Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Le consortium Alstom-Bombardier décroche un méga contrat en France


23 janvier 2017
Par GC Staff

Le consortium franco-canadien Alstom-Bombardier vient d’obtenir de la SNCF un contrat historique qui pourrait atteindre jusqu’à 5,2 milliards de dollars canadiens (3,75 milliards d’euros). Le consortium était pour ainsi dire assuré de remporter le contrat, après la mise hors-jeu de son unique rival, l’espagnol CAF, fin octobre.

Advertisment

Alstom, en partenariat avec Bombardier, concevra et fournira la nouvelle génération de matériel à deux niveaux destinés à deux lignes exploitées par SNCF Transilien. Le contrat porte sur un total de 255 rames (125 pour la ligne du RER D et 130 pour celle du RER E) destinées au Réseau Express Régional (RER) qui relie Paris et ses banlieues.

La première tranche ferme de ce marché comprend la livraison de 71 rames pour un montant estimé à 2,18 milliards de dollars canadiens (1,55 milliard d’euros). Ces rames devraient circuler dès 2021. La part du consortium Alstom-Bombardier de cette première tranche s’élève à 1,629 milliard de dollars canadiens (1,155 milliard d’euros) répartis comme suit : environ 70 % pour Alstom et 30 % pour Bombardier, le reste correspondant aux frais des études de conception, d’industrialisation, de suivi de projet et d’homologation.

Ce train est sans séparation entre les voitures. Grâce à de larges portes, il permet une grande fluidité lors des entrées et des sorties de passagers. Dans chacune des voitures d’extrémité, des plateformes permettent l’accès direct et rapide des utilisateurs de fauteuils roulants à leurs espaces dédiés. Par ailleurs, la climatisation, l’éclairage et les sièges ont été pensés pour permettre un haut niveau de confort. Environ 2000 personnes travailleront sur ce projet au sein du groupement Alstom-Bombardier, en France.

Soulignons qu’il s’agit du contrat du plus gros appel d’offres jamais mené par SNCF sur du matériel roulant.

www.bombardier.com/fr