassa en 1988-1989. Il a également œuvré à titre de ministre délégué à la Famille, à la Santé et aux Services sociaux ainsi qu’aux Pêcheries.

C’est le quatrième député libéral à démissionner depuis l’élection générale d’avril 2014, après Yves Bolduc, Marguerite Blais et Gilles Ouimet.