Génie de Conception

Énergie Nouvelles
La première usine canadienne de torréfaction de biomasse est officiellement en exploitation


20 mars 2017
Par GC Staff

Fin février, Airex Énergie a inauguré officiellement son usine de torréfaction de biomasse. Construite au coût de quelque 10 millions de dollars, elle est située dans le parc industriel La Prade à Bécancour. Cette usine de démonstration d’échelle commerciale met de l’avant une toute nouvelle technologie de torréfaction de biomasse appelée CarbonFX, une technologie unique et révolutionnaire de torréfaction de biomasse conçue par Airex Énergie qui réduit de façon importante les émissions de gaz à effets de serre dans de nombreuses industries utilisant encore du charbon ou des produits dérivés du charbon.

Le procédé de torréfaction d’Airex Énergie transforme la biomasse résiduelle en granules de biocharbon, dont les propriétés font qu’il se désintègre facilement. Il peut de ce fait être broyé et jumelé au charbon bitumineux dans les centrales thermiques qui servent à produire de l’électricité, sans modifications majeures aux systèmes en place de manutention, d’entreposage et de broyage du charbon.

Advertisment

Le procédé CarbonFX fabrique également du biochar, un produit à haute teneur en carbone pouvant être utilisé pour l’amendement des sols, pour la filtration des liquides et pour la réduction des métaux. Le biochar, mélangé à du compost ou de la tourbe de sphaigne, favorise la croissance des plantes et des végétaux. Le biochar aide aussi à la réduction des métaux et permet la restauration d’anciens sites miniers.

L’entreprise peut maintenant démarrer la production commerciale de biocharbon et de biochar avec pour objectif de produire 15 000 tonnes annuellement à partir de biomasse résiduelle, soit des résidus forestiers, de la sciure, de l’écorce et du bois recyclé pour ses clients actuels et potentiels au Canada et aux États-Unis. La transformation des résidus de bois en produits à valeur ajoutée pourrait permettre aux entreprises du secteur forestier d’augmenter leur rentabilité, tout en diversifiant leurs sources de revenus.

« Nous croyons que notre technologie pourrait ouvrir de nouvelles avenues aux entreprises du secteur forestier afin d’augmenter leur rentabilité, tout en diversifiant leurs sources de revenus. C’est d’ailleurs dans cet optique que nous avons démarré la commercialisation de nos systèmes CarbonFX au Canada et aux États-Unis afin de déployer cette technologie sur tous les marchés générant d’importante quantité de biomasse résiduelle », a déclaré Sylvain Bertrand, directeur général d’Airex Énergie.

http://www.airex-energy.com/fr/