Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
La société française AHE s’implante dans le Grand Montréal


12 août 2013
Par Eric Cloutier

L’entreprise française AHE a révélé, au début de l’été, qu’elle s’installera dans le Grand Montréal pour assurer sa présence en sol nord-américain. L’annonce a eu lieu durant le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace Paris Le Bourget, le 18 juin.

Gérard Ranzato, président de l’entreprise créée en 2000, établie à Montpellier, dans le sud de la France, et qui agit en tant qu’intermédiaire entres les fabricants de pièces et les entreprises aéronautiques, a fait cette annonce en présence du ministre des Finances et de l’Économie du Québec, Nicolas Marceau.

Advertisment

AHE représente plus de 450 fournisseurs de pièces et elle compte parmi ses clients les sociétés Eurocopter, Airbus, Dassault, Thales, Zodiac Aerospace, Avic et Sogerma. L’entreprise joue également un rôle en tant que partenaire-distributeur pour ses clients, en leur permettant de stocker un grand volume de pièces et de les distribuer rapidement.

«Le Grand Montréal est un des principaux pôles aéronautiques mondiaux et sa communauté d’affaires est vaste et dynamique. Nous avons accès à un important bassin de main-d’œuvre qualifiée et sa situation géographique est hautement stratégique pour desservir les marchés canadien et américain», a déclaré M. Ranzato.

«Je salue la motivation et l’audace de AHE qui évolue dans un environnement extrêmement compétitif, compte tenu du peu de joueurs sur la scène internationale. Leur présence au Québec confirme la place de choix que nous occupons sur la scène aéronautique mondiale. Je peux leur assurer que nous faciliterons leur processus d’implantation afin que, rapidement, ils puissent développer leur marché en Amérique du nord», a ajouté, pour sa part, le ministre Marceau. 

AHE distribue et entrepose des pièces destinées aux principaux fabricants de l’industrie aéronautique et spatiale, tant civile que militaire. D’ici trois ans, une vingtaine d’employés travailleront aux installations montréalaises d’AHE.

«La venue d’investisseurs étrangers contribue grandement à la compétitivité de l’industrie montréalaise. Ces entreprises ont un impact majeur sur la création d’emplois et permettent des avancées importantes en matière d’innovation », a précisé, quant à lui, Elie Farah, vice-président Investissement Grand Montréal à Montréal International, l’organisme qui a accompagné et conseillé l’entreprise dans son projet d’implantation.

Montréal International fait également valoir que le Québec constitue une référence mondiale dans le secteur aérospatial et que le Grand Montréal figure parmi les grands centres internationaux, avec Seattle et Toulouse.

«En 2012, l’industrie québécoise se classait au 6e rang mondial quant au volume des ventes, derrière les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, et le Japon. Avec plus de 42 000 emplois et des ventes dépassant 12 milliards de dollars, le secteur aérospatial regroupe une concentration de maîtres d’œuvre, des équipementiers de premier ordre et un réseau de près de 200 PME», conclut Montréal International, par voie de communiqué.

www.ahe-aero.com