Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
L’AESA homologue le Challenger 350 de Bombardier


12 septembre 2014
Par Eric Cloutier

Bombardier a vu son avion d’affaires Challenger 350 homologué par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), le 2 septembre. Il s’agit d’un certificat d’homologation de type complet qui permettra aux clients immatriculés dans des pays couverts par l’homologation AESA de commencer à prendre possession de l’appareil.

 «Notre avion Challenger 350 est entré en service avec succès en juin dernier et a fait ses débuts au salon aéronautique de Farnborough en juillet. Avec l’homologation en main, nous sommes impatients de commencer à livrer les avions enregistrés auprès de l’AESA à nos clients », a déclaré Éric Martel, président, Bombardier Avions d’affaires, par voie de communiqué.

«La demande est très forte pour cet avion et les clients qui l’opèrent déjà sont enchantés de sa performances accrue et du nouveau design de la cabine», renchérit M. Martel.

Advertisement

Dans la foulée du biréacteur Challenger 300, l’avion Challenger 350 – qui a respectivement reçu l’homologation de Transports Canada et de la FAA les 11 et 25 juin 2014, est équipé de deux nouveaux moteurs Honeywell HTF7350 qui produisent chacun 7 323 lb-pi (33 kN) de poussée. Bombardier Avions d’affaires soutient que les émissions réduites de ces moteurs permettent à l’appareil «d’atteindre une vitesse de montée plus rapide, pour éviter les mauvaises conditions météorologiques ou la circulation aérienne».

«De plus, l’avion bénéficie d’une meilleure efficacité aérodynamique grâce à ses nouvelles ailettes de bout d’aile inclinées, ce qui met plus de destinations à sa portée. Le biréacteur Challenger 350 offre les performances phares de sa catégorie, ainsi qu’une véritable autonomie à pleine capacité (passagers et carburant) de 3 200 milles marins (5 926 km), et pourra relier Paris à Dubaï», peut-on lire encore dans le communiqué.

Le Challenger 350 a été doté du système de gestion de cabine nice HD. Il s’agit d’une technologie de dernière génération produite par la compagnie Lufthansa Technik. La conception de la cabine a été entièrement renouvelée pour permettre aux passagers d’en contrôler l’environnement.

Quant au poste de pilotage de l’avion Challenger 350, celui-ci est équipé de la suite Pro Line 21MC de Rockwell Collins.

«Les fonctionnalités de cette nouvelle suite avionique comprennent, entre autres, la vision synthétique, un système de référence inertiel double, un environnement de poste de pilotage qui peut être sans papier et un radar météo MultiScanMC. L’avionique d’avant-garde est conçue pour alléger la charge de travail de pilotes déjà très occupés afin d’accroître leur conscience situationnelle», affirme Bombardier Avions d’affaires.

www.bombardier.com